Autour des Fidji

Accipiter rufitorques - Fiji Goshawk

Systématique
  • Ordre
    :

    Accipitriformes

  • Famille
    :

    Accipitridés

  • Genre
    :

    Accipiter

  • Espèce
    :

    rufitorques

Descripteur

Peale, 1848

Biométrie
  • Taille
    : 42 cm
  • Envergure
    : 58 à 73 cm.
  • Poids
    : 209 g
Distribution

Distribution

Description identification

Autour des Fidji
adulte

Ce rapace de moyenne taille possède un dessus et un dessous contrastés, des ailes et une queue brève, des pattes bien charpentées, ce qui lui donne un aspect très caractéristique et qui fait qu'il ne peut être confondu avec nulle autre espèce insulaire.
Le mâle adulte a des couleurs plus délicates que la plupart des autres accipitridés. Ses parties supérieures sont bleu-gris fumé et sa queue présente une couleur uniforme. Les primaires sont légèrement plus foncées, les joues plus claires. La nuque est cernée par un collier rose vineux. La gorge est blanche avec de vagues stries sombres. Le reste des parties inférieures est rose clair avec des infiltrations de gris clair.
La femelle adulte a tendance à être plus rousse sur le cou et plus gris rosâtre sur le dessous. Les parties inférieures sont parfois barrées de blanc. Les juvéniles ont un dessus brun sombre liseré de roux en plumage frais. La tête est striée et le collier qui recouvre la nuque est plus pâle que chez les adultes. La queue et les secondaires sont vaguement barrées de gris-brun. Le dessous varie du crème au chamois-roux. Des taches et des stries noir brunâtre ornent la poitrine et l'abdomen. Les flancs sont barrés de brun clair, les cuisses sont tachées de roux.
Chez les adultes, les iris, la cire et les pattes sont jaune-orange. Chez les juvéniles ils sont jaune plus pâle.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Fiji Goshawk,
  • Gavilán de las Fiji,
  • Açor-de-colar-ruivo,
  • Fidjihabicht,
  • fidzsi héja,
  • Fiji-havik,
  • Astore delle Figi,
  • Fijihök,
  • Fijihauk,
  • jastrab ružovobruchý,
  • jestřáb rudolímcový,
  • Fijiduehøg,
  • fidzinlintuhaukka,
  • astor de les Fiji,
  • krogulec rdzawoszyi,
  • Фиджийский ястреб,
  • フィジーオオタカ,
  • 斐济鹰,
  • 棕頸鷹,

Voix chant et cris

Près du nid, le soir ou quand les jeunes prennent leur envol, ces oiseaux sont particulièrement bruyants. De nombreux cris ont été enregistrés, des "ki....ki...ki" stridents, des "weit weit weit" répétés rapidement. On peut également entendre un "shee shee shee" perçant et fin qui est précédé ou suivi par des "queerk? queerk? queerk?" émis sur un ton interrogatif.

Habitat

L'autour des Fidji fréquente une grande variété d'habitats, les forêts denses pluviales, les zones boisées ouvertes, les boisements qui ont subi une sévère exploitation ainsi que les terres cultivées avec quelques arbres épars. On le trouve même dans les parcs urbains ou à la périphérie des villes. Cet oiseau vit du niveau de la mer jusqu'à 1 200 mètres d'altitude.

Comportement traits de caractère

L'autour des fidji vit généralement en solitaire ou en couple. Toutefois des groupes familiaux bruyants composés de juvéniles qui viennent de prendre leur envol sont également visibles. Des vols circulaires à une grande hauteur dans le ciel ont été observés. Par contre, les parades aériennes avec des trajectoires en forme de montagnes russes et des acrobaties semblent absentes. Pendant la période nuptiale, certains couples se poursuivent mutuellement en lançant de longs sifflements stridents et en effectuant des plongeons vertigineux avec la queue si voûtée que leur corps adopte une forme de "V".

Alimentation mode et régime

Les autours des Fiji sont des prédateurs très opportunistes, leur menu est apparemment très varié. Il comprend des oiseaux de petite et moyenne taille tels que les martins tristes (Acridotheres tristis) mais aussi parfois de gros pigeons comme les carpophages de Peale (Ducula latrans) et des jeunes poussins. On peut également noter de nombreuses sortes d'insectes, des lézards, quelques petits serpents ainsi que des rats et des souris qui ont été introduits dans les îles. La diète est souvent complétée par quelques poissons et des crustacées. Des charognes sont parfois consommées par les jeunes rapaces.
Les autours des Fidji chassent à l'affût soit d'un perchoir bien dissimulé soit d'une branche où ils se tiennent bien en évidence. Toutes les formes de végétation sont bonnes pour essayer de créer un effet de surprise. Quand ils chassent, leur vol est rapide et tortueux. Ils inspectent également la couronne des arbres d'un vol lent. S'ils poursuivent une victime, ces oiseaux ont la réputation d'être tenaces, ils pénètrent à toute vitesse dans les buissons des sous-bois pour la débusquer, faisant bloc avec leurs ailes écartées afin d'éviter toute fuite.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule principalement d'août à décembre, mais exceptionnellement ont peut aussi trouver des nids de février à mai. Le nid, grossier et primitif, est construit avec des brindilles qui sont assemblées de manière assez lâche. Le fond de la coupe est garni ou agrémenté de quelques feuilles. L'édifice est placé à n'importe quelle hauteur jusqu'à environ 25 mètres, dans un arbre dont le feuillage n'est pas très fourni. Pour se reproduire, les autours des Fidji choisissent souvent un végétal de la famille des légumineuses comme un arbre à soie (Albizia) ou un arbre à pluie (Samanea). La ponte comprend habituellement 2 ou 3 œufs dont la couleur n'est pas décrite. La durée d'incubation et les différentes tâches parentales ne sont pas connues.

Distribution

Comme son nom l'indique bien, ce rapace de moyenne taille est endémique de l'archipel des Fidji. On le trouve plutôt dans les grandes et les moyennes îles telles que Vanua Levu, Viti Levu, Taveuni et Kadavu et le groupe des Lomaiviti (Ovalau, Koro et Gau). Cette espèce est monotypique. Autrefois, elle était considérée comme une des multiples sous-espèces de l'Autour australien (Acccipiter fasciatus). Son accès au statut d'espèce à part entière n'est pas si ancien.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Ces rapaces sont communs. On ne possède pas de mesures précises de la densité, mais certains nids ne sont distants que de 400 mètres. La superficie de leur aire est estimée à 18 000 kilomètres carrés mais ces oiseaux sont capables de s'adapter à tous les types d'habitat où il y a des arbres. Dans la catégorie des rapaces, cet autour ne possède aucune concurrent direct. D'après Christie, la population globale dépasse sans doute la dizaine de milliers d'individus. Cette espèce subit la persécution des chasseurs mais cette activité n'a pas de grande influence sur la taille de la population.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 28/04/2012 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net