Buse échasse

Geranospiza caerulescens - Crane Hawk

Buse échasse
adulte
Systématique
  • Ordre
    :

    Accipitriformes

  • Famille
    :

    Accipitridés

  • Genre
    :

    Geranospiza

  • Espèce
    :

    caerulescens

Descripteur

Vieillot, 1817

Biométrie
  • Taille
    : 51 cm
  • Envergure
    : 92 à 105 cm.
  • Poids
    : 273 à 430 g
Distribution

Distribution

Description identification

La buse échasse ou Crane Hawk (littéralement "grue rapace") a dans les deux langues un nom pour le moins imagé. Certains ont pu rapprocher la buse échasse du Gymnogène d'Afrique ou African harrier hawk, par sa façon de chasser ou son plumage, mais la filiation est très peu probable et cette buse échasse est quasi certainement un rapace neo-tropical. Trois groupes sont reconnus : nigra, caerulescens et gracilis. Le plus reconnaissable est caerulescens, l'oiseau mesure de 40 à 50cm, et la première particularité visible, surtout lorsqu'il est au sol est la longueur de ses pattes rouge-orange, qui semble percher notre buse sur des échasses. La couleur prédominante est un magnifique gris-bleu qui couvre toute la tête, le manteau et le dos. Les ailes ont toutes les parties supérieures, couvertures, scapulaires et rémiges de cette même couleur gris-bleu. Lorsque la buse échasse est en vol, les couvertures sous-alaires sont gris clair pour se foncer jusqu'à devenir noires pour les rémiges, deux bandes blanches très nettes apparaissent à la limite de la main et des rémiges primaires. La poitrine et le ventre auront le même gris, le bas-ventre sera légèrement rayé de blanc et les rectrices noires se barrent de deux marques blanches très nettes. Les femelles sont en général plus grandes que les mâles.
Les jeunes auront un aspect différent, la calotte, la nuque, le front et la poitrine sont striés de blanc, les parotiques sont également blanches. La poitrine qui doit devenir gris-bleu est grise et présente des marques blanches, en général verticales, le ventre et le bas-ventre sont jaunâtres, de même que le plumage qui couvre les tibias. Les couvertures sus-alaires seront striées de blanc. Les jeunes ont le cercle oculaire jaune qui deviendra rouge foncé avec l'âge, l'œil est noir de même que le bec.
La particularité de la buse échasse, qui a donné son nom à l'espèce, sont les pattes de couleur rouge orangé et spécialement les tarsométatarses qui sont plus longs chez la buse échasse que chez les autres buses et qui ont une utilité essentielle dans sa façon de chasser.
Des trois groupes reconnus, nigra est le plus différencié avec un plumage adulte noir au lieu du gris-bleu de caerulescens, gracilis reste gris avec une poitrine et un ventre qui vont garder des stries blanches chez les adultes.

Indications subspécifiques 6 Sous-espèces

  • Geranospiza caerulescens livens (nw Mexico)
  • Geranospiza caerulescens nigra (Mexico to c Panama)
  • Geranospiza caerulescens balzarensis (e Panama to nw Peru)
  • Geranospiza caerulescens caerulescens (e Colombia to the Guianas to e Peru and Amazonian Brazil)
  • Geranospiza caerulescens gracilis (ne Brazil)
  • Geranospiza caerulescens flexipes (s Brazil to Paraguay, Bolivia, n Argentina and Uruguay)

Noms étrangers

  • Crane Hawk,
  • Azor Zancón,
  • Gavião-pernilongo,
  • Sperberweihe,
  • odúölyv,
  • Langpootkiekendief,
  • Poiana zampelunghe,
  • Grodhök,
  • Tranevåk,
  • azor krahulčí,
  • káně dlouhonohá,
  • Tranehøg,
  • pitkäjalkahaukka,
  • aligot de cames llargues,
  • jastrzębiec (długonogi),
  • Журавлиный ястреб,
  • セイタカチュウヒ,
  • 鹤鹰,
  • 鶴鷹,

Voix chant et cris

La buse échasse crie, un petit "weeuww" qu'elle peut émettre en vol.

Habitat

Un rapace très opportuniste qui s'adapte aux forêts amazoniennes ou aux forêts plus sèches du Matto Grosso brésilien ou aux marais du Pantanal, aime aussi la savane.

Comportement traits de caractère

Un chasseur hors pair aux techniques féroces, la buse échasse se sert en fait de ses pattes très longues pour grimper, tel parfois un pic, sur tous types d'arbres. Elle plongera ses pattes et ses serres dans les nids situés dans les trous des arbres pour dénicher tous les types d'oiseaux possibles et spécialement les oisillons. Elle est friande de grenouilles arboricoles, pille les nids dans les palmiers, on sait qu'elle attaque au sol et en vol. On l'a vu attendre à proximité de feux naturels ou provoqués par l'homme pour fondre sur les animaux qui fuient l'incendie ! La buse échasse ou le parfait pirate néo-tropical !

Alimentation mode et régime

Absolument éclectique, tout est bon pour ce pillard : tout type d'oiseaux et spécialement les oisillons, amphibiens, petits reptiles dont les lézards, insectes, araignées, petits mammifères, rongeurs.

Reproduction nidification

La période de reproduction est différente suivant les régions et les sous-espèces, d'avril à juin au Mexique, en janvier au Panama ou en avril au Surinam. La buse échasse choisit un arbre de grande taille, elle fabrique son nid à partir de branchages, de lierres et plantes grimpantes, les lie avec de grands brins d'herbe. L'intérieur du nid est composé de feuilles. Le couple se livre à une parade nuptiale aérienne, agrémentée de cris répétés, parfois de proies présentées en cadeaux. Donne naissance en général à deux œufs. Il y a peu d'informations sur la durée de couvaison et l'élevage des oisillons.

Distribution

Du sud du Mexique, où l'on trouve surtout la sous-espèce nigra, l'Amérique Centrale, enfin toute l'Amérique du Sud, nord de l'Argentine, Bolivie, Colombie, Equateur, Paraguay, Pérou, Uruguay et bien sûr Brésil ; caerulescens au Pantanal, Matto Grosso, Amazonie ; la sous-espèce balzarensis est plus à l'est du Brésil. Le Chili, les Andes péruviennes et le sud de l'Argentine n'abritent pas la buse échasse, elle monte peu en altitude, on ne l'observe pas au Mexique à plus de 700 m.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

CITES II. Ne présente pas de préoccupations particulières, son opportunisme et son adaptation à différents biotopes sont des garants de stabilité.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 11/04/2013 par Anne et Gabriel Leboff © 1996-2017 Oiseaux.net