Engoulevent à queue étoilée

Hydropsalis maculicaudus - Spot-tailed Nightjar

Systématique
  • Ordre
    :

    Caprimulgiformes

  • Famille
    :

    Caprimulgidés

  • Genre
    :

    Hydropsalis

  • Espèce
    :

    maculicaudus

Descripteur

Lawrence, 1862

Biométrie
  • Taille
    : 22 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 26 à 39 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez le mâle adulte, le front et le capuchon sont brun noirâtre avec des taches fauve ou chamois. La nuque brun noirâtre est barrée de chamois ou de fauve. L'arrière du cou est cerné par un collier chamois, fauve ou roux-canelle. Le manteau et le dos bruns portent de fines et régulières barres fauve qui deviennent plus pâles sur le croupion et les couvertures sus-caudales. Les couvertures alaires sont brunes, avec d'évidentes taches chamois, en particulier sur les filets extérieurs. Les primaires brunes sont tachées de fauve. Les scapulaires sont brun noirâtre à l'intérieur, chamois ou chamois-canelle à l'extérieur. Le reste des autres couvertures présente une dominante brune avec des motifs fauve. La queue affiche une couleur brun sombre avec des barres et des taches fauve. Les rectrices extérieures ont de larges terminaisons blanches. Les rectrices centrales, légèrement plus longues que les autres, présentent une couleur brun grisâtre avec de fines barres brunes. Le dessus de l'oeil est balayé par un large sourcil chamois. Les lores et les couvertures auriculaires sont rousses ou fauve, avec de nombreuses taches brun foncé. La sous-moustache forme une étroite rayure chamois, soulignée par un large trait malaire noirâtre. Le menton, la gorge et la poitrine sont chamois-canelle avec des extrémités brunes. Une large bande roux-canelle traverse le haut du ventre et le bas de la poitrine. Le ventre et les flancs sont chamois avec de franches barres brunes. Le dessous de la queue est chamois. Le dessous des ailes est chamois avec des barres brunes.
La femelle ressemble beaucoup à son partenaire, mais les marques blanches des rectrices extérieures sont absentes.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Spot-tailed Nightjar,
  • Chotacabras Colipinto,
  • Bacurau-de-rabo-maculado,
  • Fleckenschwanz-Nachtschwalbe,
  • foltosfarkú lappantyú,
  • Vlekstaartnachtzwaluw,
  • Succiacapre codamacchiata,
  • Fläckstjärtad nattskärra,
  • Flekkhalenattravn,
  • lelek škvrnochvostý,
  • lelek kropenatý,
  • Haleplettet Natravn,
  • kalottikehrääjä,
  • enganyapastors cuapintat,
  • lelkowiec białobrewy,
  • Пятнистохвостый козодой,
  • マダラオヨタカ,
  • *斑尾夜鹰,
  • 點尾夜鷹,

Voix chant et cris

Le chant est un simple filet de voix aigu 'ti-siit' ou 'ti-ti-siit'. L' engoulevent à queue étoilée peut l'émettre sans discontinuer pendant plus d'une heure. Le chant est délivré à partir du sol ou d'un perchoir bas, principalement à la tombée de la nuit, mais en général à une heure plus précoce que la plupart des autres espèces d'engoulevents. Les émissions sont moins fréquentes à partir du moment où la nidification a commencé. L'engoulevent à queue étoilée émet également des sons en vol. Lorsque c'est le cas, les cris sont accompagnés par un triple battement bruyant d'ailes.

Habitat

L'engoulevent à queue étoilée préfère les savanes et les prairies parsemées d'arbres bas et de fourrés. On le trouve aussi dans les pâtures buissonneuses, les endroits marécageux, les clairières, les forêts secondaires et les lisières des zones boisées. Au Brésil, il est également présent dans les plantations de palmiers buriti (Mauritia flexuosa), au Honduras et au Nicaragua dans les savanes de pins, et au Vénézuéla, dans les forêts pluviales. L'engoulevent à queue étoilée vit du niveau de la mer jusqu'à 500 mètres d'altitude. Cette espèce est endémique de l'Amérique Centrale et de l'Amérique du Sud. Son aire, très étendue mais très morcelée, se déploie du sud-est du Mexique (Tabasco, nord du Chiapas) jusqu'au Paraguay. On le trouve au Honduras, au Nicaragua, à Panama, en Colombie, au Vénézuéla et dans les Guyanes, en Bolivie et dans le sud-est du Pérou. Mais le Brésil (Amazone, Para, Sao Paulo, Rio de Janeiro) constitue la partie la plus étendue de son aire de distribution. Il est sédentaire sur la plus grande partie de son territoire. Au Mexique, c'est un visiteur et un nicheur d'été, arrivant au mois de mars et repartant hiverner en Amérique du Sud à partir de juillet-août.

Comportement traits de caractère

C'est une espèce crépusculaire et nocturne, qui se repose à terre ou dans les branches basses. Les lieux de repos sont situés habituellement dans des fourrés mais ils peuvent parfois se localiser dans des paysages ouverts tels que des petits buissons dans des lieux marécageux. En dehors de la saison de reproduction, cet engoulevent établit des dortoirs semi-coloniaux mais de véritables dortoirs réunissant un grand nombre d'oiseaux peuvent également se former. Pendant la nuit, il s'installe sur les routes, au bon milieu des pistes ou dans des espaces parfaitement à découvert. Dans les arbres, il s'allonge en formant une croix avec la branche. Il chasse comme les gobemouches, choisissant le sol comme lieu de départ et revenant toujours à son point initial.

Alimentation mode et régime

Leur régime est presque exclusivement insectivore. Les engoulevents à queue étoilée capturent surtout des coléoptères (carabes, scarabées, charançons, élatéridés, hydrophilidés, staphylinidés, ténébrionidés). Ils consomment également des papillons de nuit (noctulidés), des mouches, des punaises, des orthoptères et des demoiselles.

Reproduction nidification

La saison de nidification s'étend de la fin mars à juillet au Mexique, d'octobre à avril au Surinam, et vraisemblablement de fin février à mai en Colombie. On ne possède pas de renseignements en ce qui concerne les autres régions. Les engoulevents à queue étoilée ne construisent pas de nid, ils déposent leurs oeufs directement sur le sol. Les sites de nidification sont généralement placés dans des zones herbeuses ouvertes, souvent à proximité d'un buisson de petite taille. La ponte comprend deux oeufs, de couleur chamois ou rose-crème, avec des taches brun rougeâtre et lilas clair. Les taches sont plus nombreuses du côté du bout éfilé. Les oisillons sont précoces et commencent à se déplacer peu de jours après l'éclosion.
Si elle est séparée de ses petits par un quelconque danger, la femelle s'envole à faible altitude ou à une hauteur qui peut aller jusqu'à 30 mètres, puis elle atterrit et fait face à l'intrus. Si le danger persiste, elle s'envole de nouveau et réitère la manoeuvre. Dans le même cas de figure, si le mâle est délogé du nid, il jaillit dans les airs, bat rapidement des ailes, déploie sa queue pour exhiber ses marques blanches et chante.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Espèce assez commune, surtout au Mexique et au Brésil.Par contre, relativement rare en Colombie.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Engoulevent à queue étoiléeFiche créée le 24/08/2007 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net