Colin barré

Philortyx fasciatus - Banded Quail

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Odontophoridés

  • Genre
    :

    Philortyx

  • Espèce
    :

    fasciatus

Descripteur

Gould, 1844

Biométrie
  • Taille
    : 21 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 126 à 130 g
Distribution

Distribution

Description identification

Cette caille de petite taille présente une petite crête sur le sommet du crâne. La queue modérément longue est composée de 12 rectrices. Le bec est noirâtre, les iris brun sombre. Les pattes sont couleur chair. Les sexes sont identiques mais les immatures et les juvéniles diffèrent de leurs parents.
Chez les adultes, la crête est noirâtre le reste de la tête, le cou et le haut de la poitrine sont brun-cannelle. La gorge est blanchâtre et la poitrine affiche de discrètes barres claires. Le reste des parties inférieures présente une couleur blanchâtre avec d'abondantes barres noires. Le dessus, y compris les ailes, est gris-brun avec de fines barres chamois et des barres noires plus larges. La queue gris-brun porte des barres chamoisées.
Il n'y a pas de grosses différences entre le mâle et la femelle. Cette dernière a toutefois une crête plus courte. Les juvéniles ont initialement un plumage strié de blanc et une gorge blanchâtre. Au bout de 8 à 12 semaines, ils acquièrent leur livrée d'immature qui est plus proche de celle des adultes. Toutefois, ils conservent une face et une gorge noires. Ils prennent l'apparence des adultes quand ils sont âgés de 16 à 20 semaines.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Banded Quail,
  • Colín Bandeado,
  • Colim-barrado,
  • Bindenwachtel,
  • Bandkwartel,
  • Quaglia fasciata,
  • Bandvaktel,
  • Båndvaktel,
  • prepelka pruhovaná,
  • křepel pruhovaný,
  • Båndvagtel,
  • meksikonvuoriviiriäinen,
  • colí barrat,
  • przepiór prążkowany,
  • Полосатый перепел,
  • ヨコフウズラ,
  • 斑鹑,
  • 斑鶉,

Voix chant et cris

Le cri de reconnaissance est un "kyah" ou "keeah" puissant, sonnant et maintes fois répété. Il possède une variante plus rude et plus rapide que la version habituelle. En cas de danger, les bandes éclatent et font entendre cri strident et puissant "wheer-pee-pee-pee-peer". Le cri d'alarme est une sorte de grognement bas.

Habitat

Les colins barrés fréquentent les contrées arides ou semi-arides. On les trouve dans de nombreux types d'habitats, des terres agricoles pourvues de buissons et d'arbres clairsemés jusqu'aux zones de broussailles et d'épineux épars. Les colins barrés vivent du niveau de la mer jusqu'à 1 600 mètres d'altitude.

Comportement traits de caractère

Comme les colins de Virginie, ces oiseaux sont assez craintifs et ils restent souvent cachés à l'abri des hautes herbes. Les plus grandes bandes contiennent jusqu'à 30 individus en dehors de la saison de reproduction mais les rassemblements dépassent rarement 12 oiseaux. A la tombée de la nuit, les colins barrés se réunissent en formant des dortoirs communs dans les arbres. Pendant la journée, ils occupent les lisières des forêts en bordure des champs. Ils font preuve d'une grande prudence et ils ne s'aventurent dans les terres pour y chercher leur nourriture qu'après avoir pris de nombreuses précautions.
Aux premières heures du jour et au crépuscule, à la faveur de la pénombre, ces oiseaux se montrent plus hardis et fréquentent des paysages plus ouverts. Néanmoins, quand ils traversent les routes et les sentiers, ils se montrent très circonspects et ils courent à toutes jambes. En cas de danger, ces oiseaux jaillissent précipitamment. Les bandes éclatent, prennent leur envol et vont se poser sur un arbre à faible distance. Dès que la menace est passée, ils regagnent le couvert et les bandes se reforment.

Alimentation mode et régime

Le régime varie quelque peu selon les saisons. Pendant la majorité des mois de l'année, il est composé de graines qui sont trouvées dans les plantes basses. En avril, le menu est complété avec des insectes.

Reproduction nidification

Les colins barrés sont des oiseaux monogames. Dans leur milieu naturel, ils construisent des nids dont on connaît fort peu de choses. Ceux-ci sont bâtis à terre. Ils sont garnis avec de simples végétaux et parfois recouverts par un petit toit en herbe. La ponte contient 3 à 7 œufs de couleur blanche qui sont couvés par la femelle seule pendant 21 à 23 jours. La saison se déroule principalement de juillet à septembre, ce qui est légèrement plus tard que la sous-espèce du Colin de Virginie qui vit dans la même région.

Distribution

Ces oiseaux sont endémiques du Mexique où ils occupent les états du centre-Sud, du sud de Jalisco et de Calima jusqu'au sud-ouest de Puebla et au centre de Guerrero. Cette espèce possède une aire de répartition assez modeste dont la superficie dépasse à peine les 90 000 kilomètres carrés. Elle est monotypique, c'est à dire qu'elle n'est pas divisée en sous-espèces.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Sur son territoire extrêment réduit, le colin barré est commun ou abondant, ce qui suggère que sa population est stable. D'après Birdlife, les effectifs varient de 10 à 100 000 individus matures. Les dangers potentiels sont constitués par la dégradation de l'habitat en raison du surpâturage et de l'agriculture intensive. Une réflection plus précise basée sur des informations suplémentaires doit être entreprise.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 06/03/2012 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net