Actinodure d'Egerton

Actinodura egertoni - Rusty-fronted Barwing

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Léiothrichidés

  • Genre
    :

    Actinodura

  • Espèce
    :

    egertoni

Descripteur

Gould, 1836

Biométrie
  • Taille
    : 24 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 33 à 38 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez les adultes de la race nominale, le front est roux, les plumes brun cendré du capuchon forment une sorte de tignasse sur le sommet de la tête. Les couvertures auriculaires sont légèrement plus claires. Les ailes sont fortement barrées en croix. Elles présentent une tache brune à l'intérieur d'une plus grande tache rousse. La bordure extérieure est plus pâle. La queue est fortement étagée. Elle affiche une couleur brun-roux avec des barres noires. Chaque rectrice est terminée par une pointe blanche. Le menton est roux, contrastant avec la gorge et la poitrine qui sont brun rosâtre. Le reste des parties inférieures est fauve-olive. Le centre du ventre est blanc. Le dessous de la queue est gris sombre avec des taches blanches. Les 2 sexes sont identiques.
Les iris sont gris brunâtre. En ce qui concerne le bec, la mandibule supérieure est brune alors que la mandibule inférieure est jaune à la base et couleur chair à l'extrémité. Les pattes et les pieds sont chair brunâtre.
Les jeunes ressemblent aux adultes, mais leur capuchon est brun au lieu d'être cendré. Les parties inférieures sont ocre-brun plus uniforme. Il n'y a pas de blanc sur le centre du ventre.

Dans une certaine mesure, l'actinodure d'Egerton peut être confondu avec le Garrulaxe barré (Garrulax lineatus) mais il s'en distingue par ses ailes barrées. L'Actinodure de Walden et celui du Népal ont une calotte plus foncée et une queue noire. La race lewisi se distingue de la race nominale par son capuchon bordé de noir. La race khasiana présente un capuchon brun, moins cendré, contrastant moins avec le manteau. Chez la race ripponi, le dos, le croupion, et les sus-caudales sont nuancés d'olive.

Indications subspécifiques 4 Sous-espèces

  • Actinodura egertoni egertoni (c and e Himalayas)
  • Actinodura egertoni lewisi (Mishmi Hills. ne India.)
  • Actinodura egertoni khasiana (Meghalaya, s Assam, Nagaland and Manipur. ne India.)
  • Actinodura egertoni ripponi (sw and ne Myanmar, s China)

Noms étrangers

  • Rusty-fronted Barwing,
  • Actinodura de Egerton,
  • Asa-malhada-ruivo,
  • Rotstirnsibia,
  • rőthomlokú szalagostimália,
  • Grijskopstreepvleugel,
  • Alabarrata fronteruggine,
  • Rödpannad bandvinge,
  • Maskegittervinge,
  • prúžkavec húštinový,
  • timálie rezavošedá,
  • Rødpandet Skælvinge,
  • ruosteotsatimali,
  • actinodura d'Egerton,
  • prążkopiór rdzawoczelny,
  • Краснолобая сибия,
  • クリビタイシマドリ,
  • 栗额斑翅鹛,
  • 栗額斑翅鶥,

Voix chant et cris

Lorsqu'ils se restaurent ou qu'ils recherchent leur nourriture, les actinodures d'Egerton émettent des "cheep" continuels sur le ton de la conversation. La chant est une sorte de sifflement qui comporte trois notes. Il rappelle celui de la mésange grise mais il est plus puissant et plus rude. Dans ce chant simple qui se retranscrit de la façon suivante "ti-ti-ta", la première note est accentuée tandis que la dernière est basse.

Habitat

Les actinodures d'Egerton apprécient particulièrement les forêts secondaires parvenues à maturité et les parties des forêts de feuillus qui mêlent à la fois les arbres et les broussailles. Ces oiseaux nichent entre 1200 et 2000 mètres, mais en hiver, ils sont sujets à des mouvement altitudinaux, c'est à dire qu'on les retrouve régulièrement à des niveaux inférieurs, entre 1000 et 1800 mètres. Les races lewisi et khasiana marquent une nette préférence pour les broussailles de jungle à l'intérieur des forêts d'arbres à feuilles permanentes. La race ripponi apprécie les grands buissons et les arbustes situés dans les forêts ombragées et épaisses.

Comportement traits de caractère

Pendant la saison de nidification, les actinodures d'Egerton vivent en couples. Le reste de l'année, ils vivent au sein de petites bandes qui se déplacent lentement au milieu de la forêt. Ces groupes comprennent habituellement entre 6 et 12 individus. Ils sont généralement monotypiques bien que parfois ils intègrent des sibias et des garrulaxes qui ont un mode de vie à peu près similaire. Les actinodures d'Egerton fréquentent les fourrés épais, les buissons et les arbres de petite taille. Occasionnellement, ils grimpent dans les hautes branches de la canopée, prospectant dans les trous et dans les fentes ou farfouillant dans les orchidées et les autres sortes d'épiphytes. De temps à autre, ils se tiennent la tête en bas comme les mésanges ou ils volettent face à un brin d'herbe. Ils plongent en direction du sol dès qu'ils sont alarmés.

Alimentation mode et régime

Les actinodures d'Egerton ont un régime mixte. Ils consomment principalement des invertébrés tels que les sauterelles et les fourmis mais ils complètent également leur diète avec des baies, des figues et des graines.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule d'avril à juillet. La formation des couples n'intervient pas avant la fin du mois d'avril. Le nid est une structure en forme de coupe construit avec des fougères, des bambous et des feuilles mortes, les matériaux étant liés entre eux par de fines fibres végétales. L'extérieur du nid est garni avec de la mousse, l'intérieur est tapissé avec des petites radicelles. La proportion de chaque matériau varie selon les différents nids. Ces derniers sont généralement placés dans des buissons ou des petits arbres entre 1 et 6 mètres au-dessus du sol.

La ponte comprend 3 parfois 4 œufs de couleur bleu pâle et marqués sur toute la surface de la coquille par des motifs brun sombre divers : taches, boucles, virgules, fines lignes, etc....Ces œufs sont assez semblables à ceux du garrulaxe à ailes rouges (Garrulax phoenicus). Ils mesurent approximativement 23 mm sur 18. La durée d'incubation n'est pas connue.

Distribution

Les actinodures d'Egerton vivent dans l'Himalaya, à partir du centre du Népal. Leur aire de distribution se poursuit jusqu'au sud-ouest de la Birmanie. 4 races ou sous-espèces sont officiellement reconnues : A.e. egertoni, la race nominale (centre du Népal, Darjeeling, Sikkim, Bhoutan, NorthEast Frontier Agency jusqu'aux collines de Miri) - A.e. lewisi (collines de Mishmi, dans le NorthEast Frontier Agency) - A.e. khasiana (Assam, Nagaland, Manipur) - A.e. ripponi (Assam, dans les collines de Miza).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Cet oiseau sédentaire est assez commun sur l'ensemble de son aire de distribution. A notre connaissance, aucune mesure particulière n'est prise pour sa protection.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 15/08/2010 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net