Actinodure de Taiwan

Actinodura morrisoniana - Taiwan Barwing

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Léiothrichidés

  • Genre
    :

    Actinodura

  • Espèce
    :

    morrisoniana

Descripteur

Ogilvie-Grant, 1906

Biométrie
  • Taille
    : 19 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 32 g
Distribution

Distribution

Description identification

Cet actinodure caractéristique et à la queue courte possède un capuchon châtain, une poitrine grise striée de blanc ainsi qu'un abdomen strié de chamois et de roux. Chez les adultes, la calotte et les côtés de la tête (lores, oreillons et sous-moustache) sont entièrement châtain avec un anneau orbital roux terne. Les parties supérieures sont gris-ocre. Il y a de fines stries blanchâtres sur la nuque et sur le manteau, se transformant en stries fauves et chamois sur le dos puis faiblissant et se mélangeant sur le croupion. Les grandes couvertures sont brun uni, les couvertures primaires sont noires avec des pointes grisâtres. Les rémiges sont fortement barrées de noir et de roux. Les tertiaires sont plus brun grisâtre. Les rectrices sont rousses à la base, puis elles sont de plus en plus fortement barrées sur fond chamois-gris. Elles se terminent par des pointes blanches.
Le menton et la gorge sont roux avec des stries fauve et chamois. La poitrine est gris-olive avec des motifs blanchâtres. Le ventre olive est teinté de roux avec des discrètes stries chamois-fauve. Les cuisses et la zone anale ont une couleur plus unie.
Les iris varient du gris foncé au brun. Le bec est gris foncé ou brun noirâtre. Les pattes sont couleur chair ou ardoise rosâtre. Les sexes sont identiques. Les juvéniles ne sont pas décrits.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Taiwan Barwing,
  • Actinodura de Formosa,
  • Taiwansibia,
  • Formosa-streepvleugel,
  • Alabarrata di Taiwan,
  • Taiwanbandvinge,
  • Brunhodegittervinge,
  • prúžkavec hôrny,
  • timálie tchajwanská,
  • Taiwanskælvinge,
  • taiwaninraitatimali,
  • actinodura de Taiwan,
  • prążkopiór wyspowy,
  • Тайваньская сибия,
  • シマドリ,
  • 台湾斑翅鹛,
  • 紋翼畫眉〔臺灣斑翅鶥〕,

Voix chant et cris

L'actinodure de Taïwan possède un répertoire assez complet et bien connu. Le chant est un "whit chiwwii" ou un "whit tchiyiwi" clair et puissant. Le "whit" est une brève et rapide note introductive alors que la partie principale du chant est tremblotante et augmente en volume plus on approche de la fin. Il est répété de façon monotone environ toutes les 4 à 6 secondes. Le cri d'alarme est un "chiriririririt" ou un "jiririririr" ou encore un"chiririririt chru" qui alterne avec des "hiou" ou des "jia jia" occasionnels. Les cris de contact sont des notes basses et brèves : "wut", "wut-chk" ou "hwee" légèrement montants.

Habitat

Les actinodures de Taïwan fréquentent les forêts de grands arbres parvenus à maturité et dont les larges feuilles sont caduques ou permanentes. On les trouve également dans les boisements mixtes de feuillus et de conifères à des altitudes qui varient entre 1 200 et 3 000 mètres. Leur habitat préférentiel se situe cependant entre 1 500 et 2 700 mètres ; bien qu'on puisse les apercevoir à des hauteurs plus modérées pendant la période hivernale. Dans le nord de l'île de Taïwan, cet oiseau vit entre 2 030 et 2 780 mètres.
Comme son nom l'indique bien, cette espèce insulaire est endémique de Taïwan qui est bordée à l'est par la mer des Philippines et séparée du continent chinois à l'ouest par le détroit de Taïwan. Cet oiseau est considéré comme monotypique, c'est à dire qu'il n'est pas subdivisé en sous-espèces.

Comportement traits de caractère

Les actinodures de Taïwan vivent en solitaire, en couples ou en petits groupes au sein desquels ils s'associent souvent avec les Sibias de Taïwan (Malacias auricularis), les Yuhina de Taïwan (Yuhina brunneiceps) et les garrulaxes de Steere qui sont tous endémiques de l'île. Ils prospectent dans la canopée et à l'étage moyen des arbres, mais ils viennent aussi à terre pour fouiller dans le sous-bois. Ils se glissent dans les touffes d'épiphytes et le long des branches, fourragent dans les feuilles mortes, investissent les plaques de mousse, déchiquètent les lichens afin d'y trouver de la nourriture et adoptent parfois des postures très "sportives". Les larves de coléoptères sont obtenues en soulevant l'écorce des troncs et des branches.
Les actinodures de Taïwan sont sédentaires. Pendant les périodes de froid hivernal, les individus qui vivent à haute altitude descendent à des altitudes plus clémentes mais ces mouvements ne sont pas bien documentés.

Alimentation mode et régime

Les actinodures de Taïwan se nourrissent principalement d'arthropodes. Ils sont particulièrement friands de larves de coléoptères mais ils ne dédaignent pas les autres insectes et leurs larves. Ces oiseaux consomment aussi des fruits et des graines. Ils sont connus pour ingurgiter des baies de chèvrefeuille (lonicera).

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule aux mois d'avril et de mai. Le nid est une structure volumineuse à laquelle le couple ajoute beaucoup de mousse. Il est placé sur une branche de la canopée. On ne possède pas plus d'informations. La taille de la ponte, la durée d'incubation, le séjour des jeunes au nid et le soin parental ne sont pas connus pour l'instant.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook, cette espèce n'est pas globalement menacée. Cependant, elle a une aire de distribution assez réduite (moins de 11 000 kilomètres carrés selon Birdlife). Dans le Yushan National Park, sa densité varie de 2 à 39 oiseaux par hectare dans les zones mixtes de pins qui ne constituent pas son habitat préféré.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Actinodure de TaiwanFiche créée le 13/11/2013 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net