Épervier à collier roux

Accipiter cirrocephalus - Collared Sparrowhawk

Systématique
  • Ordre
    :

    Accipitriformes

  • Famille
    :

    Accipitridés

  • Genre
    :

    Accipiter

  • Espèce
    :

    cirrocephalus

Descripteur

Vieillot, 1817

Biométrie
  • Taille
    : 38 cm
  • Envergure
    : 55 à 78 cm.
  • Poids
    : 105 à 300 g
Distribution

Distribution

Description identification

Cet oiseau au format modeste possède des ailes aux extrémités pointues et de longues pattes filiformes. Comparé à l'Autour australien (Accipiter fasciatus) avec qui il partage la même aire de distribution, il a des ailes plus incurvées, une queue carrée avec encoches, une tête plus petite, des yeux jaune luisant, des pattes jaunes étroites et des doigts médians plus longs. Le mâle adulte présente une tête grise et un collier nucal roux. Les parties supérieures sont gris-ardoise ou lavées de brun. La queue porte de fines barres. Le dessous est entièrement barré de blanc et de roux . En vol, vu du dessous, les barres rousses des parties inférieures sont particulièrement visibles, ainsi que l'extrémité grise des rémiges. Chez la femelle adulte, les rayures du dessous sont plus évidentes et plus brunes en vol. Les juvéniles ont un dessus brun rayé ou pointillé de blanc avec des bordures rousses. Leur dessous est blanchâtre, la gorge et la poitrine fortement striées de sombre. L'abdomen est barré de roux, de même que les culottes.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Accipiter cirrocephalus papuanus (New Guinea and nearby islands)
  • Accipiter cirrocephalus rosselianus (Rossel I.. Louisiade Arch..)
  • Accipiter cirrocephalus cirrocephalus (Australia)

Noms étrangers

  • Collared Sparrowhawk,
  • Gavilán Acollarado,
  • Gavião-de-colar,
  • Sydneysperber,
  • eukaliptusz karvaly,
  • Grijskopsperwer,
  • Sparviere dal collare,
  • Australisk sparvhök,
  • Eukalyptushauk,
  • jastrab goliernatý,
  • krahujec rudolímcový,
  • Australsk Spurvehøg,
  • ruosteniskahaukka,
  • esparver australià,
  • krogulec obrożny,
  • Ошейниковый ястреб,
  • Elang-alap kalung,
  • アカエリツミ,
  • 领雀鹰,
  • 領雀鷹,

Voix chant et cris

Habitat

Ce rapace de taille moyenne fréquente les forêts, les ravins et les gorges boisées, les savanes arbustives, les broussailles et les zones urbaines, jusqu'à 2500 mètres d'altitude, cependant sa densité est plus importante au-dessus de 1000 mètres. Il fréquente généralement l'intérieur des forêts mais il est également présent aux lisières et dans les clairières. L'épervier à collier roux est endémique du continent australien, de la Tasmanie, de Nouvelle-Guinée et des petites îles environnantes. (îles Aru, Tanimbar et Selaru). En Australie, il est surtout présent dans les régions méridionales ( Perth, Etat de Victoria et Nouvelles-Galles du Sud, de Melbourne à Sydney)

Comportement traits de caractère

L'épervier à collier rouge a des battements d'ailes saccadés. Lorsqu'il glisse, l'aile est plate ou à peine incurvée. Lorsqu'il plane, l'extrémité de l'aile est redressée. Les couples se livrent à de nombreuses acrobaties pendant la période de la parade nuptiale. Les oiseaux d'Australie Méridionale sont migrateurs. Pendant l'hiver austral, ils quittent les sites de nidification et se dirigent vers le Nord sous des latitudes plus clémentes.

Alimentation mode et régime

Son régime est surtout constitué de petits oiseaux tels que les gobe-mouches, les méliphagidés, les chardonnerets et les perroquets. Il consomme également beaucoup d'invertébrés, en particulier les insectes. Il complète son alimentation avec des petits lézards et des petits mammifères. C'est un chasseur particulièrement actif qui fond à grande vitesse sur ses proies.

Reproduction nidification

L'épervier à collier roux construit son nid à une grande hauteur dans les arbres. C'est une petite plate-forme de branches. La période de nidification intervient pendant le printemps et l'été de l'hémisphère austral, soit en gros à partir de la fin du mois de septembre et du mois d'octobre jusqu'au mois de mars. La ponte moyenne comprend entre trois ou quatre oeufs, toutefois il n'est pas incongru que les couvées en contiennent entre deux et cinq. La période d'incubation dure de 35 à 37 jours.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 11/01/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net