Cacatoès à tête rouge

Callocephalon fimbriatum - Gang-gang Cockatoo

Systématique
  • Ordre
    :

    Psittaciformes

  • Famille
    :

    Cacatuidés

  • Genre
    :

    Callocephalon

  • Espèce
    :

    fimbriatum

Descripteur

Grant, J, 1803

Biométrie
  • Taille
    : 37 cm
  • Envergure
    : 62 à 76 cm.
  • Poids
    : 210 à 334 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le Cacatoès à tête rouge est un petit perroquet trapu, avec une huppe fine, des larges ailes et une queue relativement courte. Les mâles adultes se reconnaissent immédiatement en raison de leur tête et de leur crête écarlate. Le reste du plumage est gris-ardoise. Les femelles ont une tête et une crête grise. Les plumes de leur parties inférieures sont terminées de rose ou de jaune, ce qui leur donne un aspect écailleux. Chez les deux sexes, les plumes du dessus et des ailes présentent un fin liseré gris pâle, ce qui leur donne l'impression d'être barrées. Les femelles ont une bordure jaune supplémentaire sur l'ensemble des plumes du dessus, ce qui renforce cet effet de barres. Les immatures sont semblables aux femelles. Toutefois, les jeunes mâles diffèrent par leur capuchon, leur front rouge et leur huppe plus courte et moins vrillée.
Les Cacatoès à tête rouge ne peuvent être confondus avec aucune autre espèce de perroquet. En vol, cependant, leur silhouette rappelle parfois celle du Cacatoès rosalbin.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Gang-gang Cockatoo,
  • Cacatúa Gang-gang,
  • Cacatua-gang-gang ,
  • Helmkakadu,
  • sisakos kakadu,
  • Helmkaketoe,
  • Cacatua gang gang,
  • Hjälmkakadua,
  • Hjelmkakadu,
  • kakadu prilbatý,
  • kakadu přílbový,
  • Hjelmkakadu,
  • kekälekakadu,
  • cacatua gang-gang,
  • kakadu krasnogłowa,
  • Шлемоносный какаду,
  • アカサカオウム,
  • 红冠灰凤头鹦鹉,
  • 甘甘鳳頭鸚鵡,

Voix chant et cris

Les appels très caractéristiques peuvent être émis en vol ou à partir d'un perchoir situé tout au sommet d'un arbre. Ce sont des cris aigus et perçants qui se prolongent et se terminent par une inflexion abrupte vers le haut. Ils ressemblent étrangement au bruit d'un bouchon de liège que l'on retire.

Habitat

Durant l'été, on trouve le Cacatoès à tête rouge dans les larges forêts d'altitude, les forêts subalpines pourvues en eucalyptus et les zones boisées dont le sous-bois est dense. Il s'installe dans les endroits frais, les petites gorges ombragées à proximité des cours d'eau. En hiver, ce cacatoès redescend à des altitudes plus modestes, occupant des boisements plus arides ou des forêts plus clairsemées. À cette période, il est visible sur le bord des routes, dans les parcs et les jardins des zones suburbaines. Il a besoin de grands arbres pour la nidification.

Comportement traits de caractère

On assiste à des mouvements altitudinaux : la plupart des populations vivant dans les montagnes descendent en hiver dans les vallées et les plaines littorales mais certains oiseaux continuent de séjourner en altitude. Un afflux remarquable d'oiseaux est constaté dans la banlieue de Canberra, sans doute attirés par la présence d'arbres ornementaux bien pourvus en ressources alimentaires.
Pendant la saison de nidification, ce cacatoès vit surtout en couples ou en petits groupes, ce qui ne l'empêche pas de former des groupes plus conséquents s'il trouve des lieux favorables dans sa quête de nourriture. Cet oiseau extrêmement confiant peut être approché quand il se restaure. À la mi-journée, le Cacatoès à tête rouge s'abrite dans les arbres à feuillage épais. Pendant les averses ou les chutes de neige, il se livre à des acrobaties aériennes, effectuant des vols circulaires ou plongeant en direction de la cime des arbres.

Alimentation mode et régime

Les Cacatoès à tête rouge sont principalement végétariens. Ils consomment surtout des graines qu'ils trouvent dans les espèces d'arbres locales ou dans les essences qui ont été introduites, telles que les eucalyptus, les acacias ou les aubépines. Ils ingurgitent également des baies, des fruits, des noix ainsi que des insectes et leurs larves. C'est un oiseau presque exclusivement arboricole, qui ne descend à terre que pour se désaltérer ou pour recueillir les fruits et les cônes de pins qui sont tombés. En dehors de la saison de nidification, les Cacatoès à bec rouge recherchent leur nourriture en grand groupe pouvant compter jusqu'à 60 individus. Pendant la saison des nids, ils restent en couples ou en petit groupes familiaux.

Reproduction nidification

Les Cacatoès à tête rouge atteignent la maturité sexuelle vers l'âge de quatre ans. Dans le sud de l'Australie, la saison de reproduction s'étend d'octobre à janvier. Les femelles choisissent une cavité naturelle située dans un grand eucalyptus en bonne santé. Le nid est placé à une assez grande hauteur, dans un site pas très éloigné de l'eau. Les deux partenaires élargissent la cavité en rognant les bordures avec leur bec puis ils garnissent le fond avec des petits copeaux de bois. La ponte est constituée de deux œufs (rarement trois) que les deux parents couvent pendant trente jours. Ils prennent une part égale dans le nourrissage des jeunes. Le séjour au nid dure environ huit semaines mais, même après l'envol, les parents continuent à nourrir la couvée pendant encore quatre à six semaines. Les familles restent ensemble pendant le reste de la saison de reproduction. On assiste parfois à un phénomène particulier. Lorsque plusieurs couples ont niché dans un environnement proche, leurs petits se regroupent dans le même arbre et forment une "crèche" pendant que leurs parents respectifs s'absentent pour rechercher la nourriture.

Distribution

Les Cacatoès à tête rouge sont confinés au sud-est de l'Australie. Ils sont répandus dans l'est de la province des Nouvelles-Galles du Sud, des versants de la cordillère centrale jusqu'à la côte sud. Leur aire se poursuit dans l'état de Victoria jusqu'à la banlieue est de Melbourne. Une population isolée vit dans la moitié ouest de Victoria, de la région Otway jusqu'à la frontière avec l'Australie Méridionale. L'espèce est éteinte à King Island, mais son introduction a été réussie à Kangaroo Island, dans le sud de l'Australie.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 01/07/2007 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net