Chouette masquée

Strix rufipes - Rufous-legged Owl

Systématique
  • Ordre
    :

    Strigiformes

  • Famille
    :

    Strigidés

  • Genre
    :

    Strix

  • Espèce
    :

    rufipes

Descripteur

King, PP, 1827

Biométrie
  • Taille
    : 38 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 350 g
Distribution

Distribution

Description identification

Cette chouette moyenne présente une tête massive qui n'a pas d'aigrettes. Le disque facial affiche une couleur brun-orange clair ou ocre pâle qui est ornée de lignes concentriques plus foncées.
La gorge est blanche, les parties supérieures ont une teinte sépia avec des nettes barres foncées, en particulier sur la tête, sur la nuque et l'arrière du cou. Le dos propose un mélange harmonieux de blanc et de chamois.
Les parties inférieures présentent une abondance de barres chamois, blanches et noirâtres sur le ventre. Les yeux sont sombres. Les tarses et les pieds sont abondamment recouverts de plumes crème, brun-orange et chamois-cannelle.
Les chouettes du Chaco (Strix chacoensis) sont bien plus pâles, elles ont un disque facial plus pâle avec des lignes concentriques plus prononcées et qu'on ne distingue pas des sourcils. Les tarses des jeunes sont semblables à ceux des adultes
Les chouettes masquées sont différentes des grands-ducs d'Amérique et des grands-ducs de Magellan (ces 2 derniers ayant des yeux jaunes et des aigrettes bien prononcées).
Dans certaines régions, les chouettes masquées rencontrent les chouettes striées et les hiboux brachyotes ou les chouettes des marais (Asio flammeus), mais la confusion n'est pas évidente. chez le dernière nommée, la zone faciale est entourée par une nette bande sombre.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Strix rufipes sanborni (Chiloe I.. Chile.)
  • Strix rufipes rufipes (s Chile, s Argentina)

Noms étrangers

  • Rufous-legged Owl,
  • Cárabo Bataraz,
  • Rotfußkauz,
  • vöröslábú bagoly,
  • Roodpootbosuil,
  • Allocco zamperossicce,
  • Rödbent uggla,
  • Chileugle,
  • sova patagónska,
  • puštík rezavonohý,
  • Sepianatugle,
  • argentiinanpöllö,
  • gamarús de la Patagònia,
  • puszczyk patagoński,
  • Рыженогая неясыть,
  • アカアシモリフクロウ,
  • 棕斑林鸮,
  • 棕腿林鴞,

Voix chant et cris

Le chant du mâle est rude et guttural, les séries de notes rapides commençant par 3 ou 4 grognements et se poursuivant par une série puissantes de notes ininterrompues et claires, ce qui donne : "kokoko -kowkowkow- kowkowkow". La femelle produit un chant similaire quoiqu'un peu haut. Les 2 chantent en concert pendant les parades.
Quand elle est excitée, la femelle produit une suite explosive de 2 ou 4 notes qui dont poursuivies par des notes empruntées au thème principal : "kokoko -kawhkawh-kwowk kwowk". Les femelles réclament et revendiquent par des hurlements élevés.

Habitat

Les chouettes à pieds rouges, également appelées chouettes masquées, vivent dans les zones boisées plutôt denses et dans les forêts de faux-hêtres (notophagus) dont les troncs sont envahis par les mousses et par les lichens. On peut les apercevoir sur les versants montagneux et sur les collines à des altitudes qui varient du niveau de la mer jusqu'à 2 000 mètres.
Elles fréquentent aussi les forêts semi-ouvertes dans les peuplements d'Araucaria. Ces arbres sont très proches des pins ou des arbres qui ont des feuilles en épine.

Comportement traits de caractère

Les habitudes de cet oiseau sont peu connues. Ils ont des activités nocturnes mais habituellement ils commencent à s'agiter dès que commence le crépuscule. Pendant la partie diurne de la journée, la chouette masquée se perche sur une branche, toute collée contre le tronc qui est recouvert de lichen. Elle se dissimule également dans le feuillage épais ou dans une cavité naturelle, ce qui fait qu'elle est très difficile à apercevoir.

Alimentation mode et régime

Le régime alimentaire de cette chouette contient des petits rongeurs de la taille des rats (souris à longue queue du genre Oryzomys, souris erboricoles du genre Treromys). Il est constitué aussi d'oiseaux (fourniers), de reptiles, d'amphibiens, d'insectes (blattes et scarabées) et d'autres sortes d'arthropodes.
Les chouettes masquées chassent principalement à l'affût à partir d'un perchoir. Quelques proies sont saisies en vol.

Reproduction nidification

On connaît vraiment peu de choses sur la nidification de cet oiseau. La période de reproduction commence généralement au début du mois d'octobre : il n'y a habituellement qu'un seul oisillon au mois de mai au Chili.
Apparemment, cet oiseau est territorial, il surveille son territoire et il le maintient en état pendant tous les mois de l'année. Une cavité naturelle de tronc d'arbre ou éventuellement un nid abandonné de Pic de Magellan (Campephagus magellanicus) sont souvent utilisés comme nid. Celui-ci est placé entre entre 6 et 10 mètres au-dessus du sol.
Parfois, les vieux géniteurs qui ont une très grande expérience, utilisent des nids à très grande hauteur dans un secteur où la forêt est très clairsemée. En d'autres occasions, mais de façon assez courante pour que l'évènement puisse être signalé, les chouettes masquées nichent à terre ou à proximité du sol, sur une souche tombée ou près d'une chute de tronc. La ponte comprend 2 ou 3 œufs blanc pur qui sont déposés directement au fond du nid.
Au Chili, chaque œuf d'une ponte de 3, mesure 42 mm sur 31. Les mœurs reproductives ne sont pas connues, mais la durée de séjour des jeunes au nid et le temps d'incubation sont généralement semblables à ceux des autres chouettes du genre Strix (entre 22 et 28 jours).

Distribution

Les chouettes masquées sont originaires du sud-centre du Chili et du sud de l'Argentine (Patagonie). On les trouve également sur l'île de Chiloé et sur le littoral du Chili jusqu'à la Terre de Feu. Bien que les jeunes soient légèrement vagabonds en dehors de la saison de nidification, ces oiseaux sont majoritairement sédentaires. Ils vaquent occasionnellement jusqu'à l'archipel des Malouines. Il y a officiellement 2 races :
S. r. rufipes - du Centre du Chili et de l'extrême centre-ouest de l'Argentine jusqu'à la Terre de Feu.
S. r. sanborni - île de Chiloé, au large du sud-centre du Chili.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook des oiseaux du Monde, les chouettes masquées (Strix rufipes) ont un statut incertain.
Apparemment, elles sont moins rares qu'il n'y paraît généralement et leurs effectifs sont souvent sous-estimés. Bien qu'elles soient menacées localement par la détérioration de leur habitat, à cause de l'usage des pesticides, elles ne sont pas globalement en danger. Il faudrait songer à modifier leur statut.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 18/11/2015 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net