Faucon orangé

Falco deiroleucus - Orange-breasted Falcon

Systématique
  • Ordre
    :

    Falconiformes

  • Famille
    :

    Falconidés

  • Genre
    :

    Falco

  • Espèce
    :

    deiroleucus

Descripteur

Temminck, 1825

Biométrie
  • Taille
    : 40 cm
  • Envergure
    : 69 à 85 cm.
  • Poids
    : 330 à 654 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Falconidés sont une famille de rapaces diurnes de taille petite à moyenne, comportant les caracaras et les faucons. Falco vient du latin "falx" qui désigne la faux. Il fait référence aux ailes falciformes des faucons, longues, étroites et pointues. Les Falconiformes ont été séparés sys... lire la suite

Description identification

Ce faucon puissant et corpulant peut paraître entièrement noir à distance si l'on excepte la gorge blanche et la bande pectorale orangée. Il a un bec exceptionnellement fort, une tête assez volumineuse, des ailes longues mais une queue relativement raccourcie. Les pattes sont puissantes et les doigts sont particulièrement longs facilitant une bonne préhension. Les deux partenaires ont un plumage semblable mais la femelle est bien plus grande, ayant une taille moyenne de 14% supérieure et une masse qui peut être jusqu'à 75% plus importante. Les juvéniles ne diffèrent guère de leurs parents, mais ils sont assez facilement identifiables.

Les adultes ont une une tête noir terne. La queue porte 3 ou 4 fines bandes blanchâtres à son extrémité. Le reste des parties supérieures est noir-ardoise avec des liserés bleu-gris. Sous un bon faisceau de lumière, les couvertures alaires peuvent paraître entièrement bleu-gris. La gorge est blanc pur, les plumes des côtés du cou sont nuancées de roux-cannelle virant au roux-orange sur la nuque où elles forment un demi-collier. La poitrine est traversée par une large bande roux-orange qui est parfois remplacée par une couleur abricot et légèrement striée de noir. Les plumes noires des flancs et du bas de la poitrine forment une sorte de gilet qui est maculé de grossières barres ondulantes blanches et cannelle.
Les juvéniles ont un dessus plus brun noirâtre, avec des liserés chamois en plumage frais. La gorge est blanchâtre, la poitrine est souvent plus claire que chez les adultes, adoptant une couleur chamois blanchâtre. Le gilet des flancs est moins bien défini car les barres et les taches sombres se prolongent jusqu'aux cuisses, au ventre et à la zone anale en formant des petits chevrons.
Chez les faucons orangés, les iris sont brun sombre. Les adultes présentent une cire et un anneau orbital jaune qui sont très rarement teintés de verdâtre. Les pattes sont jaunes. Les juvéniles ont une cire jaune verdâtre et des pattes jaune pâle.
Les faucons orangés, bien qu'étant plus grands et ayant un dessus plus clair, sont souvent confondus avec les faucons des chauves-souris.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Orange-breasted Falcon,
  • Halcón Pechirrojo,
  • Falcao-de-peito-laranja,
  • Rotbrustfalke,
  • Rozsdásmellu sólyom,
  • Bonte Slechtvalk,
  • Falco pettoarancio,
  • Orangebröstad falk,
  • Langtåfalk,
  • sokol bielohrdlý,
  • ostříž rudoprsý,
  • Rødbrystet Falk,
  • punajalohaukka,
  • falcó de pit carbassa,
  • sokół rudogardły,
  • Красногрудый сокол,
  • アカハラハヤブサ,
  • 橙胸隼,
  • 橙胸隼,

Voix chant et cris

Les faucons orangés sont bruyants quand ils nichent. Il émettent des hurlements rudes et souvent persistants "kyowh kyowh kyowh" ou "kyah kyah kyah". Il leur arrive également de produire un "kyow" simple qui ressemble plus à un aboiement. Dans diverses circonstances, ils délivrent des "aczeek" grinçants et un sifflement clair et profond qui est répété à de nombreuses reprises et dont les notes sont descendantes. Ces cris sont nettement différents de ceux du Faucon des chauves-souris qui a une voix nettement plus haute. Pendant les parades et lors des transferts de nourriture, les faucons orangés émettent de petites notes sifflantes et douces.

Habitat

Les faucons orangés fréquentent principalement les forêts humides tropicales et subtropicales situées dans les régions de plaines et de collines. Cependant, dans le sud de leur aire, on les trouve également dans les broussailles épineuses sèches. Au Paraguay et en Argentine, ils vivent dans des boisements arides de chaco. Dans les deux cas, ces paysages alternent avec des falaises, des escarpement rocheux ou des sols accidentés. Ils peuvent être également coupés par des cours d'eau ou par des zones de végétation ouverte comme les savanes ou les alignements d'arbres. En Amazonie, mais aussi en Guyane Française et au Pérou, les faucons orangés résident aux alentours des clairières dans des endroits qui ne sont pas envahis par les eaux. Dans ces régions, ils ne sont jamais très éloignés de la berge des rivières. Les faucons orangés vivent du niveau de la mer jusqu'à 2400 m, mais on les trouve la plupart du temps en dessous de 1200 mètres.

Comportement traits de caractère

Les faucons orangés sont des oiseaux assez faciles à observer car ils se perchent souvent bien en évidence sur des branches nues au sommet des arbres ou sur un rocher à pic. Ils vivent généralement en solitaire ou en couples mais, contrairement aux faucons des chauves-souris, les 2 partenaires se perchent rarement ensemble. Par contre, à l'instar de ces derniers, ils sont capables de gonfler les plumes des joues et du haut du cou pour donner à leur tête un aspect plus élargi, ressemblant un peu à celui d'un hibou. Comme la plupart des autres espèces de faucons du genre Falco, ces oiseaux ont des parades aériennes variées et spectaculaires.
Les faucons orangés sont considérés comme des oiseaux sédentaires. Cependant, à Trinidad et dans d'autres lieux de leur aire de distribution, ils sont parfois remarqués à quelques distances de leur site de nidification traditionnel, ce qui implique sans doute une certaine forme de vagabondage.

Alimentation mode et régime

Les faucons orangés chassent principalement des oiseaux mais il leur arrive de capturer également des chauves-souris et des gros insectes. Les proies les plus caractéristiques sont des pigeons de moyenne taille, des perroquets et des perruches ainsi que des grands passereaux vivant dans les zones boisées, tels que les geais du genre Cyanocorax et les caciques. Les hirondelles, les martinets, les nombreux échassiers migrateurs sont également des victimes de choix. Dans la dernière catégorie, on note principalement les pluviers kildir, les bécasseaux tachetés (Caldiris melanotos) et les chevaliers à pattes jaunes (Tringa flavipes).

Apparemment, les faucons orangés chassent surtout à l'affût à partir d'un perchoir élevé qui peut être le sommet d'un grand arbre, le flanc d'une montagne escarpée ou un endroit situé au confluent de plusieurs types d'habitats comme les rivières, les lisières des forêts et les clairières. Ils chassent généralement en volant à une assez basse altitude et ils se placent en arrière de leur proie, à peu près au même niveau, de façon à éviter de s'abaisser. La poursuite peut durer un long moment et emprunter de nombreuses directions si cela est necessaire. Leurs puissantes pattes et leurs longues serres leur permettent de saisir facilement leurs cibles. Les faucons orangés poursuivent souvent les chauves-souris et les insectes dans la pénombre, c'est à dire à l'aube ou au crépuscule. Les proies les plus modestes sont dévorées en vol. Les faucons orangés sont des oiseaux prévoyants, ils effectuent parfois des réserves de nourriture en prévision des périodes de pénurie

Reproduction nidification

On connaît fort peu de choses. La saison de nidification se déroule de mars à juin au Guatemala et de janvier à avril en Equateur. Dans les 2 cas, la période correspond au milieu et à la fin de la saison sèche, si bien que les jeunes sont prêts à s'envoler au début de la saison des pluies. Les nids sont placés dans la cavité d'un grand arbre émergeant ou dans celle d'une façade de falaise. Ils peuvent être également situés à l'intérieur d'un vieux temple en ruine. Les œufs sont déposés directement sur la surface nue, le couple ne procédant à aucun apport de matériaux. Les pontes contiennent 2 ou 3 œufs qui sont couvés pendant environ 30 jours. Les oisillons sont nidicoles et ne prennent leur envol qu'au bout d'approximativement 40 jours. On ne possède aucune information sur le soin parental.

Distribution

Les faucons orangés sont originaires d'Amérique Centrale et du nord du continent sud-américain. En Amérique Centrale, leur aire de distribution s'étend de l'extrême sud du Mexique (Vera Cruz, Campeche et sans doute Chiapas) jusqu'au nord du Honduras en passant par le Belize et le Guatemala. L'espèce a sans doute disparu au Nicaragua, au Costa Rica et au Panama. En Amérique du Sud, l'aire part de la Colombie et du Venezuela, couvre toutes les Guyanes et le Brésil et parvient jusqu'au Rio Grande do Sul, au Paraguay et à l'extrême nord de l'Argentine. Les régions andines sont évitées. Malgré ce vaste territoire, l'espèce est considérée comme monotypique, c'est à dire qu'elle n'est pas divisée en sous-espèces.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les faucons orangés ont un territoire vaste de près de 12 millions de kilomètres carrés. Ils sont presque aussi répandus que les faucons des chauves-souris mais ils semblent moins adaptés que ces derniers à la transformation de leur habitat et ils sont également plus en déclin, supportant moins la déforestation et l'expansion des lotissements et des habitations humaines. En Amérique Centrale, les densités sont très faibles. Au Pérou et en Equateur, les distances entre les nids sont souvent égales à 50 kilomètres. D'après Birdlife, la population globale peut être estimée entre 20 et 50 000 individus. Malgré le déclin, elle est classée pour l'instant comme de préoccupation mineure.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 11/06/2011 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net