Brève à tête bleue

Hydrornis baudii - Blue-headed Pitta

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Pittidés

  • Genre
    :

    Hydrornis

  • Espèce
    :

    baudii

Descripteur

Müller, S Schlegel, 1839

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 56 à 76 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez le mâle adulte, les plumes du capuchon, du front jusqu'à la nuque, sont longues et pointues. Elles sont noires à la base, mais présentent une partie terminale bleu azur irisé, souvent avec une nuance de violet. Le dessus et le dessous de l'oeil sont noirs, se rencontrant pour former une bande qui entoure l'arrière du cou. L'oeil est encerclé par un étroit anneau bleu verdâtre. Le manteau, le dos et le croupion sont bordeaux, contrastant avec les couvertures sus-caudales et le haut de la queue qui sont bleu irisé à bleu-violet. Le reste de la queue est noir. Le menton et la gorge sont blancs, la poitrine noire. Le ventre, les couvertures sous-caudales et les flancs présentent une couleur qui varie du bleu-violet au violet sombre et qui se diffuse jusqu'aux côtés de la poitrine. Les tertiaires sont rousses, les petites couvertures rougeâtre terne moins luisant que le manteau et le dos. Le bord de l'aile est noirâtre, surtout au niveau des primaires et des secondaires. Il est surmonté par une large ligne blanche, bien visible lorsque l'aile est fermée. Le bec et les iris sont noirs, les pattes et les pieds bleu-ardoise.

La femelle affiche une tête roux-orange terne avec une calotte bordeaux terne qui se fond dans la couleur du manteau. Le manteau et le dos présentent un rouge bordeaux légèrement plus terne que celui du mâle. Les couvertures sus-caudales et le haut de la queue sont bleu pâle irisé à bleu-violet. La gorge est chamois blanchâtre, se fondant progressivement dans la couleur orange des oreillons et de la poitrine. Les parties inférieures sont chamois-orange à chamois-brun, plus foncé sur la poitrine et les flancs. Les ailes sont semblables à celles du mâle, excepté la barre blanche qui est plus large et plus développée. Le dessous des ailes est brun avec une barre blanche au centre. Le bec et les iris sont noirs, les pattes et les pieds sont couleur corne.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Blue-headed Pitta,
  • Pita Cabeciazul,
  • Rotrückenpitta,
  • koronás pitta,
  • Blauwkoppitta,
  • Pitta testablu,
  • Blåhuvad pitta,
  • Fagerpitta,
  • pita hnedochrbtá,
  • pita modrohlavá,
  • Blåkronet Pitta,
  • borneonpitta,
  • pita de cap blau,
  • kurtaczek czerwonogrzbiety,
  • Синегрудая питта,
  • Paok kepala-biru,
  • ズアオヤイロチョウ,
  • 蓝头八色鸫,
  • 藍頭八色鳥,

Voix chant et cris

Le cri qu'on entend le plus souvent est un sifflement trisyllabique, doux et descendant 'ppor-wi-iil' ou 'por-y-or' qui est parfois raccourci et réduit à deux syllabes 'ppor-or'. Il est délivré avec plus ou moins d'emphase sur la première note et l'oiseau marque une courte pause avant d'émettre les deux dernières. La première note est plus puissante et plus abrupte, comparée à la seconde partie qui est plus paisible et se termine en queue de poisson. Les deux partenaires chantent. Le cri d'alarme de la femelle est un 'hwe-ouu' nasal et prolongé. A Sabah, les oiseaux chantent sporadiquement, la plupart des appels étant entendus de février à mai.

Habitat

C'est un habitant des forêts de plaines et de collines. On trouve les brèves à tête bleue dans les forêts primaires, les forêts en cours de régénération ou celles qui ont subi un abattage sélectif. Elles sont situées généralement à proximité de rivières. Contrairement à de nombreuses autres espèces de brèves, elles ne fréquentent pas d'autres types d'habitats boisés comme les plantations ou les broussailles. Elles ne visitent pas les clairières comme le font d'autres brèves partageant la même aire de distribution. En certaines occasions, on a pu les observer dans les forêts alluviales situées en terrain inondé. Bien qu'elles soient en principe confinées dans les régions de terres basses, les brèves à tête bleue sont parfois aperçues à des altitudes qui peuvent aller jusqu'à 600 mètres à Sarawak. A Sabah, elles vivent strictement en-dessous de 500 mètres. Dans les endroits où elles fréquentent des altitudes supérieures, elles préfèrent en général les terrasses qui surplombent les cours d'eau. Elles partagent sensiblement la même aire de distribution que les brèves azurines (Pitta Gujana), toutefois cette dernière affectionne les pentes plus raides et les altitudes plus élevées. Habituellement, les deux espèces ne fréquentent pas les mêmes parcelles, ce qui suggère que leurs exigences sont assez différentes.

Les brèves à tête bleue sont endémiques de l'île de Bornéo. Elles ont une répartition très clairsemée à Sabah et Sarawak, alors qu'on possède peu de renseignements sur leurs conditions de vie à Kalimantan, la partie indonésienne de l'île. Sa présence est avérée dans au moins une localité du Sultanat de Brunéi.

Comportement traits de caractère

Les brèves à tête bleue vivent en couples lâches, les deux partenaires évoluant rarement côte à côte. Les mâles en particulier recherchent leur nourriture le long des larges pistes recouvertes de feuilles et sont facilement approchables. Les femelles sont très discrètes et difficiles à apercevoir. Cette espèce vole rarement excepté lorsqu'elle est dérangée. La plupart du temps, elle prend la fuite en sautillant rapidement. Les appels sont habituellement émis à partir du sol, les mâles changeant souvent de place en sautillant avant de produire un nouveau cri. Les brèves à tête bleue se nourrissent exactement à la manière de brèves de Gurney, plongeant du bec et donnant un coup de tête après avoir effectué un bond en avant. Elles s'arrêtent souvent de s'alimenter pour essuyer leur bec sur une bûche ou un rondin moussu. A Sabah, les brèves à tête bleue se perchent et se reposent sur les branches horizontales des petits arbustes qui composent le sous-bois, à un mètre au-dessus du sol. Lorsqu'elles se reposent, leur corps est penché sur la branche, leur queue pointe vers le bas et leurs plumes sont ébouriffées, leur donnant l'aspect d'une balle ronde.

Alimentation mode et régime

Leur régime est surtout carné. Il comprend des fourmis, des chenilles mesurant jusqu'à 5 centimètres de long, des orthoptères (sauterelles, criquets) ainsi que des arthropodes à corps mou. Les individus observés à Sarawak consomment beaucoup de vers de terre, certains mesurant jusqu'à 4 centimètres.

Reproduction nidification

Les renseignements récoltés sur la nidification sont peu abondants mais ils ont permis de déterminer qu'elle se déroule habituellement au milieu de l'année. Le mâles en état de se reproduire sont nombreux en mars, mai et juin. Des adultes recueillant des matériaux pour le nid ont été aperçus au début du mois de mai. Le seul nid décrit à ce jour était situé sur un petit monticule calcaire dans un environnement herbeux. Le nid, en forme de dôme et construit avec des feuilles entremêlées, se situait 50 centimètres au-dessus du sol, au sommet d'une butte en terre créée par le réseau de racines d'un arbre tombé. Les deux oeufs, blanc brillant, portaient d'irrégulières taches brun-violet formant une sorte de bande sur la partie la plus large. Le mâle fut observé en train de couver pendant deux journées consécutives.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Brève à tête bleueFiche créée le 15/09/2007 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net