Alouette de Razo

Alauda razae - Raso Lark

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Alaudidés

  • Genre
    :

    Alauda

  • Espèce
    :

    razae

Descripteur

Alexander, 1898

Biométrie
  • Taille
    : 13 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 24 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Alaudidés sont des passereaux de taille petite à moyenne (10 à 23 cm de longueur, soit de la taille d'un pouillot à celle du merle), assez compacts en moyenne. Ils occupent tous les milieux ouverts ou semi-ouverts de tous les continents à l'exception de l'Amérique du Sud. Ils ont besoin ... lire la suite

Description identification

L'Alouette de Razo ne peut être confondue. Elle est le seul représentant de la famille et, avec le Moineau à dos roux, une des deux seules espèces de passereaux résidentes sur l'îlot désolé de Razo. Son allure et ses proportions la font ressembler à un petit cochevis, mais son patron de plumage l'apparente plutôt à une petite Alouette des champs de morphe gris. Par rapport à cette dernière, elle est de taille inférieure, ses ailes et sa queue sont plus courtes ; son bec nettement plus long et arqué prolonge un front plus prononcé. Elle hérisse aussi les plumes de la calotte, mais dans une moindre mesure. Les tectrices des parties supérieures ainsi que les tertiaires possèdent un centre brun sombre et sont ourlées de beige en fort contraste, d'où un aspect écailleux. Le dessous est blanc légèrement lavé de roussâtre. La poitrine est marquée de nettes stries noirâtres. Les yeux sont entourés de lunettes blanches qui donnent à la face de l'oiseau un aspect particulier. Un dimorphisme sexuel est perceptible au niveau du bec clair, plus long et plus fort chez le mâle.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Raso Lark,
  • Alondra de Razo,
  • Laverca do Razo,
  • Razolerche,
  • razo-pacsirta,
  • Razoleeuwerik,
  • Allodola di Razo,
  • Razolärka,
  • Rasolerke,
  • škovránok ostrovný,
  • skřivan kapverdský,
  • Razolærke,
  • rasonkiuru,
  • alosa de l'illot Raso,
  • Graslævirki,
  • skowronek wyspowy,
  • Rasu cīrulis,
  • zelenortski škrjanec,
  • Разаский малый жаворонок,
  • ラザコヒバリ,
  • 拉扎云雀,
  • 尼日雲雀,

Voix chant et cris

La voix rappelle celle de l'Alouette des champs. Les cris roulés semblent cependant plus faibles. Le chant comporte des phrases plus courtes et moins variées. Il est émis depuis un perchoir au sol, un caillou par exemple, ou en vol nuptial stationnaire au dessus du territoire.

Habitat

L'espèce est confinée aux plateaux volcaniques bas comportant un minimum de végétation, essentiellement au sud-ouest de l'îlot habité et ce dès le bord de mer. Le reste est accidenté et très aride. Le milieu favorable n'excède pas 3 à 4 km² sur les 7 que compte cet îlot. Le sol y est majoritairement nu, rocailleux ou sableux, et la couverture végétale, composée de plantes grasses naines, faible. Il n'y a pas d'eau douce autre que l'eau de pluie et c'est un facteur très contraignant pour les oiseaux.

Comportement traits de caractère

L'oiseau n'est pas du tout farouche et son observation est facile. Sa façon de se déplacer au sol et son allure compacte en vol évoquent un petit cochevis. L'espèce est grégaire à la façon de beaucoup d'autres alaudidés en dehors de la période de reproduction. Le milieu favorable étant restreint, les couples reproducteurs ont des territoires contigus, ce qui ne semble pas poser problème. On peut alors voir les deux partenaires déambuler ensemble à la recherche de nourriture. Après la reproduction se forment des groupes familiaux.
Le vol : Les ailes courtes et larges siéent bien à cet oiseau sédentaire qui n'effectue que de petits vols locaux. Sa façon de voler est un peu celle d'un cochevis. Le mâle territorial s'en sert pour effectuer son vol nuptial qui commence par une ascension verticale, se poursuit par un palier à 20-30 m de hauteur et se termine par une chute verticale elle aussi.

Alimentation mode et régime

Son bec fort lui permet de chercher sa nourriture dans et sur le sol. Celle-ci consiste probablement en invertébrés divers et en graines. Nous l'avons vue aussi dilacérer du bec des tiges herbacées et en consommer le contenu, soit la moelle, soit des larves mineuses.

Reproduction nidification

La nidification est dépendante des pluies dont le régime est assez irrégulier. Il se pourrait qu'il y ait deux périodes de reproduction, une à l'automne de septembre à novembre, l'autre au printemps de février à avril. Toujours est-il que lors d'un récent voyage début octobre, les oiseaux étaient en pleine reproduction. Le nid est fait de tiges herbacées installées dans une coupe grattée au pied d'un caillou ou d'une touffe. La ponte est de 1-3 œufs. Le succès de la nidification a été estimé à moins de 5%. Ce très faible taux est imputable essentiellement à la prédation d'un grand gecko Tarentola gigas, commun sur l'îlot.

Distribution

L'Alouette de Razo, comme son nom l'indique, est endémique d'un des îlots de l'archipel du Cap-Vert, l'îlot de Razo au large de Sao Nicolau. Un endémisme extrême donc qui est un record mondial en la matière. Cette distribution extrêmement limitée est bien évidemment un facteur qui peut s'avérer très négatif dans la dynamique spécifique.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Même si l'espèce semble bien adaptée à son environnement, du fait de son isolement géographique et de la faiblesse de sa population (estimée à 200-250 individus à la fin des années 80, mais réévaluée depuis), son statut est précaire. Elle a même été classée "En danger critique" par l'UICN, peut-être par défaut initial de connaissances sur sa biologie et son écologie. Elle est à présent suivie de près. Une bonne partie des oiseaux sont bagués, ce qui permettra à terme de préciser les paramètres de sa démographie. Par ailleurs, l'îlot est protégé, ce qui exclut une présence humaine permanente qui pourrait s'avérer préjudiciable. Restent les incertitudes climatiques actuelles qui pourraient peser plus fort à l'avenir sur ce petit paradis et ses hôtes adaptés.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Alouette de RazoFiche créée le 20/08/2014 par Jean François © 1996-2018 Oiseaux.net