Diamant de Gould

Erythrura gouldiae - Gouldian Finch

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Estrildidés

  • Genre
    :

    Erythrura

  • Espèce
    :

    gouldiae

Descripteur

(Gould, 1844)

Biométrie
  • Taille
    : 15 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Le mâle et la femelle diffèrent légèrement. Chez le mâle adulte, la zone qui va du front au capuchon ainsi que la face sont soit noirs, soit rouges, soit jaunes. Les oiseaux à tête noire constituent environ 75% de la population, les oiseaux à tête rouge environ 25%. Les oiseaux à tête jaune sont très rares et ils représentent une proportion d'un sur plusieurs milliers. Le menton et la partie supérieure de la gorge forment une bavette noire. L'arrière du capuchon, les côtés de la nuque, les côtés de la gorge et la partie basse de la poitrine constituent un bel ensemble bleu turquoise. La nuque est verte ou vert clair. Le manteau, le dos, les scapulaires et la partie supérieure du croupion présentent une riche teinte vert gazon qui vire au bleu turquoise sur la partie basse du croupion et les sus-caudales. La queue étagée dont les deux rectrices centrales forment une pointe est entièrement noire. Toutes les couvertures alaires et les plumes de vol sont grises ou gris-brun mais comme elles sont recouvertes par les longues scapulaires vertes, cela n'est visible que sur l'extrémité des primaires. Une étroite bande turquoise à peine visible entoure la gorge juste au dessus d'une tache circulaire de nuance pourpre qui marque la poitrine. La partie basse de la poitrine, les flancs et l'abdomen sont jaunes. La zone anale et les sous-caudales affichent une teinte blanchâtre. Le bec, d'aspect assez massif pour un oiseau de cette taille, est couleur corne avec une petite pointe rouge. Les pattes et les pieds sont jaune clair ou couleur paille.
La femelle est colorée comme son partenaire mais toutes ses couleurs sont plus ternes et ses plumes caudales centrales sont plus courtes. La tache pectorale sous le collier présente une nuance plus rose ou rose foncé (pourpre chez le mâle). Les jeunes diamants possèdent une tête et un arrière du cou gris cendré qui devient olive sur le dos et sur la queue. Le dessous est brun très clair, nuancé de jaune pâle sur le ventre. La mandibule supérieure noirâtre contraste avec la mandibule inférieure rose clair.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Gouldian Finch,
  • Diamante de Gould,
  • Diamante-de-gould,
  • Gouldamadine,
  • Gould-amandina,
  • Гульдова амадина,
  • 七彩文鸟,
  • Goulds Amadine,
  • Diamante di Gould,
  • Gouldsamadin,
  • Gouldamadin,
  • amadyniec,
  • amada pestrá,
  • amada Gouldové,
  • Gouldsamadine,
  • harlekiinipeippo,
  • ,
  • コキンチョウ,

Voix chant et cris

Le diamant de Gould est un oiseau plutôt silencieux. Toutefois, de temps à autre, il émet un sifflement haut perché 'ssitt' qui lui sert de cri de contact.

Habitat

Les diamants de Gould habitent les plaines herbeuses arides avec une couverture d'arbres clairsemés, jamais à une grande distance des points d'eau. On les trouve également dans les buissons épais ou dans toute forme de végétation qui borde les courants, les rivières ou les petits ruisseaux. Pendant la saison humide, ils fréquentent les zones boisées et les massifs d'arbustes, particulièrement lorsqu'ils s'insèrent dans des steppes à spinnifex. Ils évitent les zones d'habitation.
Les diamants de Gould sont endémiques à l'Australie où ils occupent une aire de distribution de plus en plus morcelée. Dans le nord tropical du continent, ils occupent une large bande littorale qui part de Derby, dans le nord de l'Australie Occidentale et aboutit au golfe de Carpentaria, incluant partiellement la péninsule du Cap York. Ce vaste territoire couvre principalement le district des Kimberleys et la Terre d'Arnhem.

Comportement traits de caractère

Ce sont des oiseaux très grégaires à toutes les périodes de l'année, vivant habituellement en petites troupes, nichant en colonies lâches ou se rassemblant parfois en grandes bandes en dehors de la saison de nidification. Ils sont souvent actifs pendant toute la journée et ils aiment fréquemment prendre des bains de soleil. Timides, voire secrets, ils prennent le couvert dès qu'ils sont dérangés ou s'ils perçoivent le moindre danger. Ils agitent souvent la queue de façon désordonnée. En dehors de la saison de reproduction, les diamants de Gould sont partiellement migrateurs. A cette époque, en grandes bandes, ces oiseaux se rapprochent des zones côtières. Ils fréquentent alors les lisières des mangroves et ne reviennent dans les régions intérieures que pour se reproduire lorsqu'arrive la saison des pluies.

Alimentation mode et régime

Pendant la plus grande partie de l'année, les diamants de Gould s'alimentent principalement de graines herbeuses mûres ou presque parvenues à maturité. Toutefois, pendant la période de reproduction, le régime se compose presque exclusivement d'insectes. Les insectes sont riches en protéines, répondent aux besoins et satisfont l'appétit des jeunes oiseaux nouvellement éclos. Les diamants de Gould recherchent leur nourriture en groupes dont la taille est très variable. Ils peuvent capturer leurs proies aussi bien au sol que dans les airs. Comme beaucoup de fringillidés, leurs lieux de résidence ne sont guère éloignés des points d'eau car ils doivent se désaltérer plusieurs fois par jour.

Reproduction nidification

La période de reproduction intervient normalement de janvier à avril. Les diamants de Gould nichent en petites colonies et installent leur nid dans une cavité d'arbre, une termitière abandonnée ou un creux d'ancien nid déserté par ses occupants. Ils ne construisent eux-même que rarement un nid peu soigné dans les broussailles ou les herbes hautes. La ponte comprend 4 à 8 oeufs et il n'est pas rare que 2 ou 3 couvées soient menées à terme par saison. Les deux parents prennent en charge l'incubation et l'éducation des jeunes. L'éclosion intervient au bout de 12 ou 13 jours et les jeunes sont capables de quitter le nid environ trois semaines plus tard.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 15/04/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net