Araçari à bec clair

Pteroglossus erythropygius - Pale-mandibled Aracari

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Ramphastidés

  • Genre
    :

    Pteroglossus

  • Espèce
    :

    erythropygius

Descripteur

Gould, 1843

Biométrie
  • Taille
    : 48 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 240 à 310 g
Distribution

Distribution

Description identification

Comparé à l'Araçari à collier (P. torqutus) dont il était encore récemment une sous-espèce, l'Araçari à bec clair est nettement plus grand et possède un bec largement plus développé. Le mâle exhibe des mandibules longues de 110 à 130 millimètres mais ses rectrices sont légèrement plus courtes, ce qui induit un silhouette relativement différente. La tache qui recouvre la nuque est absente. Le bec ne possède pas de strie sur le culmen comme c'est le cas de Pteroglossus sanguineus. De ce fait, il est presque entièrement jaune-ivoire clair, ce qui représente son caractère discriminant principal. Cependant, on peut apercevoir une tache noire sur la pointe de la mandibule inférieure et une ligne noire, le long du maxillaire, juste au-dessus du bord tranchant (tomia). Il y a une fine dentelure sombre juste au-dessus de la commissure du bec. À part ça, l'Araçari à bec clair possède tous les signes distinctifs et caractéristiques des toucans du genre Pteroglossus : tête noire, dessus et ailes vert-émeraude, croupion rouge, parties inférieures jaunes avec de discrètes bandes blondes sur l'abdomen, placées dans des dispositions traditionnelles.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Pale-mandibled Aracari,
  • Arasarí Picopálido,
  • Araçari-coleira,
  • Bleicharassari,
  • vörösfarkú arasszári,
  • Ivoorsnavelarassari,
  • Aracari beccochiaro,
  • Bleknäbbad aracari,
  • Bleknebbtukan,
  • arasari bledozobý,
  • Ecuadorarasari,
  • ecuadorintäpläarakari,
  • aracari de bec pàl·lid,
  • arasari ekwadorski,
  • Светлоклювый арасари,
  • ハイハシムナフチュウハシ,
  • 淡嘴簇舌巨嘴鸟,
  • 淡嘴阿拉卡鴷,

Voix chant et cris

Il n'y a pas de différences notables entre le répertoire de l'Araçari à collier et celui de l'Araçari à bec clair. Cet oiseau répond parfois aux vocalises du Toucan du Choco (Ramphastos brevis).

Habitat

Les Araçaris à bec clair fréquentent principalement la canopée et l'étage moyen des forêts primaires humides de plaine. Dans certains endroits, on peut les apercevoir dans les forêts subtropicales de nuage, ainsi que dans les boisements secondaires, les clairières, les plantations de fruits, de cacaos et de caféiers.
Éventuellement, ils occupent les forêts marécageuses, les forêts mixtes et les terres cultivées. Les Araçaris à bec clair fréquentent généralement les boisements en dessous de 1 500 mètres, mais ils peuvent également grimper jusqu'à 2 220 mètres dans l'ouest de l'Équateur.

Comportement traits de caractère

Les Araçaris à bec clair utilisent de nombreux habitats et ils deviennent extrêmement craintifs en cas de persécutions. D'après l'étendue des renseignements, ces oiseaux sont sédentaires. Pendant les saisons les plus sèches de l'année, les densités sont stables et les mouvements sont très réduits.

Alimentation mode et régime

Araçari à bec clair
adulte

Le régime alimentaire est semblable à celui de l'Araçari à collier (Pteroglossus torquatus). Dans le nord-ouest de l'Équateur, ils consomment principalement des fruits et on a répertorié jusqu'à 34 catégories de plantes, en particulier des cécropias et des lauriacées. La plupart (58% des espèces) sont localisées dans la canopée ou à l'étage supérieur des arbres, elles sont vertes ou couleur bordeaux et ont de grosses graines qui sont régurgitées intactes.
En dehors de la saison de reproduction, ces Araçaris ingurgitent une partie infime d'insectes. Exceptionnellement, la diète comporte quelques fleurs.
Les Araçaris s'associent parfois dans leur recherche avec les Toucans du Choco (Ramphastos brevis).

Reproduction nidification

Les Araçaris nichent à partir de décembre dans le nord de l'Équateur. Il leur arrive de se reproduire en colonies, mais généralement un seul adulte se charge de l'incubation et de l'entretien du nid. Les parades consistent en toute une série de gesticulations, de salutations et de mouvements de la tête, accompagnés de cris. Les 2 partenaires se tiennent parfois côte à côte, les plumes du croupion érigées et ils agitent leurs rectrices interactivement.
Les Araçaris à bec clair utilisent les anciens nids de pics, surtout ceux des grandes espèces du genre Camppephilus, entre 14 et 30 mètres au-dessus du sol. Le nid est profond de plus de 2 mètres et la litière du fond est garnie de graines régurgitées et de noyaux.
En cas de succès de la nichée, l'édifice est ré-utilisé l'année suivante. Dans le nord-ouest de l'Équateur, le nid est placé dans un arbre du genre Carpa. La ponte comprend 2 à 5 œufs qui sont couvés pendant environ 16 jours. La croissance des oisillons est rapide car le couple est assisté par de nombreux assistants provenant des couvées précédentes. La répartition des tâches est la suivante : 40% pour les femelles, 30% pour les femelles et un peu plus de 21% pour les assistants.
Les petits prennent leur envol 44 jours après l'éclosion, mais ils continuent à dépendre de leurs parents pour la nourriture qui est riche et variée.

Distribution

Les Araçaris à bec clair ont une aire de distribution qui occupe une grande partie de l'ouest de l'Équateur. Leur territoire déborde quelque peu sur le nord-est du Pérou (province de Tumbes). Bien qu'ils s'hybrident avec les Araçaris à collier et les Araçaris à bec maculé (sanguineus), ils sont considérés comme monotypiques.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les Araçaris à bec clair ne sont pas globalement menacés. Bien qu'ils aient décliné de façon très nette, ils sont considérés comme localement communs en Équateur, mais l'inquiétude grandit en raison de la dégradation des zones forestières et de l'abattage de près de 95% des surfaces boisées. Ils sont rares à l'extrémité septentrionale de leur aire de distribution, à la limite avec la Colombie. Dans l'ouest de l'Équateur, la densité est d'un groupe d'une dizaine d'individus par surface d'environ 300 hectares. De nombreuses réserves les protègent contre les excès de la chasse.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Araçari à bec clairFiche créée le 07/01/2017 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net