A la fin de l'hiver

Fin de l'hiver


Installation des nichoirs


Parmi les oiseaux qui fréquentent nos jardins, il n'y a que très peu d'espèces intéressées par les nichoirs. Ce sont celles qui nichent exclusivement dans des cavités:mésanges bleues et charbonnières, rouges-queues noirs et à front blanc, plus rarement les gobe-mouches gris, les sittelles torchepot et les grimpereaux des jardins. Les cavités naturelles étant rares dans nos jardins, il importe de proposer à ces oiseaux une habitation de substitution.


L'installation d'un nichoir doit répondre aux exigences des oiseaux que l'on veut et peut ainsi attirer. D'abord pendant la nidification, un couple " s'approprie " un territoire sans partage avec des individus de la même espèce. L'espacement entre deux couples voisins est pour le moins d'environ 60 m pour la mésange charbonnière et d'environ 80 m pour le rouge-queue à front blanc, par exemple. Exceptions:les moineaux domestiques et les hirondelles qui nichent volontiers groupés.


Conséquence:dans les petits et moyens jardins qui sont maintenant de règle, il est inutile de poser plus d'un nichoir à trou pour les mésanges et un nichoir à fenêtre pour les rouges-queues, éventuellement squatté par des moineaux. Les nichoirs à hirondelles ne sont opportuns que dans les banlieues semi-rurales et dans les villages où il y encore des étables, écuries ou basse-cours.


D'autre part, les nichoirs doivent correspondre à des spécifications précises de taille et de trou d'envol. Il ne suffit pas d'accrocher n'importe quelle boîte et il faut proscrire des objets fantaisistes du type chalet miniature, de même que ceux qui associent nichoir et mangeoires susceptibles d'attirer des visiteurs indésirables.


Le plus simple et peu coûteux est de se procurer les nichoirs dans le commerce, de préférence spécialisé:magasins de nature, coopératives agricoles etc. ou auprès d'associations comme la LPO, soit via les groupes locaux soit directement auprès du siège central:

LPO, Corderie Royale-BP 263- 17305 Rochefort cedex ; Tel 05 46 82 12 34 - Fax 05 46 83 95 86 -

Sur demande un catalogue est envoyé.


Mais on peut également, bien sûr, les construire soi-même en respectant les standards adaptés. Un certain nombre de livres disponibles en librairie donnent les plans pour les différents types de nichoirs convenant à diverses espèces d'oiseaux. Exemple:"Le jardin des oiseaux" chez Delachaux et Niestlé.


Les nichoirs peuvent être fixés directement sur un tronc d'arbre ou suspendus à une branche ou un rameau solide dans une orientation Est-soleil levant, mais jamais en plein soleil ou dans l'ombre complète. Les nichoirs à fenêtre sont de préférence accrochés sur un mur bien orienté de la maison.


Il est souhaitable d'accrocher le nichoir légèrement penché en avant pour mieux en protéger l'ouverture de la pluie et de ne pas le positionner à proximité de branches voisines pouvant servir d'approche aux chats. Pour la sécurité aussi, l'espace devant le nichoir doit être dégagé et le nichoir placé à bonne hauteur ( trois mètres et plus ) où d'ailleurs les oiseaux sont moins effarouchés.


Il ne faut pas être impatient. Les nouveaux nichoirs ne sont pas toujours occupés la première année. En cas d'échecs répétés, il convient de changer le nichoir de place.


Créé le 30/12/2004 par Gilbert Blaising © 1996-2017 Oiseaux.net