Colin élégant

Callipepla douglasii - Elegant Quail

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Odontophoridés

  • Genre
    :

    Callipepla

  • Espèce
    :

    douglasii

Descripteur

Vigors, 1829

Biométrie
  • Taille
    : 24 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 160 à 196 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le colin de Douglas a des ailes arrondies et une queue moyenne composée de 12 à 14 rectrices. La tête porte une longue huppe qui est chamois-orange chez les mâles et brun terne chez les femelles. Le bec, les pattes et les pieds sont gris. Les sexes sont dimorphiques.
Chez le mâle adulte, la face et la gorge sont blanchâtres, avec des taches et des stries noires. L'arrière du cou est gris-bleu avec des mouchetures châtain. Les parties inférieures varient du gris au gris-bleu, mais le bas de la poitrine, le ventre et les flancs sont abondamment tachés de blanc. Les flancs et les côtés de la poitrine sont parfois tapissés de petites taches rousses. Les parties supérieures vont du gris-bleu au gris, mais les scapulaires et les tertiaires sont tachetées de châtain et bordées de blanc. Les couvertures alaires, les rémiges et la queue affichent une couleur gris-brun.
La femelle adulte ressemble à son partenaire mais l'ensemble du plumage paraît plus brun, les côtés de la tête et l'arrière du cou présentant une nuance olive. Les mouchetures blanches sur le menton et la gorge sont plus fines. Le manteau et le reste du dessus sont lavés de grisâtre et tachetés de chamois clair, les scapulaires et les tertiaires ont des motifs noirâtres, chamois ou brun-roux. Les couvertures alaires ont des liserés et des mouchetures chamois. L'extérieur des secondaires a une couleur brun-noir foncé avec des ornements roux et chamois. La queue est vermiculée de gris-brun pâle. Les parties inférieures sont nuancées de brun avec des mouchetures claires qui atteignent habituellement le haut de la poitrine.
Les juvéniles sont quasiment semblables aux femelles mais ils n'ont pas d'écailles sur le plumage. Leur huppe est plus courte. Les parties inférieures sont indistinctement barrées, le dessus est légèrement strié de blanc. La queue est barrée de blanc.

Indications subspécifiques 5 Sous-espèces

  • Callipepla douglasii douglasii (Sinaloa, nw Durango. nw Mexico.)
  • Callipepla douglasii bensoni (Sonora, c Chihuahua. nw Mexico.)
  • Callipepla douglasii impedita (Nayarit. wc Mexico.)
  • Callipepla douglasii teres (Jalisco. wc Mexico.)
  • Callipepla douglasii vanderbilti (Tres Marias Is.. off wc Mexico.)

Noms étrangers

  • Elegant Quail,
  • Colín Elegante,
  • Colim-elegante,
  • Douglaswachtel,
  • Douglas-fogasfürj,
  • Sierlijke Kwartel,
  • Quaglia elegante,
  • Prakttofsvaktel,
  • Sinaloavaktel,
  • prepelka ozdobná,
  • křepel Douglasův,
  • Rødtoppet Vagtel,
  • pensastupsuviiriäinen,
  • colí elegant,
  • przepiór strojny,
  • Дугласов хохлатый перепел,
  • エボシウズラ,
  • 华丽翎鹑,
  • 優雅翎鶉,

Voix chant et cris

Le cri d'alarme du mâle est un "whoi" ou un "hok" profond qui résonne de façon répétitive comme celui du Colin écaillé (Callipepla squamata). Le colin de Douglas émet également une sorte de gloussement, un "keh-teh-wuk, keh teh wuk" ou "whir ki dik" qui est répété à de multiples reprises. Lorsqu'il se sent nerveux, cet oiseau produit un "kui'ka kui'ka" énergique qui est délivré en séries de 2 à 5 notes par les différents membres du couple ou du groupe. Ce dernier cri est émis dans des conditions similaires par le Colin écaillé.

Habitat

Les colins de Douglas préfèrent généralement les zones boisées broussailleuses qu'on trouve dans les régions arides à semi-humides. Ils apprécient également les forêts d'épineux, les brousses épaisses qui sont situées à l'intérieur des forêts tropicales ainsi que les champs envahis par la végétation exubérante. Ces oiseaux vivent du niveau de la mer jusqu'à 1 000 mètres d'altitude.

Comportement traits de caractère

Le colin de Douglas est sans doute un oiseau sédentaire. En dehors de la saison de nidification, il est très grégaire, formant des bandes qui atteignent de 6 à 20 individus. A partir de la mi-avril, les rassemblements se désintègrent et la reproduction peut commencer. Les mœurs de cet oiseau semblent identiques à celles du Colin écaillé (voir la fiche de cet oiseau). Il cherche souvent sa nourriture le long des routes et des sentiers en grattant le sol. Il pénètre également dans les terres agricoles pour s'approvisionner. Le colin de Douglas se repose à terre dans les buissons épais ou dans les enchevêtrements de plantes grimpantes.

Alimentation mode et régime

Le colin de Douglas a un régime mixte : il consomme une grande variété de plantes et de végétaux, des graines herbeuses, des fruits mais aussi des insectes. Il semble apprécier particulièrement les graines de légumes.

Reproduction nidification

On possède vraiment peu de renseignements. La saison de nidification se déroule du mois d'avril au mois de mai. Le nid est un simple grattage au sol, garni avec quelques végétaux. La femelle y dépose généralement entre 8 et 12 œufs de couleur blanche avec des taches brunes. Cependant, on peut y trouver aussi peu que 4, et autant que 20 oeufs. Dans ce dernier cas, on suppose que deux femelles ont déposé leur ponte dans le même réceptacle. En captivité, les colins de Douglas déposent un œuf par jour. La femelle couve pendant 22 à 23 jours. Aucune information sur le soin parental.

Distribution

Les colins de Douglas sont endémiques du Mexique. Leur aire de répartition couvre le nord-ouest du pays en longeant le littoral du Pacifique. Elle s'étend du centre et du sud-est de Sonora et sud-ouest de Chihuahua jusqu'au nord-ouest de Jalisco en passant par Sinaloa, le nord-ouest de Durango et Nayarit. Malgré ce territoire relativement modeste ne dépassant pas selon Birdlife les 118 000 kilomètres carrés, on reconnaît officiellement 5 sous-espèces qui sont les suivantes : C. d. bensoni (Sonora, dans le nord-ouest du Mexique) - C. d. languens (ouest de Chihuahua) - C. d. douglasii, la race nominale (Sud-Sonora, Sinaloa, Nord-Ouest-Durango et Nord-Nayarit) - C. d. impedita (centre et sud de Nayarit) - C. d. teres (Nord-Ouest-Jalisco)

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

La population globale est estimée entre 50 et 100 000 individus. Dans de nombreuses régions, cette espèce paraît assez commune, y compris dans certains sites proches des villes. Les effectifs semblent en augmentation, paraissant avoir bénéficié de la déforestation et des activités humaines, du moins localement. Le colin de Douglas n'est pas menacé par la pratique abusive de la chasse. D'après Birdlife, il est classé comme de préoccupation mineure.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 03/03/2012 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net