Colin à sourcils blancs

Dendrortyx leucophrys - Buffy-crowned Wood Partridge

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Odontophoridés

  • Genre
    :

    Dendrortyx

  • Espèce
    :

    leucophrys

Descripteur

Gould, 1844

Biométrie
  • Taille
    : 36 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 340 à 397 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les colins à sourcils blancs ont une courte crête, des ailes arrondies et une longue queue composée de 12 rectrices. Leurs iris jaunâtres ou gris-olive sont entourés par une zone de peau nue rouge-orange. Le bec noir avec une mandibule inférieure orange est relativement puissant. Les pattes et les pieds sont rouge-orange. Les sexes sont assez semblables, bien que la femelle soit légèrement plus petite et présente une crête plus brève.
Chez les adultes, le front, la gorge et le sourcil légèrement recourbé varient du chamois clair au blanc. Les couvertures auriculaires et les joues noirâtres sont tapissées de petites stries claires. Le reste du capuchon, les côtés et l'arrière du cou sont châtain avec des stries et des taches blanches. Les parties inférieures sont majoritairement gris-bleu, virant au brun sur les flancs et le bas de la gorge. Le devant du cou et la poitrine sont rayés de châtain et de noir. Le ventre est gris-brun terne, la zone anale brun-chamois et les sous-caudales fuligineuses.
Le manteau, les scapulaires et le dos forment un ensemble gris bleuâtre avec d'évidentes rayures châtain. Le croupion, les sus-caudales et la queue sont brun-olive excepté les rectrices externes qui sont rougeâtres. Les rémiges sont brunes avec de fins liserés plus clairs. Le reste des ailes est brunâtre.
Les juvéniles ressemblent étroitement aux adultes mais leur gorge est striée et leur corps est plus brun avec de petites taches blanches. Les primaires sont effilochées et pointues. Les couvertures alaires ont des barres chamois.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Dendrortyx leucophrys leucophrys (s Mexico to Nicaragua)
  • Dendrortyx leucophrys hypospodius (n Costa Rica)

Noms étrangers

  • Buffy-crowned Wood Partridge,
  • Colín Cariclaro,
  • Colim-de-sobrancelhas-brancas,
  • Guatemalawachtel,
  • Witkeelbospatrijs,
  • Pernice boschereccia capocamoscio,
  • Vitpannad skogshöna,
  • Hvitstrupeskogvaktel,
  • prepelka bledočelá,
  • křepel bledočelý,
  • Hvidpandet Skovvagtel,
  • valkokurkkupyy,
  • colí cellablanc,
  • przepiór białoczelny,
  • Гватемальская лесная куропатка,
  • シロマユオナガウズラ,
  • 黄顶林鹑,
  • 黃頂樹鶉,

Voix chant et cris

Le répertoire est assez semblable à celui de leurs congénères. Les colins à sourcils blancs produisent en effet un concert de sifflements puissants et bavards portant à longue distance "WhewWhit-cha cha-wa-WHAT-cha". Comme cri d'alarme, ils délivrent également une sorte de gloussement de dindon qui descend. Ces oiseaux peuvent s'exprimer à tous les moments de la journée mais, la plupart du temps, ils sont entendus à l'aube ou au crépuscule quand ils sont dans les dortoirs.

Habitat

Les colins à sourcils blancs apprécient particulièrement les forêts humides ou semi-humides de montagne composées de pins et de chênes. Ils affectionnent également les forêts de nuage ou les forêts d'arbres à feuilles permanentes situées entre 300 et 3 000 mètres d'altitude. Apparemment, ils sont capables de s'adapter aux parcelles en cours de régénération qui constituent même leur habitat de prédilection au Costa Rica. Dans les régions de collines dénudées, les colins à sourcils blancs fréquentent volontiers les étroites galeries d'arbres qui longent les cours d'eau. Occasionnellement, on peut les observer dans les plantations de café.

Comportement traits de caractère

Pendant une grande partie de l'année, ces oiseaux sédentaires vivent généralement en petites bandes de 4 à 6 individus appartenant à la même famille. Toutefois, en dehors de la saison de reproduction, les rassemblements peuvent atteindre une douzaine d'oiseaux. Ces groupes se désintègrent habituellement au début de la nidification. Les colins à sourcils blancs trouvent refuge sous le couvert au moindre signe d'alerte. Pendant la journée, ils sont extrêmement discrets et ils font preuve d'une grande prudence. Au crépuscule, pour se protéger, ils se reposent dans les arbres.

Alimentation mode et régime

Les colins à sourcils blancs se nourrissent principalement de végétaux tels que les graines, les bourgeons de fleur et les petits fruits. Ils complètent leur menu avec des invertébrés. Ces oiseaux grattent énergiquement le plancher de la forêt et retournent la litière de feuilles de chênes pour trouver de quoi subsister.

Reproduction nidification

On possède vraiment peu d'information sur ce secteur de son activité. Il n'y a pas de description de nid, néanmoins celui-ci est vraisemblablement placé sur le sol. La ponte comprend 4 à 5 œufs chamois rougeâtre avec des taches brunes.
La saison de nidification se déroule en mai au Guatemala, d'avril à juillet au Honduras et en février-mars au Salvador. Des juvéniles parvenus à mi-stade de leur développement peuvent être observés de juin à septembre au Costa Rica, ce qui prouve que la reproduction est liée à la saison des pluies dans ce pays.

Distribution

Les colins à sourcils blancs sont originaires d'Amérique Centrale, du sud-est du Chiapas (Mexique) jusqu'au nord du Costa Rica en passant par le Guatemala, le Honduras, l'est du Salvador, l'ouest du Nicaragua. La limite est de leur aire va aussi loin que la sierra de Terràba. A l'est, ils sont peut-être présents dans le nord du Chiapas, mais cette information demande à être confirmée. 2 sous-espèces sont officiellement reconnues : D. l. leucophrys, la race nominale (grande partie de l'aire, du sud-est du Chiapas jusqu'à l'ouest du Nicaragua) - D. l. hypospodius (uniquement zones montagneuses du Costa Rica).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

La population est sans doute en déclin mais pas véritablement en danger. Les effectifs globaux sont estimés entre 20 et 200 000 individus. Dans certaines régions, la déforestation représente un menace mais dans la plupart des endroits, cette espèce est capable de s'adapter aux dégradations de son espace de vie. Localement, comme c'est le cas au Guatemala, les colins à sourcils blancs sont chassés pour leur viande. Ces oiseaux sont courants au Costa Rica. Au Honduras, c'est la caille de montagne la plus répandue. L'espèce est classée comme de préoccupation mineure.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 06/03/2012 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net