Cormoran à aigrettes

Phalacrocorax auritus - Double-crested Cormorant

Systématique
  • Ordre
    :

    Suliformes

  • Famille
    :

    Phalacrocoracidés

  • Genre
    :

    Phalacrocorax

  • Espèce
    :

    auritus

Descripteur

(Lesson, 1831)

Biométrie
  • Taille
    : 91 cm
  • Envergure
    : 137 cm.
  • Poids
    : 1200 à 2500 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les cormorans à aigrettes sont noirs ou brun-noir et se caractérisent par un faciès jaune-orange à la base du bec. En période de reproduction, l'adulte nuptial affiche deux huppes blanchâtres qui prennent naissance en arrière de l'oeil. Les juvéniles de première année sont pâles sur la partie supérieure de la poitrine et plus foncés sur le ventre. Le bec mince est terminé à son extrémité en forme de crochet. Les cormorans à huppe double se distinguent des autres espèces de cormorans qui fréquentent les côtes du Pacifique par leur bec plus mince et par leur singulière façon de vriller le cou lorsqu'ils sont en vol.

Indications subspécifiques 5 Sous-espèces

  • Phalacrocorax auritus auritus (widespread)
  • Phalacrocorax auritus cincinatus (s Alaska to sw Canada)
  • Phalacrocorax auritus albociliatus (sw Canada to s California)
  • Phalacrocorax auritus floridanus (s and se USA)
  • Phalacrocorax auritus heuretus (Cuba, Bahamas)

Noms étrangers

  • Double-crested Cormorant,
  • Cormorán Orejudo,
  • Corvo-marinho-d'orelhas,
  • Ohrenscharbe,
  • füles kárókatona,
  • Ушастый баклан,
  • 角鸬鹚,
  • Geoorde Aalscholver,
  • Cormorano doppiacresta,
  • Öronskarv,
  • Totoppskarv,
  • kormoran rogaty,
  • kormorán ušatý,
  • kormorán ušatý,
  • Øreskarv,
  • amerikanmerimetso,
  • ,
  • ミミヒメウ,

Voix chant et cris

Il pousse de profonds grognements gutturaux.

Habitat

C'est le plus répandu des cormorans américains. Il a la particularité d'être présent aussi densément à l'intérieur des terres que le long du littoral où on s'attend principalement à rencontrer ce genre d'espèces. Il se perche sur les rochers, les ensablements, les pontons proches des sites de pêche et cherche sa nourriture dans les pièces d'eau, les lacs, les rivières à faible débit, les estuaires et les côtes dégagées. Les colonies nicheuses sont typiquement installées sur les petits îlots rocheux ou sablonneux ou sur le sommet exposé de rochers situés au large. Ces oiseaux peuvent également nicher et se percher dans les arbres, surtout lorsqu'il y a présence de prédateurs.

Comportement traits de caractère

Grégaires toute l'année, les cormorans à aigrettes nichent un colonies, forment de grands dortoirs dans les arbres et migrent en grandes troupes. Ils pêchent à vue en eau peu profonde mais ils plongent également de la surface pour poursuivre une proie sous l'eau, propulsés par de puissantes pattes palmées. Après leur quête de nourriture, on peut parfois les observer sur des perchoirs, ailes déployées, cherchant à sècher leurs plumes. Les mâles attirent les femelles en réalisant une parade très ostentatoire au cours de laquelle ils ondulent des ailes et mettent en relief les couleurs de leur cou et de leurs huppes.

Alimentation mode et régime

Très opportunistes dans leur recherche de nourriture, les cormorans à huppe double capturent une grande variété de proies en fonction de leur disponibilité. Ils se nourrissent principalement de poissons, opérant une sélection et choisissant des proies faciles, des jeunes sans expérience ou des individus à mobilité réduite. Occasionnellement, ils consomment également des insectes, des crustacés et des amphibiens.

Reproduction nidification

Les mâles non appariés commencent à rechercher une femelle peu de temps après avoir choisi un site de nidification. Une fois trouvée la partenaire, le mâle apporte les matériaux pour le nid ; la femelle se charge de la plus grande partie de la construction. Le nid, une plate-forme constituée de branches et de débris, est placé sur une falaise rocheuse proche de la mer, sur le sol d'une île ou dans un arbre. Au fur et à mesure que la saison avance, sa structure est consolidée par des largages successifs. Les deux parents se chargent de l'incubation des 3 ou 4 oeufs et du nourrissage des jeunes. Les nouveaux-nés s'alimentent d'aliments régurgités par les adultes.. Après avoir quitté le nid, les jeunes parcourent la colonie au sein de groupes appelés crèches mais rentrent au nid pour se faire nourrir. Ils ne sont complètement indépendants de leurs parents qu'au bout de 10 semaines. Les secondes couvées sont rares.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 09/03/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net