Coucou oreillard

Chrysococcyx osculans - Black-eared Cuckoo

Systématique
  • Ordre
    :

    Cuculiformes

  • Famille
    :

    Cuculidés

  • Genre
    :

    Chrysococcyx

  • Espèce
    :

    osculans

Descripteur

Gould, 1847

Biométrie
  • Taille
    : 20 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 29 à 30 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les adultes ont un dessus gris avec un léger lustre métallique. Le sourcil est long et blanc, contrastant avec la large bande noire qui traverse la région de l'oeil. Le croupion est pâle, la queue est grise avec des petites pointes blanches. Les parties inférieures sont chamois-crème du menton jusqu'au sous-caudales. L'anneau orbital est gris, les iris noirs. Le bec est noir, les pattes gris foncé. Les juvéniles sont assez semblables à leurs parents, toutefois les marques faciales sont moins distinctes et les parties inférieures sont chamois uni.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Black-eared Cuckoo,
  • Cuclillo Orejinegro,
  • Schwarzohrkuckuck,
  • Zwartoorkoekoek,
  • Cuculo guancenere,
  • Svartörad gök,
  • Svartøregjøk,
  • kukučka čiernosluchá,
  • kukačka černouchá,
  • Hvidbrynet Bronzegøg,
  • mustakorvakäki,
  • cucut bronzat de pit cremós,
  • kukułeczka czarnoucha,
  • Черноухая бронзовая кукушка,
  • Kedasi telinga-hitam,
  • ミミグロカッコウ,
  • 黑耳金鹃,
  • 黑耳金鵑,

Voix chant et cris

Le cri le plus courant est un sifflement qui descend progressivement et qu'on peut retranscrire de la façon suivante : "peer". On ne possède pas plus d'informations.

Habitat

Les coucous oreillards fréquentent les zones ouvertes de broussailles, les zones boisées sèches. On les trouve également dans les bois indigènes comme les étendues de mallee ou dans les types de végétations semi-arides comme les mulgas. Ils s'installent volontiers dans les marais salants ainsi que dans les forêts et dans les fourrés qui bordent les pièces d'eau. Par contre, ils sont relativement rares dans les zones subhumides. Les coucous oreillards sont endémiques de l'Australie où elle occupent la totalité du territoire excepté les coins sud-est et sud-ouest ainsi que la Tasmanie. Cette espèce est considérée comme monotypique, c'est à dire qu'elle n'est pas divisée en sous-espèces.

Comportement traits de caractère

Les coucous oreillards recherchent leur nourriture dans les arbustes et à terre. Ils ont un vol rapide et direct. C'est à peu près les seuls renseignements que l'on possède sur leur comportement. Ces oiseaux sont migrateurs et nomadiques. Ils se reproduisent dans les régions qui ont été arrosées par de fortes averses, surtout au sud du tropique du Capricorne. Ils visitent en tant que reproducteurs le nord du Queensland de septembre à avril. Ils sont présents dans les plaines côtières du Queensland d'avril à juin. Bien qu'un certain nombre d'oiseaux soit sédentaires au sud, ces oiseaux errent dans le nord de l'Australie en dehors de la saison de reproduction. Les vagabonds et les rares non-nicheurs migrent vers le nord, aux îles Aru, aux Moluques et dans les petites îles de la Sonde.

Alimentation mode et régime

Les coucous oreillards se nourrissent d'insectes, en particulier de chenilles. Ils complètent leur menu avec des coléoptères et des graines.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule de janvier à octobre dans l'ouest, d'août à décembre dans l'est. Le coucou oreillard est un oiseau parasite. Il usurpe genéralement le nid de petits passereaux de la famille des acanthizidés tels que les séricornes rougegorge (Pyrrholaemus brunneus) ou les séricornes fléchés (Pyrrholaemus sagittatus). Il y pond des œufs de couleur brun foncé qui ressemblent à s'y méprendre à ceux des oiseaux hôtes. Ces œufs mesurent en moyenne 20 millimètres sur 14. Les jeunes coucous naissent nus, avec une peau sombre. Dès qu'ils ont acquis quelques forces, ils éjectent du nid les oisillons ou les œufs de leurs parents adoptifs afin de s'accaparer la totalité de la nourriture.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Cette espèce n'est pas globalment menacée. Elle est même plutôt commune dans un grand nombre d'habitats excepté les habitats humides et les zones côtières fortement boisées. Sa répartition est très irregulière et dans certaines régions, ses effectifs sont très clairsemés. Ces derniers ne sont pas quantifiés et leur évolution est inconnue. Néanmoins, il n'est pas impossible que cette espèce soit en progression dans certaines régions car elle a été aperçue pour la première fois en Tasmanie en 1977.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Coucou oreillardFiche créée le 04/05/2011 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net