Faisan d'Elliot

Syrmaticus ellioti - Elliot's Pheasant

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Phasianidés

  • Genre
    :

    Syrmaticus

  • Espèce
    :

    ellioti

Descripteur

Swinhoe, 1872

Biométrie
  • Taille
    : 80 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 1044 à 1317 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le mâle a un capuchon brun châtaigne, des sourcils mêlés de gris clair, des joues et des oreilles brun-grisâtre. Le bec est jaune-corne. Les faces latérales du cou aux teintes gris- blanchâtre jouxtent avec la nuque gris-sombre. Le menton et la gorge sont noirs alors que le manteau et le haut de la poitrine sont châtain-roux éclatant, chaque plume se terminant par une bande terminale noire et une frange rouge cuivrée aux reflets métalliques. Les scapulaires sont rayés de blanc, les ailes châtain-roux avec une large bande bleu-acier sur les bords extérieurs. Les secondaires et les tertiaires sont châtain avec une bande terminale noire, les primaires sont brun-sombre. Le bas du dos et le croupion sont noirs avec des écailles blanches. La queue présente une alternance de bandes gris-pâle et châtain-roux séparés par des lignes irrégulières noires. Le bas de la poitrine, l'abdomen et la zone anale sont blancs, les flancs sont châtains avec de larges bandes blanches. Le dessous de la queue est blanc et châtain. Les cuisses sont brun-châtaigne barrées de blanc, les pattes grises. La femelle n'est guère différente du mâle, mais alors que ce dernier est globalement châtain-roux, elle affiche une dominante brune qui présente une large palette de nuances : la poitrine et le manteau brun-roux, les scapulaires brun-fauve avec des marques cendrées, le bas du dos et le croupion brun-roux finement vermiculés de noir. Le dessous de la queue est châtain-brun avec de larges taches blanches et des bordures noires. Par contre, le menton et la gorge, le bas de la poitrine et l'abdomen sont identiques.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Elliot's Pheasant,
  • Faisán de Elliot,
  • Faisão-de-capuz-cinzento,
  • Elliotfasan,
  • Elliot-fácán,
  • Eliots Fazant,
  • Fagiano di Elliot,
  • Elliotfasan,
  • Monarkfasan,
  • bažant pásavý,
  • bažant Elliotův,
  • Elliots Fasan,
  • peruukkifasaani,
  • faisà d'Elliot,
  • bażant kasztanowaty,
  • Пёстрый фазан Эллиота,
  • カラヤマドリ,
  • 白颈长尾雉,
  • 白頸長尾雉,

Habitat

Le faisan d'Elliot fréquente un large éventail d'habitats dans la zone subtropicale des montagnes du sud-est de la Chine. Son aire de répartition se situe plutôt en basse et moyenne altitude entre 200 et 1900 mètres. Les principaux habitats sont constitués par les forêts denses d'arbres à feuilles persistantes, les forêts mixtes, les forêts de conifères ou de bambous, les forêts à feuilles caduques ainsi que les broussailles. En matière de nidification, une préférence assez nette est marquée pour les endroits où la couverture arbustive dépasse les 90% .

Comportement traits de caractère

La population de faisans d'Elliot est estimée actuellement entre 10 000 et 50 000 individus. Elle est considérée comme assez commune dans le sud-est de la Chine mais son déclin rapide est inévitable compte tenu du fait que son habitat est facilement accessible en raison de son placement à basse altitude et à proximité de zones urbaines denses. Deux dangers principaux guettent cette espèce, premièrement, la déforestation actuelle et la perte d'habitat qui en résulte et enfin la chasse pour la viande qui le pénalise grandement.

Alimentation mode et régime

Cette espèce est omnivore, se nourissant principalement d'aliments d'origine végétale parmi lesquels on distingue les fruits, les graines, les feuilles, les bourgeons, les racines, les tiges ou les pédoncules. Quelques céréales, comme le maïs et les pois, sont également consommés. En complément, il mange aussi des insectes, des larves et des oeufs. Le régime est très diversifié et varie en fonction de la disponibilité des ressources et des saisons. En automne, fougères et céréales ; en hiver, maïs, bourgeons et rhizomes ; au printemps, fruits, graines, insectes et parfois oeufs des autres espèces.

Reproduction nidification

Le mâle est polygame. En général, chaque mâle s'accouple avec deux ou trois femelles et ne participe ni à la construction du nid ni à l'incubation. De même, il ne prend aucune part à l'éducation des jeunes. La période de nidification intervient entre mi-mars et fin mai. La ponte est constituée de 4 à 12 oeufs, plus généralement entre 5 et 8 de couleur blanc rosé. L'incubation est estimée à environ 25 jours.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 21/06/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net