Cotinga à bec jaune

Carpodectes antoniae - Yellow-billed Cotinga

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Cotingidés

  • Genre
    :

    Carpodectes

  • Espèce
    :

    antoniae

Descripteur

Ridgway, 1884

Biométrie
  • Taille
    : 21 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 98 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez les adultes, la base du bec est large, le culmen est proéminent et la mandibule supérieure est nettement recourbée dans sa partie terminale, formant une sorte de crochet. Les vibrisses rictales sont absentes chez le mâle, elles sont légèrement développées chez la femelle. Le mâle a un plumage blanc, mais le capuchon est légèrement gris bleuâtre et les parties supérieures sont très faiblement nuancées de bleu-gris. Les rémiges sont très larges et arrondies à leur extrémité. Les iris sont brun sombre, le bec est jaune avec un culmen noirâtre. Les pattes sont noirâtres, les pieds ont des semelles brun terne.
La femelle présente un dessus gris brunâtre, plus foncé sur le capuchon. Les ailes et la queue sont noirâtres, mais les couvertures alaires et les filets intérieurs des rémiges sont liserés de blanc ou de blanc grisâtre. Les parties inférieures sont d'un gris plus pâle, se fondant dans le blanc du bas-ventre. Le bec est plus clair et plus terne que celui du mâle et les rémiges secondaires sont nettement moins larges. Les immatures ressemblent aux femelles. Le sub-adulte mâle est assez semblable à son père, mais les rémiges ont des marques noires alors que la queue et le croupion sont souvent lavés de gris.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Yellow-billed Cotinga,
  • Cotinga Piquiamarillo,
  • Gelbschnabel-Schmuckvogel,
  • sárgacsőrű kotinga,
  • Geelsnavelcotinga,
  • Cotinga beccogiallo,
  • Gylnäbbad snökotinga,
  • Gulnebbkotinga,
  • kotinga žltozobá,
  • kotinga žlutozobá,
  • Gulnæbbet Snekotinga,
  • keltanokkakotinga,
  • cotinga becgroc,
  • wawrzynowiec żółtodzioby,
  • Желтоклювая белая котинга,
  • キバシユキカザリドリ,
  • 黄嘴白伞鸟,
  • 黃嘴傘鳥,

Voix chant et cris

Le chant du mâle est un "cah" ou un "cow" qui ressemble assez fortement au roucoulement d'un pigeon ou d'un trogon. Il se termine par un grincement guttural. Les cotingas à bec jaune sont extrêmement discrets. Comme la plupart de leurs congénères, ils sont même très souvent silencieux.

Habitat

Les cotingas à bec jaune fréquentent principalement les mangroves côtières et les zones boisées adjacentes. Il arrive qu'on les trouve aussi dans les arbres isolés proches des forêts clairsemées. La plupart du temps, ces oiseaux vivent au niveau de la mer ou à des altitudes à peine supérieures. Cependant, en certaines occasions et dans certaines régions, ils peuvent grimper jusqu'à 800 mètres.

Comportement traits de caractère

Les cotingas à bec jaune sont à l'évidence des oiseaux vagabonds car on les trouve souvent à l'intérieur des terres, à une certaine distance de leurs mangroves côtières préférées. Ces mouvements nomadiques interviennent probablement en dehors de la saison de nidification, bien que le seul vol de parade qu'on ait pu observer se situe justement à l'intérieur des terres, à la limite altitudinale la plus haute qu'on ait jamais enregistrée pour un cotinga à bec jaune.

Alimentation mode et régime

Apparemment, le cotinga à bec jaune se nourrit exclusivement de fruits. Il ingurgite principalement ceux des lauracées, ceux des mélastomatacées mais aussi ceux du gui.

Reproduction nidification

On possède peu d'informations. La saison de nidification se déroule probablement de mars à juin. Le mâle accomplit des vols de parade très démonstratifs entre les plus hautes branches des grands arbres. Il effectue également des trajets plus importants qui le mènent du sommet d'un arbre à un autre.

Distribution

Les cotingas à bec jaune sont originaires d'Amérique Centrale, non loin du continent sud-américain. Leur aire de distribution couvre le versant pacifique du Costa Rica et l'ouest du Panama. Bien que très proche parente du cotinga neigeux (Carpodectes nitidus), cette espèce est généralement considérée comme monotypique.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook, cette espèce qui a une aire de distribution très réduite (1 700 kilomètres carrés) est considérée comme EN DANGER. Selon Birdlife, la population globale est estimée entre 250 et 1 000 individus et les effectifs sont en déclin à cause de la destruction des mangroves et des zones boisées. Les cotingas à bec jaune ne sont plus observables que dans certaines zones protégées du Costa Rica. On possède cependant des rapports récents provenant de l'ouest du Panama et concernant la découverte de petites populations.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Cotinga à bec jauneFiche créée le 12/02/2013 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net