Diamant peint

Emblema pictum - Painted Finch

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Estrildidés

  • Genre
    :

    Emblema

  • Espèce
    :

    pictum

Descripteur

Gould, 1842

Biométrie
  • Taille
    : 11 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Les sexes sont identiques mais séparables. Chez le mâle adulte, le front, les lores, le dessus de l'oeil et les joues sont rouge éclatant ou vermillon. Le capuchon, les couvertures auriculaires, la zone qui va de la nuque jusqu'au manteau, le dos, les scapulaires, les couvertures et les ailes forment un vaste ensemble brun-terre, certaines plumes ayant une bordure rouge, d'autres présentant parfois un lavis rougeâtre. Les plumes de vol sont d'un brun légèrement plus sombre. Le croupion et les couvertures sus-caudales affichent une couleur rouge incandescente et lumineuse, particulièrement évidente en vol. La queue courte et de forme carrée est brun noirâtre. Le menton et la gorge sont rouges mais de façon variable dans la mesure où la base noirâtre des plumes peut former une sorte de moustache qui sépare le rouge du menton de celui de la face. La gorge peut être noire comme la poitrine et les flancs. Les côtés de la poitrine sont tapissés de petits points blancs devenant un peu plus larges sur les flancs. La partie centrale du ventre et le dessous de la queue sont également noirs mais avec d'irrégulières taches rouges qui forment parfois une strie centrale de la gorge jusqu'au ventre. Le bec est assez long et mince pour un petit granivore. La base de la mandibule supérieure est généralement noire avec une extrémité rouge. La mandibule inférieure est rouge ou rose rougeâtre, devenant noire à la base, avec une petit point bleu de chaque côté. L'iris est chamois clair, crème ou blanc. Les pattes et les pieds sont brun rosâtre ou brun jaunâtre.
La femelle adulte est bien plus terne que le mâle, avec des plages rouges moins importantes. Le rouge de la face est circonscrit aux lores, aux joues et à la base supérieur du bec, mais de nombreux oiseaux en affichent encore moins ou n'en présentent pas du tout, la face et la tête étant totalement brun terne ou brun sombre. Les parties supérieures sont semblables à celles du mâle, mais avec une nuance légèrement plus pâle sur la nuque, les côtés de cou et le manteau. Le croupion et les couvertures sus-caudales sont rouge défraîchi ou cramoisi, souvent avec des marques sombres à l'extrémité des plumes. Le dessous est presque entièrement noir sur l'abdomen, mais plus largement taché de blanc sur la poitrine et sur les flancs. Sur ces derniers, les taches sont tellement concentrées qu'elles forment souvent des barres blanches en se rejoignant. Le bec est identique à celui du mâle avec cependant des marques bleues moins évidentes à la base. Les juvéniles ressemblent aux femelles adultes. Ils possèdent toutefois une teinte brun rougâtre sur le dessous, leur croupion et leurs couvertures sus-caudales sont nettement plus ternes que chez l'adulte. Le rouge est absent de la tête, de la gorge et de la poitrine. Les parties inférieures affichent une couleur noir-charbon sans éclat . Les taches et les barres sont moins nombreuses et moins remarquables. Le bec est noir, souvent avec une mandibule inférieure grisâtre.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Painted Finch,
  • Diamante pintado,
  • Diamante-pintado,
  • Gemalter Astrild,
  • festett asztrild,
  • Geschilderde Astrild,
  • Diamante pittato,
  • Målad astrild,
  • Mosaikkastrild,
  • diamantovka maľovaná,
  • astrild rudokrký,
  • Malet Astrild,
  • helmituliperä,
  • diamant pintat,
  • kraśniczek czerwonolicy,
  • Расписной астрильд,
  • コマチスズメ,
  • 彩火尾雀,
  • 彩火尾雀,

Voix chant et cris

Le diamant peint possède un communication très développée. Son cri rauque et très puissant, prenant de la hauteur est, selon les circonstances, un 'trut', un 'chek-ckek', un 'chek-did-did-dit' ou un 'chedeup, cheddieup'. Son chant est un bavardage poussif 'che-che-che-che-che-che-che- werriiiiii-owiiiii' ou se termine par 'cheeur-cheeur'.

Habitat

Assez rare à localement commun, cet oiseau est très sélectif en ce qui concerne son habitat, ne fréquentant que les zones qui lui conviennent le mieux et délaissant certaines autres qui paraissent pourtant propices à l'intérieur de son aire. On le trouve habituellement dans les déserts pierreux, les gorges, les collines rocheuses pourvues d'un minimum de petits acacias ou de touffes de spinifex, souvent à proximité de points d'eau. Non loin du littoral, le diamant peint fréquente les dunes. On l'a également observé dans des vergers et même dans des jardins, mais toujours dans des aires en bordure de son habitat préféré. Cet oiseau est endémique du littoral ouest (entre 20° et 25° de lattitude sud) et de l'intérieur aride du centre de l'Australie. La limite nord de son aire est constituée par la bordure méridionale du pateau des Kimberleys. A l'ouest, son aire de distribution s'étend jusqu'a l'extrême ouest du Queensland. Au sud, elle s'arrête aux monts Musgrave, bien qu'occasionnellement quelques mouvements soient observés en direction du sud-est de l'Australie Méridionale.

Comportement traits de caractère

La plupart du temps, il se déplace furtivement à terre ou entre les mottes de spinifex. Pour cette raison, il est assez difficile à observer, excepté lorsqu'il jaillit du sol pour s'envoler ou lorsque son croupion écarlate est bien évident. Parfois, il se perche également sur des blocs de pierre ou sur des branches nues basses. Son vol est habituellement rapide, bas et direct. Il est parfois légèrement ondulant. Le diamant peint se repose à terre ou à une faible hauteur. On l'observe généralement en couple mais, en dehors de la saison de reproduction, il se regroupe en bandes pouvant compter jusqu'à 30 individus. Le diamant peint est un oiseau sédentaire. Pourtant occasionnellement, il procède à des incursions dans des régions où il n'a pas l'habitude de résider. En d'autres occasions, quand ils ne nichent pas, quelques isolés ou certains groupes errent dans les déserts de l'Australie Centrale.

Alimentation mode et régime

Le diamant peint se nourrit principalement de graines de spinifex, mais il ingurgite également des petites graines d'autres espèces végétales. Les insectes ne sont pas absents de son menu. Il se désaltère assez régulièrement et il effectue de courts voyages en direction des sources et des points d'eau.

Reproduction nidification

La reproduction est fortement influencée par la chute des précipitations et peut intervenir à n'importe quel moment de l'année. Le nid est une structure globulaire d'environ 120 millimètres de diamètre qui ne possède pas de tunnel d'entrée. IL est habituellement placé à terre dans une touffe de spinifex. Le socle est constitué de terre, de pierres et d'écorce, les murs extérieurs de brindilles, d'écorce, de petites racines et de tiges de spinifex. La garniture intérieure est composée de très fines herbes, de duvet végétal et de plumes. Les deux parents participent à l'élaboration du nid et à l'éducation des jeunes. La femelle dépose 3 ou 4 oeufs blancs dont l'incubation dure 14 jours. Les jeunes prennent leur envol aux alentours de 21 jours après l'éclosion, mais il ne sont totalement indépendants et ne quittent leurs parents qu'à l'âge de quatre semaines. Les jeunes diamants peints n'atteignent la maturité sexuelle et ne sont capables de se reproduire qu'à l'âge de 12 mois.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 15/08/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net