Autour des Célèbes

Accipiter griseiceps - Sulawesi Goshawk

Systématique
  • Ordre
    :

    Accipitriformes

  • Famille
    :

    Accipitridés

  • Genre
    :

    Accipiter

  • Espèce
    :

    griseiceps

Descripteur

Kaup, 1848

Biométrie
  • Taille
    : 38 cm
  • Envergure
    : 51 à 65 cm.
  • Poids
    : 212 g
Distribution

Distribution

Description identification

Cet oiseau du genre Accipiter, de taille moyenne, présente une huppe discrète, un bec puissant, des ailes brèves, une queue de longueur moyenne ainsi que des pattes et des serres robustes, ce qui lui procure une silhouette typique. Les adultes ont un plumage identique mais la femelle est de 10 à 20% plus grande et jusqu'à 40% plus lourde. Avant la première mue, les juvéniles se distinguent de leurs parents.
Chez les adultes, les parties supérieures sont brunes, excepté la tête qui est grise et les 4 larges barres caudales qui sont noirâtres. Les parties inférieures sont blanc-crème. La gorge est blanc uni mais affiche une barre médiane et malaire sombres. La poitrine, les flancs et un grande partie du ventre sont recouverts d'abondantes stries brun noirâtre qui se transforment en taches plus pâles sur le bas-ventre. Les cuisses portent d'étroites barres, la zone anale est blanc uni. Les femelles ont des marques et des ornements plus nets que ceux des mâles. Les iris varient du jaune au rouge-orange. La cire est jaune pâle, les pattes jaunâtres.
Chez les juvéniles, le capuchon est brun foncé, strié de chamois-roux. Les joues sont légèrement striées de grisâtre. Le reste des parties supérieures est brun-cannelle avec des liserés blancs et roux et des bandes subterminales sombres sur toutes les plumes. La queue est plus régulièrement barrée que celle de adultes. Les parties inférieures sont crème, avec d'abondantes stries brun-roux partout excepté sur les cuisses et sur la zone anale. Les iris sont bruns, la cire est gris verdâtre. Les pattes ont une couleur plus pâle que celles des adultes.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Sulawesi Goshawk,
  • Gavilán de Célebes,
  • Açor-de-peito-raiado,
  • Graukopfhabicht,
  • szürkefejű héja,
  • Grijskophavik,
  • Astore di Sulawesi,
  • Sulawesitofshök,
  • Sulawesihauk,
  • jastrab sivohlavý,
  • krahujec skvrnitý,
  • Sulawesiduehøg,
  • täplälintuhaukka,
  • astor de Sulawesi,
  • krogulec plamisty,
  • Сулавесский хохлатый ястреб,
  • Elang-alap kepala-kelabu,
  • セレベスオオタカ,
  • 苏拉凤头鹰,
  • 灰頭鳳頭鷹,

Voix chant et cris

La plupart du temps, cet oiseau est assez silencieux. Cependant, parfois, il émet des "twee twee twee" assez aigus et à peine distincts. Ces vocalisations sont produites à un rythme bien plus lent que celui de la majorité des autres oiseaux du genre Accipiter, c'est à dire les autours et les éperviers.

Habitat

L'autour des Célèbes fréquente principalement les forêts primaires et les forêts modifiées, en particulier lorsque ces dernières alternent avec des zones clairsemées. Ce rapace est un prédateur des plaines et des collines, mais on le trouve également dans les savanes arborées, dans les mangroves et à proximité des petits villages. Son habitat est réparti entre le niveau de la mer et 2000 mètres d'altitude.

Comportement traits de caractère

Les autours des Célèbes vivent en solitaire ou en couples. Les concernant, on ne possède pratiquement aucun rapport signalant l'utilisation du vol plané, bien que celui-ci constitue vraisemblablement une des composantes essentielles du comportement nuptial. Par ailleurs, aucune parade ni aucune acrobatie aérienne ne sont indiquées pendant la période de reproduction. Les autours des Célèbes chassent à l'affût à partir d'un perchoir qui est bien dissimulé aux abords d'une clairière ou le long d'un sentier. La plupart des proies, si ce n'est toutes, sont capturées à terre par surprise après un bref plongeon. Comme tous les oiseaux qui vivent à proximité de l'Equateur, (cet autour vit entre 2° de Latitude nord et 5°5 de Latitude sud), les autours des Célèbes sont complètement sédentaires.

Alimentation mode et régime

L'autour des Célèbes est un prédateur de taille modeste, il attrape donc des proies assez réduites. Les lézards, les petits passereaux, les larges insectes, les petits mammifères et les poussins domestiques situés à proximité des villages constituent la plus grosse partie de leur régime. Tous, à quelques exceptions près, sont attrapés sur le sol.

Reproduction nidification

On possède très peu de renseignements sur les mœurs reproductives de cet oiseau. La saison de nidification se déroule au minimum de mai à juillet, mais des cas d'accouplements sont signalés au mois de juillet, ce qui implique sûrement une période plus longue. Le nid est une structure construite avec des morceaux de bois. Il est placé sur la fourche principale d'un arbre de petite taille. La taille de la ponte, la durée d'incubation et la date d'envol des jeunes sont inconnus.

Distribution

Comme son nom l'indique bien, cet autour est endémique du centre de l'Indonésie. On peut l'observer non seulement à Sulawesi, mais également dans les petites îles adjacentes, comme c'est le cas pour Togian au nord ainsi que pour Muna et Buton au sud-est. L'espèce, autrefois classée comme une sous-espèce de l'Autour huppé (Accipiter trivirgatus), est considérée comme monotypique.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Cette espèce possède une assez large répartition mais elle possède une faible densité. Sur les 180 000 kilomètres carrés qui représentent la superficie de Sulawesi, on estime la population globale au maximum à 1000 individus adultes, ce qui est une hypothèse raisonnable pour une île dont la couverture forestière est encore relativement bien conservée dans sa partie centrale. Bien qu'elle soit légèrement en déclin à cause de la détérioration progressive de son habitat, l'espèce est classé comme "de préoccupation mineure" par Birdlife et l'IUCN.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 03/04/2011 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net