Engoulevent montagnard

Antrostomus saturatus - Dusky Nightjar

Systématique
  • Ordre
    :

    Caprimulgiformes

  • Famille
    :

    Caprimulgidés

  • Genre
    :

    Antrostomus

  • Espèce
    :

    saturatus

Descripteur

Salvin, 1870

Biométrie
  • Taille
    : 25 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 51 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez le mâle adulte, le front, le capuchon et la nuque sont brun noirâtre avec de nombreuses taches fauves et chamois. Il n'y a pas de collier à l'arrière du cou. Le manteau, le dos et le croupion sont sont brun noirâtre avec des mouchetures fauve et chamois qui deviennent plus claires à proximité des couvertures sus-caudales. Les couvertures alaires et les scapulaires sont brun noirâtre avec d'abondants motifs fauves. Les rémiges affichent la même coloration mais avec des liserés fauves sur les filets extérieurs. Les rectrices extérieures ont de larges terminaisons blanches alors que les rectrices centrales brun noirâtre sont imperceptiblement barrées de fauve et tachetées de sombre. Les plumes du bas de la gorge ont des bordures chamois pâle et fauve clair qui forment une bande à peine perceptible. La poitrine et le haut du ventre sont fortement tachés de fauve, de chamois et de blanc. Le ventre, les flancs et le dessous de la queue sont chamois foncé avec des barres brunes ainsi que des points chamois, blancs et cannelle. Le dessous des ailes affiche une couleur brun foncé légèrement barrée de fauve. L'iris est brun foncé, le bec noir. Les pattes sont grisâtres ou brun sombre.
La femelle est assez semblable à son partenaire. Elle est cependant plus pâle et parfois beaucoup plus rousse. Les juvéniles ressemblent aux adultes mais sont encore plus pâles et plus roux.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Dusky Nightjar,
  • Chotacabras Fuliginoso,
  • Bergnachtschwalbe,
  • hegyi lappantyú,
  • Zwarte Nachtzwaluw,
  • Succiacapre fosco,
  • Mörknattskärra,
  • Costaricanattravn,
  • lelek vrchársky,
  • lelek šerý,
  • Costa Rica-natravn,
  • tummakehrääjä,
  • enganyapastors fosc,
  • lelkowiec kostarykański,
  • Тёмный козодой,
  • ウスグロヨタカ,
  • 美洲乌夜鹰,
  • 美洲烏夜鷹,

Voix chant et cris

Le chant est une double-sifflement trillé 'prurr prurree' ou 'prurrr prruwhip' dont la première note est régulière et la seconde légèrement montante sur la fin. Il est plus lent et s'étire plus en longueur que celui de l'engoulevent bois-pourri. Les chants sont émis à partir de perchoirs mais également du sol. On peut surtout les entendre juste après le crépuscule et avant l'aube mais ils sont fréquents au cours des nuits claires. En vol, les engoulevents montagnards émettent un 'wheer' grinçant.

Habitat

Les engoulevents montagnards fréquentent les zones boisées humides et les forêts de montagne entre 1500 et 3100 mètres. Ils marquent une certaine préférence pour les clairières, les lisières des bois et les parcelles en cours de régénération, mais on les trouve également dans les prairies d'altitude sur lesquelles poussent quelques grands arbres épars. Les engoulevents montagnards sont endémiques des régions méridionales de l'Amérique Centrale. Au Costa Rica, ils sont présents dans la cordillère centrale, le long de la bordure sud du plateau central et dans les monts Dota. Au Panama, on ne le trouve que dans la partie occidentale, dans la région du volcan Barù et dans la province de Chiriqui.

Comportement traits de caractère

L'engoulevent montagnard est actif pendant la nuit. Pendant la journée, il se repose à terre ou sur les branches basses. Les sites de repos sont souvent situés dans des fourrés à la lisière des bois et des forêts. Il lui arrive souvent de se percher sur des souches d'arbres tombés. Il recherche sa nourriture sur les branches et dans les espaces ouverts qui bordent les forêts et les zones boisées. On n'en connaît pas beaucoup plus. Pour plus de renseignements, il convient peut-être de consulter la fiche de l'engoulevent bois-pourri (Caprimulgus vociferus) ou celle de l'engoulevent de Caroline (Caprimulgus carolensis), proches parents qui comme lui étaient placés précédemment dans le genre antrostomus.

Alimentation mode et régime

Son régime est peu connu. Comme la plupart des autres engoulevents, il est probablement exclusivement insectivore. Il consomme des papillons de nuit de la famille des noctulidés et des coléoptères.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroulent probablement de février à Aavril. Il n'y a pas de nid construit. Les oeufs sont déposés directement sur le sol, sur la litière de feuilles ou dans l'herbe. La plupart des sites de reproduction sont installés dans les herbes hautes et dans les fougères, dans des clairières où les grands arbres sont très clairsemés. La ponte ne comprend sans doute qu'un seul oeuf, de forme elliptique et de couleur blanche. Ce dernier mesure environ 29 millimètres sur 22. On ne possède aucun renseignement sur l'incubation et l'élevage des jeunes oisillons.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Commun dans les régions montagneuses du Costa Rica, plus rare dans l'Ouest du Panama. Cet oiseau ne bénéficie pas de mesures particulières de protection.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Engoulevent montagnardFiche créée le 12/04/2008 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net