Carnifex ardoisé

Micrastur mirandollei - Slaty-backed Forest Falcon

Systématique
  • Ordre
    :

    Falconiformes

  • Famille
    :

    Falconidés

  • Genre
    :

    Micrastur

  • Espèce
    :

    mirandollei

Descripteur

Schlegel, 1862

Biométrie
  • Taille
    : 45 cm
  • Envergure
    : 65 à 71 cm.
  • Poids
    : 420 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Falconidés sont une famille de rapaces diurnes de taille petite à moyenne, comportant les caracaras et les faucons. Falco vient du latin "falx" qui désigne la faux. Il fait référence aux ailes falciformes des faucons, longues, étroites et pointues. Les Falconiformes ont été séparés sys... lire la suite

Description identification

Carnifex ardoisé
adulte

Les carnifex ardoisés ont de longues pattes et une longue queue. La cire, les lores et la peau faciale sont jaunâtres, contrastant avec le bec noir. Les iris sont brun jaunâtre. Le capuchon et les parties supérieures présentent une couleur gris ardoisé. Il n'y a pas de collier pâle. Les joues affichent un gris plus pâle que celui de la calotte. Cette couleur grisâtre se prolonge parfois jusqu'aux côtés de la poitrine. Les parties inférieures sont entièrement blanches à blanc chamoisé mais certains individus (sans doute des jeunes oiseaux) affichent encore quelques fines stries sombres au niveau de la partie centrale de la poitrine. La queue est noire avec 3 ou 4 étroites bandes grises et une légère pointe blanche. Vu du dessous, on peut nettement apercevoir les couvertures inférieures blanches et les rémiges brun sombre grossièrement barrées de gris clair.
Les immatures ont un dessus plus brun et un bec jaune. Les plumes blanches du dessous ont de larges bordures sombres, ce qui donne à ces parties un aspect fortement écaillé. La cire, les lores et la peau faciale sont jaunâtres, comme chez les adultes.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Slaty-backed Forest Falcon,
  • Halcón-montés Dorsigrís,
  • Falcao-mateiro-cinza,
  • Graurücken-Waldfalke,
  • szürkehátú erdeisólyom,
  • Mirandolle's Bosvalk,
  • Falco di foresta dorsoardesia,
  • Gråryggad skogsfalk,
  • Gråryggskogfalk,
  • sokolec sivochrbtý,
  • sokolec tmavovohřbetý,
  • Skifergrå Skovfalk,
  • vaaleahaukkanen,
  • falcó selvàtic encaputxat,
  • trębacz białobrzuchy,
  • Дымчатый лесной сокол,
  • アオモリハヤブサ,
  • 灰背林隼,
  • 灰背林隼,

Voix chant et cris

Dans la province de Bolivar au Venezuela où son cri a été identifié, le carnifex ardoisé émet une série de 5 à 8 notes : "aw-aw-aw, auw, auw......auw....auw". Les 3 ou 4 premières montent légèrement, les notes médianes sont les plus puissantes et les deux dernières descendent tout en perdant de leur intensité. La qualité des notes est assez semblable à celle du carnifex à collier. Dans le sud-est du Pérou, cette espèce chante en fin d'après-midi. Ses vocalises, plus faibles et plus hésitantes que celles des oiseaux du Venezuela, ne comprennent généralement que cinq notes plus espacées. Le carnifex ardoisé est assez silencieux en milieu de journée. Il communique principalement le matin et en début de soirée.

Habitat

Les carnifex ardoisés fréquentent les forêts tropicales pluviales, parfois même des zones ayant subi quelques dégradations. On les trouve également dans des régions en cours de reboisement, mais uniquement là où les arbres sont parvenus à un bon stade de développement. Parfois, son aire de distribution chevauche celle du carnifex à collier (Micrastur semitorquatus). Dans les endroits où les deux espèces cohabitent, ce dernier s'installe alors dans la canopée et à l'étage supérieur des arbres tandis que le carnifex ardoisé occupe l'étage moyen et inférieur, venant même occasionnellement à terre. Toutefois, la plupart du temps, ces deux carnifex vivent dans des espaces distincts, le carnifex ardoisé fréquentant plus assidument l'intérieur des zones boisées que son proche parent.

Comportement traits de caractère

Ses mœurs et ses habitudes sont assez identiques à celles du carnifex à gorge cendrée (Micrastur gilvicollis) et du carnifex barré (Micrastur ruficollis). Le carnifex ardoisé vit généralement en solitaire à l'étage moyen et inférieur des arbres au cœur des forêts intérieures. Ses perchoirs favoris d'où il émet ses cris sont situés à une hauteur assez modeste au-dessus du sol. Lorsqu'il chasse, le carnifex ardoisé émet ses vocalisations, ce qui entraîne une réponse immédiate et agressive des petits passereaux. Le carnifex ardoisé change alors de perchoir et produit de nouveaux cris. Les petits oiseaux sont capturés en plein vol lorsqu'ils se déplacent pour tenter de trouver le nouvel emplacement du prédateur. Ce mode de chasse est très original et demande plus d'informations.

Alimentation mode et régime

Le carnifex ardoisé se nourrit principalement d'oiseaux. Il chasse à l'affût à partir de perchoirs et la plupart de ses proies sont capturées en vol. Le succès de son entreprise dépend en grande partie de l'effet de surprise et son agilité en vol. Les carnifex ardoisés capturent également de petits lézards à terre.

Reproduction nidification

On ne possède quasiment aucune information. Toutefois, on présume que son mode de nidification est assez semblable à celui des autres carnifex Pour information, le carnifex barré, qui est une espèce assez proche, niche dans des cavités naturelles d'arbres entre 10 et 30 m au-dessus du sol. Il peut également déposer ses oeufs dans des trous creusés par d'autres animaux dans des arbres morts. Le mâle apporte le ravitaillement à la femelle qui couve. La ponte comprend habituellement 2 ou 3 oeufs de couleur brun rougeâtre avec des points noirs. La saison de nidification dure du mois de mars jusqu'à la fin du mois de juin, et parfois même jusqu'à juillet. Deux nids de carnifex barrés peuvent être distants de moins de 1000 mètres.

Distribution

Le carnifex ardoisé est endémique du nord de l'Amérique du Sud. Son aire de distribution s'étend du Costa Rica et du Panama jusqu'en Bolivie et au sud-est du Brésil. Elle couvre la Colombie (compris le versant ouest des Andes), la presque totalité de l'Amazonie, les Guyanes, l'est du Brésil de l'embouchure de l'Amazone jusqu'à l'état d'Espirito Santo. Bien que les populations du nord-ouest soient parfois classées comme sous-espèce sous le nom d'extimus, dans presque toutes les études, l'espèce est considérée comme monotypique.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les effectifs des populations de carnifex ardoisé sont assez difficiles à évaluer pour deux raisons : d'une part, cette espèce fréquente rarement les mêmes lieux pendant une longue période, d'autre part elle est assez aisément confondue avec d'autres sortes de rapaces comme les autours à ventre gris (Accipiter poliogaster) ou les éperviers bicolores (Accipiter bicolor). Même s'il n'est pas très répandu sur l'ensemble de son territoire, le carnifex ardoisé n'est pas considéré comme globalement menacé. Cependant, en Guyane Française où sa densité ne dépasse pas 4 individus pour 10 000 ha de forêt, on estime qu'il s'agit du plus rare de tous les rapaces.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Carnifex ardoiséFiche créée le 12/12/2009 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net