Founingo rougecap

Alectroenas pulcherrimus - Seychelles Blue Pigeon

Systématique
  • Ordre
    :

    Columbiformes

  • Famille
    :

    Columbidés

  • Genre
    :

    Alectroenas

  • Espèce
    :

    pulcherrimus

Descripteur

Scopoli, 1786

Biométrie
  • Taille
    : 25 cm
  • Envergure
    : 38 à 40 cm.
  • Poids
    : 161 à 165 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le founingo rougecap est un colombidé assez trapu mais plus petit qu'un Pigeon biset. Ses ailes sont larges. Chez l'adulte, le plumage du corps et des ailes est bleu foncé, tandis que la tête et le cou sont gris clair. Cette partie plus claire descend jusqu'aux épaules et la poitrine, formant une large colerette. Les yeux sont entourés d'une zone de peau nue, de couleur rouge, prolongée par des caroncules de même couleur au dessus du bec. Les plumes de la calotte sont rouge cramoisi. Le mâle adulte est un peu plus grand que la femelle et ses caroncules sont plus développées. Les adultes ont les yeux et le bec jaunâtres, et les pattes grises. La structure du plumage du juvénile est similaire mais les coloris plus ternes : le dos et les ailes sont brun foncé, les plumes ont un liséré jaune-vert ; le ventre est grisâtre, les plumes de la colerette sont grises bordées de vert. La peau nue autour des yeux est rose et il n'y a pas de caroncule. Le bec est également rose, tandis que les yeus sont jaunes et les pattes grises. Le founingo rougecap ne peut pas être confondu avec une autre espèce dans son aire de répartition.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Seychelles Blue Pigeon,
  • Paloma Azul de Seychelles,
  • Warzenfruchttaube,
  • seychelles-szigeteki gyümölcsgalamb,
  • Seychellen Blauwe Duif,
  • Piccione blu delle Seychelles,
  • Seychellblåduva,
  • Seychellblådue,
  • pestroš bradavičiar,
  • holub bradavičnatý,
  • Seychellerblådue,
  • seychelliensinikyyhky,
  • colom blau de les Seychelles,
  • koralczyk czerwonogłowy,
  • Сейшельский синий голубь,
  • セーシェルルリバト,
  • 红冠蓝鸠,
  • 紅冠藍鳩,

Voix chant et cris

Il est émis en général depuis le couvert de la végétation et consiste en un faible roucoulement rauque.

Habitat

C'est une espèce forestière qui fréquente les bois du niveau de la mer jusqu'en haut des collines.

Comportement traits de caractère

Il vit seul ou en couple, occasionnellement en petit groupe pour se nourrir. Il passe la majeure partie de son temps dans les arbres. Son vol est puissant et rapide.

Alimentation mode et régime

Le founingo rougecap se nourrit principalement de graines et de fruits.

Reproduction nidification

Elle peut avoir lieu à n'importe quelle période de l'année, mais plus fréquemment d'octobre à avril. Lors de la parade nuptiale, le couple réalise des voltiges aériennes impressionnantes, montant bien au-dessus des arbres avant de plonger à pic vers la végétation. Le mâle fait ensuite la cour à la femelle en roucoulant comme nos pigeons de ville. Le nid, entièrement bâti par la femelle, est une plate-forme de brindilles lâches (comme les nids de nos pigeons ramiers), dans un arbre ou un buisson. Un unique œuf est pondu (parfois 2). L'incubation dure environ 28 jours, le jeune s'envole au bout de 21 jours.

Distribution

Le founingo rougecap est endémique des îles granitiques de l'archipel des Seychelles. Bien que persécuté comme gibier pendant de longues années, il est assez commun sur les principales îles (Mahé, Praslin ...) et se rencontre à nouveau jusqu'au niveau de la mer. Il a été réintroduit avec succès sur l'île de Cousin et a reconqui par ses propres moyens les îles de Curieuse et d'Aride suite à la restauration du milieu forestier.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les chats et les rats, ainsi que la destruction de son habitat forestier, sont les principaux dangers pour l'espèce. Cependant elle n'est pas menacée à l'heure actuelle.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 08/10/2014 par Régine Le Courtois Nivart © 1996-2017 Oiseaux.net