Colibri étincelant

Aglaeactis cupripennis - Shining Sunbeam

Systématique
  • Ordre
    :

    Apodiformes

  • Famille
    :

    Trochilidés

  • Genre
    :

    Aglaeactis

  • Espèce
    :

    cupripennis

Descripteur

Bourcier, 1843

Biométrie
  • Taille
    : 13 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 6.9 à 8 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les Colibris étincelants ont un plumage très différent de celui de la plupart des autres oiseaux-mouches qui accumulent une grande majorité de vert. Au contraire, leur livrée est recouverte en grande partie d'une couleur cuivrée, excepté un petit peu de vert sur le bord extérieur de l'aile. Les parties inférieures sont légèrement plus claires que le dessus et elles dévoilent des discrètes mouchetures sur les côtés du ventre.
Les mâles ont un long bec rectiligne.
Les femelles sont similaires au mâle, avec parfois des zones irisées lilas doré sur le dos. Les immatures brun-clair n'ont pas d'iridescence sur les parties supérieures. Chez la race nominale, certaines populations méridionales présentent une certaine brillance sur le dessous et du roux sur la queue.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Aglaeactis cupripennis cupripennis (Colombia, Ecuador to n Peru)
  • Aglaeactis cupripennis caumatonota (sc Peru)

Noms étrangers

  • Shining Sunbeam,
  • Colibrí Cobrizo,
  • Rosenschillerkolibri,
  • Koperglanskolibrie,
  • Macchia di sole splendente,
  • Regnbågsglansrygg,
  • Kobbersolkolibri,
  • ink škoricový,
  • kolibřík duhovohřbetý,
  • Regnbueglansryg,
  • hohtoselkäkolibri,
  • colibrí courenc,
  • iskrzyk płomienny,
  • Розовый солнечный луч,
  • ニジハチドリ,
  • 闪羽蜂鸟,
  • 太陽蜂鳥,

Voix chant et cris

Les Colibris étincelants produisent plusieurs phrases de 3 à 5 notes : "tsip tsip chew chew tsip...chew". Les cris comprennent une série de gazouillements stridents. On peut également entendre des "sweeet" inarticulés.

Habitat

Dans leur milieu naturel, les Colibris étincelants vivent habituellement dans les zones montagneuses tropicales les plus humides. Celles-ci sont recouvertes d'arbres épars entre 3 500 et 4 300 mètres. Ce type de biotope est appelé paramo ou subparamo. En Colombie, en Équateur et au Pérou, on les trouve dans les broussailles de haute altitude qui constituent des milieux favorables à leur expansion, si ce n'est à leur survie.
Les Colibris étincelants sont originaires du nord de l'Amérique du Sud, du nord la Colombie au milieu du Pérou. Il existe officiellement 2 sous-espèces.

Comportement traits de caractère

En Colombie, les colibris effectuent des migrations altitudinales. Pendant l'hiver, ils descendent dans les vallées pour bénéficier de conditions climatiques plus clémentes. Ils ne sont pas très craintifs et ils se rapprochent des exploitations et des terres agricoles quand cela est nécessaire.

Alimentation mode et régime

Les Colibris étincelants se nourrissent de nectar de fleur et de broméliacées terrestres. Il y a une grande variété de fleurs : plantes grimpantes qu'on trouve dans les arbres, de puyas, de fuchsias, de centropogons et de passiflores.
Les insectes sont capturés après de longues poursuites aériennes. Les mâles procèdent parfois à la défense d'un territoire pourvu en fleurs.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule pendant toute l'année : mars-septembre en Colombie et février-avril en Équateur.
Les Colibris étincelants sont solitaires dans de multiples aspects de leur existence. Après la reproduction, le mâle ne s'implique pas dans les activités familiales et il n'y a guère que pendant les accouplements qu'il s'investit dans les actions du couple. Il ne participe pas aux migrations en groupe et il n'établit aucun lien parental avec sa partenaire. Au début de ses relations, le mâle effectue des parades peu démonstratives au cours desquelles il réalise un simple vol en "U". Puis il s'empresse de rompre le contact dès qu'il a terminé la copulation. Le mâle peut avoir des relations avec plusieurs partenaires. De même, les femelles se livrent à la polyandrie.

Les mâles ne jouent aucun rôle dans le choix du nid. Ils ne construisent pas l'édifice et ils ne prennent aucune part dans l'éducation des oisillons. Ils ne collectent pas les matériaux pour édifier la coupe. Une fois de plus, c'est la femelle qui choisit l'emplacement. Elle assemble des herbes et de la mousse, si bien que la paroi extérieure est bien camouflée. Le nid est bien protégé à l'intérieur d'un buisson ou sur une branche d'arbre. Les finitions comprennent des fibres végétales, du crin animal. La structure est renforcée avec du crin animal et des petits bâtonnets, ce qui donne une élasticité certaine à la paroi, ce qui lui permet de s'adapter à la taille de la ponte ou au nombre variable de poussins. Les couvées doubles ont besoin d'un plus grand espace. L'incubation dure de 15 à 17 jours, l'envol se produit au bout de 20 à 24 jours.

La couvée moyenne comprend 2 œufs blancs que la femelle incube seule pendant que son conjoint défend le territoire et protège le capital de fleurs qui l'autorise à préserver l'avenir. Quand ils naissent, les oisillons sont nus, aveugles et immobiles.

Distribution

A. c. cupripennis - Northern Shining Sunbeam - les trois cordillères andines de Colombie, en direction du sud jusqu'à l'Équateur et le Pérou ( La Libertad et Nord-Huánuco).
A. c. caumatonota - Southern Shining Sunbeam - centre sud-centre du Pérou (sud de La Libertad jusqu'à Lima et, sur le versant oriental, au sud de Huánuco jusqu'à Cuzco).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les Colibris étincelants ne sont pas menacés globalement : ils ont une aire de répartition très étendue qui, selon les estimations de Birdlife, dépasserait un million et demi de kilomètres carrés. Bien que les chiffres précis ne soient pas calculés, les effectifs de la population semblent stables. Pour ces deux raisons principales, le Colibri étincelant est classé comme de préoccupation mineure.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Colibri étincelantFiche créée le 29/11/2017 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net