Colibri d'Abeillé

Abeillia abeillei - Emerald-chinned Hummingbird

Systématique
  • Ordre
    :

    Apodiformes

  • Famille
    :

    Trochilidés

  • Genre
    :

    Abeillia

  • Espèce
    :

    abeillei

Descripteur

Lesson, R Delattre, 1839

Biométrie
  • Taille
    : 8 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 2.7 g
Distribution

Distribution

Description identification

Colibri d'Abeillé
♀ adulte nuptial

Chez le mâle adulte, il y a du vert-bronze métallique ou du bronze verdâtre sur le capuchon et sur l'ensemble des parties supérieures, y compris sur la paire centrale de rectrices. Les autres rectrices sont noires avec des terminaisons gris brunâtre. On peut apercevoir une petite tache blanche en arrière de l'œil.
Les côtés de la tête et le bas de la gorge noirâtres cernent une petite bavette de couleur vert-émeraude métallique (caractère discriminant essentiel).
Le reste des parties supérieures est majoritairement gris brunâtre.
Les iris sont bruns, les pieds brunâtres. Le bec est noir.
La femelle n'est guère différente de son partenaire, excepté toutefois les rectrices latérales qui ont des pointes gris-brun pâle. La bavette vert-métallique est absente, il n' y a pas de couleur noire.
Les immatures mâles sont semblables à la femelle adulte, mais on peut apercevoir quelques plumes parsemées vert-émeraude sur la gorge.
Les Colibris d'Abeillé peuvent être confondus avec les Colibris à tête violette (Klais guimeti) qui vivent en Amérique centrale et du Sud, du Honduras jusqu'au nord de la Bolivie.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Abeillia abeillei abeillei (se Mexico to n Honduras)
  • Abeillia abeillei aurea (s Honduras and n Nicaragua)

Noms étrangers

  • Emerald-chinned Hummingbird,
  • Colibrí de Abeillé,
  • Abeillekolibri,
  • Smaragdkeelkolibrie,
  • Colibrì mentosmeraldo,
  • Smaragdstrupe,
  • Smaragdstrupekolibri,
  • kolibrík zelenobradý,
  • kolibřík smaragdovohrdlý,
  • Smaragdstrube,
  • viherleukakolibri,
  • colibrí d'Abeillé,
  • zielaczek,
  • Изумрудная абейлия,
  • コバシハチドリ,
  • 翠颏蜂鸟,
  • 翠頦蜂鳥,

Voix chant et cris

Les vocalisations les plus fréquentes sont composées de trilles liquides et grinçants. Le chant est une longue série de 3 à 8 notes aiguës qui peuvent être retranscrites de la façon suivante : "tsee-tsee-tsee, tsee-tsee-tsiou".

Habitat

Les Colibris d'Abeillé fréquentent principalement les forêts mais leurs lieux favoris de résidence s'étendent également aux forêts humides d'arbres à feuilles permanentes, aux parcelles mixtes de pins et aux lisières des zones boisées.
Ils vivent habituellement à des altitudes comprises entre 1 000 et 2 000 mètres.
Ces oiseaux recherchent discrètement leur nourriture à des faibles hauteurs. Ils s'aventurent rarement dans les habitats ouverts, si bien qu'ils sont assez difficiles à repérer.

Comportement traits de caractère

Les Colibris d'Abeillé sont des oiseaux territoriaux, ils défendent énergiquement leurs parcelles pourvues d'abondantes plantes fleurissantes. Autres caractères marquants du comportement, ils sont sédentaires et peu grégaires en dehors de la période de nidification.

Alimentation mode et régime

Peu d'informations ont pu être recueillies sur les ressources alimentaires de ce minuscule oiseau dont le bec est bref et rectiligne. La collecte de renseignements est infiniment difficile car cette espèce est extrêmement discrète et très dissimulatrice même lorsqu'elle se restaure.
Contrairement aux autres oiseaux-mouches qui ont l'habitude de saisir des corolles à long tube pour organiser leur menu, les Colibris d'Abeillé concentrent leur attention sur les fleurs à très courte corolle. L'anatomie de leur bec est plus adaptée pour percer ce genre de fleurs et prélever ainsi le nectar.
Toutefois, ces oiseaux font preuve d'un bel opportunisme et sont capables de s'adapter aux plantes qui ont une corolle très allongée.
Les Colibris d'Abeillé procèdent à de longues séances de vol stationnaire devant les Arums de la famille des Aracées. Ces moments de surplace représentent des occasions supplémentaires pour s'emparer des insectes qui sont attirés par ces grandes fleurs en forme de cône.
Les mouches et les diptères représentent les proies les plus courantes des colibris mexicains. Toutefois, les araignées sont des victimes très appréciées pendant la période de nidification.

Reproduction nidification

Les informations concernant les mœurs reproductives de cet oiseau sont assez succinctes. Lors qu'arrive la saison de nidification, les mâles délivrent leurs vocalises à partir de perchoirs bas et moyens situés dans les arbustes des sous-bois. Le nid a la forme d'une coupe profonde. Il est arrimé à une branche verticale et il est placé à une assez faible élévation dans le sous-bois.
Au Mexique, la saison de nidification survient probablement aux mois de février et de mars.

Distribution

Les Colibris d'Abeillé sont originaires d'Amérique centrale et de l'extrême sud de l'Amérique du Nord. Leur aire de distribution s'étend de la province de Puebla jusqu'à celle de Vera Cruz, au Mexique. Elle se poursuit vers le sud jusqu'au Honduras. L'espèce est officiellement subdivisée en deux races :
- A. a. abeillei - sud-est du Mexique (à partir du nord de Oaxaca) jusqu'au Guatemala, El Salvador et le nord-ouest du Honduras.
- A. a. aurea - Sud-Honduras et nord du Nicaragua.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les Colibris d'Abeillé ne sont pas globalement menacés. Ils sont même assez courants sur le littoral atlantique et pacifique de l'Amérique centrale.
Ils semblent cependant avoir décliné dans le nord de la province de Oaxaca au Mexique en raison de la détérioration de leur habitat par l'abattage des parcelles. Ils sont protégés dans de nombreuses réserves naturelles au Mexique.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 07/04/2017 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net