Chevêchette à dos marron

Glaucidium castanotum - Chestnut-backed Owlet

Systématique
  • Ordre
    :

    Strigiformes

  • Famille
    :

    Strigidés

  • Genre
    :

    Glaucidium

  • Espèce
    :

    castanotum

Descripteur

Blyth, 1851

Biométrie
  • Taille
    : 19 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 100 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les adultes ont un dos et un manteau châtain brillant, avec quelques barres noirâtres. Quelques fines barres corne-roux recouvrent la tête qui est brun foncé. Les scapulaires ont un peu de blanc bordé de noir sur les filets extérieurs. Une large tache blanche recouvre le devant du cou. Le haut de la poitrine affiche un grand nombre de barres sombres qui forment une bande pectorale juste sous la tache blanche du cou. La partie basse de la poitrine, le ventre et les flancs portent des stries longitudinales noires sur un fond blanc. Les tarses sont emplumés et les pieds sont partiellement recouverts de vibrisses. Les yeux sont jaune brillant. La cire est vert foncé. Le bec varie du vert-corne au jaunâtre. Les pieds sont jaune-olive, les serres corne foncé.
Les femelles sont sans doute légèrement plus grandes et plus lourdes que les mâles.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Chestnut-backed Owlet,
  • Mochuelo de Ceilán,
  • Kastanienmantelkauz,
  • gesztenyebarnahátú törpekuvik,
  • Ceylonese Dwerguil,
  • Civettina dorsocastano,
  • Sri Lankasparvuggla,
  • Singaleserugle,
  • kuvičok hnedochrbtý,
  • kulíšek srílanský,
  • Sri Lanka-spurveugle,
  • srilankanvarpuspöllö,
  • mussolet de Sri Lanka,
  • sóweczka cejlońska,
  • Буроспинный воробьиный сыч,
  • クリセスズメフクロウ,
  • 栗背鸺鹠,
  • 斯里蘭卡栗背鵂鶹,

Voix chant et cris

Les mâles émettent une série de "kwur" musicaux, vibrants et parfois ronronnants qu'ils débitent à grande vitesse. Les phrases, composées de 4 à 9 notes durant moins d'un quart de seconde, peuvent être retranscrites de la façon suivante : "kwurrkwurrkwurrkwurr". Elles commencent plutôt doucement, prennent du volume puis stoppent brusquement. Les phrases sont répétées à de multiples reprises après une pause qui dure généralement plusieurs secondes.

Habitat

Les chevêchettes à dos marron vivent en petits groupes et sont relativement courantes dans les forêts épaisses de la zone humide de Sri Lanka. On les trouve sur les versants de collines orientées à l'ouest, jusqu'à 1950 mètres. Ce sont des oiseaux bien plus forestiers que la chevêchette barrée d'Asie, ce qui ne les empêche pas de s'installer à la proximité des villes. On les trouve notamment dans le voisinage de la capitale Colombo et ils n'y étaient pas rares dans un passé récent.

Comportement traits de caractère

Comme sa proche parente la chevêchette barrée d'Asie (Glaucidium cuculoides), cette chouette a une activité très largement diurne. Elle chasse et elle chante dans la pleine lumière du jour. Elle est cependant très timide et discrète, si bien qu'il est extrêmement rare de l'apercevoir. Elle fréquente pourtant le sommet des grands arbres, la plupart du temps sur le versant escarpé et pentu d'une colline.

Alimentation mode et régime

Les chevêchettes à dos marron consomment principalement des insectes comme les coléoptères. Elles attrapent également des souris, des petits oiseaux et des reptiles. A l'occasion, elles chassent des invertébrés de plus grosse taille, mais uniquement pendant la période où elles nourrissent leurs petits.

Reproduction nidification

Les chevêchettes à dos marron nichent dans des trous d'arbres ou dans des palmiers cocotiers. Elles choisissent très souvent des cavités qui ont été creusées par des pics ou par des barbets. La saison de nidification se déroule de mars à mai. La femelle dépose habituellement 2 oeufs de forme ovale dont les dimensions moyennes sont de 35 millimètres sur 28. Cette espèce étant très confidentielle, on ne possède pas d'autres renseignements.

Distribution

Les chevêchettes à dos marron vivent uniquement dans la zone humide de Sri Lanka, c'est à dire au sud-ouest de l'île. Leur aire de répartition, extrêmement réduite, se situe exclusivement à l'ouest de la rivière appelée Mathawell Ganga et au sud de celle appelée Kala Oya, dans les provinces de North Western, Central, Western et Sabaragamuwa. L'espèce est monotypique et sédentaire.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Au XIXème siècle, la superficie de son habitat était bien plus importante qu'aujourd'hui. Depuis, cette époque, elle n'a fait que se réduire en raison de la suppression des forêts et de leur conversion en plantations. Néanmoins, la chevêchette à dos marron a trouvé une parade plus ou moins efficace à la destruction de son habitat. Elle s'est habilement adaptée et elle trouve parfois refuge dans les jardins qui possèdent une dotation en arbres assez importante.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 03/01/2009 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net