Gallicolombe de Bartlett

Gallicolumba crinigera - Mindanao Bleeding-heart

Systématique
  • Ordre
    :

    Columbiformes

  • Famille
    :

    Columbidés

  • Genre
    :

    Gallicolumba

  • Espèce
    :

    crinigera

Descripteur

Pucheran, 1853

Biométrie
  • Taille
    : 30 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 181 à 204 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le front, le capuchon, la zone qui va de la nuque au manteau, les lores et les couvertures auriculaires affichent une couleur vert métallique éclatant, légèrement plus sombre et moins brillante sur le front, les lores et les oreillons. Les scapulaires et la partie supérieure des couvertures alaires sont brun sombre avec une bordure irisée verte. La partie inférieure des couvertures est gris-pigeon avec une étroite frange vert métallique. Les couvertures médianes sont localement noires avec de larges extrémités grises. Les grandes couvertures sont châtain avec une évidente barre alaire grise sur les filets extérieurs. Les rémiges présentent diverses teintes de brun. La zone qui va du dos au croupion est brun chaud avec un reflet vert en bordure. Les couvertures sus-caudales et les rectrices centrales de la queue sont brun violacé. Les rectrices externes ont une base gris foncé et une large bande subterminale noire. Le menton, la gorge et le devant du cou sont blanc pur. Le haut de la poitrine porte une large tache rouge cramoisi qui est séparée du vert irisé du dessus par une fine bande blanche. La partie basse de la poitrine et le reste des parties inférieures est orange roussâtre, plus clair sur la partie centrale du ventre, plus foncé sur les flancs. Le dessous de la queue est noirâtre avec une bande terminale grise. Le dessous des ailes est châtain avec un bord de fuite noirâtre. Le bec est noir avec une mandibule inférieure gris pâle. Les pattes sont carmin terne.
Les juvéniles ont un dessus brun foncé avec des liserés irisés à certaines plumes du manteau et des scapulaires. Les couvertures alaires sont brun plus clair avec trois bandes alaires chamois bien distinctes. L'abdomen est brun chamoisé. Le plumage adulte apparaît progressivement avec l'âge, les couvertures alaires étant les dernières remplacées.
On remarque trois sous-espèces qui se distinguent entre elles par la couleur de la bande alaire et celle de la tache pectorale. G.C. criniger , la race nominale vit sur Mindanao et Dinagar. G.C. Leytensis, vivant sur Bohol et Samar, présente une tache pectorale plus petite et plus sombre. G.C. Barletti, vivant sur Basilan et de loin la plus répandue, est plus petite en taille que la race nominale. Sa tache pectorale est considérablement plus pâle.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Gallicolumba crinigera crinigera (Mindanao, Dinagat)
  • Gallicolumba crinigera leytensis (Samar, Leyte, Bohol)
  • Gallicolumba crinigera bartletti (Basilan)

Noms étrangers

  • Mindanao Bleeding-heart,
  • Paloma Apuñalada de Mindanao,
  • Pomba-de-bartlett,
  • Brandtaube,
  • mindanaói csillagosgalamb,
  • Barletts Dolksteekduif,
  • Colomba pugnalata di Mindanao,
  • Mindanaoduva,
  • Mindanaobloddue,
  • holubček krvavý,
  • holub rudoprsý,
  • Mindanaodolkestikdue,
  • mindanaonhaavakyyhky,
  • colom cor-sagnant de Mindanao,
  • wyspiarek płowobrzuchy,
  • Минданаосский куриный голубь,
  • ミンダナオヒムネバト,
  • 巴氏鸡鸠,
  • 民答那峨雞鳩,

Voix chant et cris

Les mâles ont un roucoulement quelque peu gargouillant. Celui des femelles est semblable, quoiqu'un peu plus paisible.

Habitat

Les gallicolombes de Bartlett fréquentent les forêts aux canopées resserrées et aux sous-bois épais, qu'elles soient primaires ou secondaires. Elles marquent une préférence pour les régions de plaine, si ce type d'habitat y subsiste. Autrement, elles s'installent dans des zones plus arides, c'est-à-dire des collines recouvertes de végétation éparse ou des bandes de terre plate qui bordent des petites vallées. On les trouve à des altitudes qui varient de 150 à 750 mètres.

Comportement traits de caractère

Comme la la plupart de ses proches parents les gallicolombes, c'est une espèce prudente et toujours sur le qui-vive, ce qui la rend difficile à observer. On la trouve habituellement en solitaire , cherchant des graines sur le sol. Si elle est dérangée, elle court rapidement en direction du couvert et elle répugne à prendre son envol. Si exceptionnellement cela lui arrive, son vol est bref, elle atterrit rapidement et reprend sa fuite en courant vers le sous-bois.
En captivité, sa parade de salutation a été décrite comme étant semblable à celle de la Gallicolombe poignardée (voir cette fiche). Le mâle accomplit un autre rituel au cours duquel il court en direction de sa partenaire, puis s'immobilise avant de déployer ses ailes à la plus grande envergure possible, répétant cette dernière manoeuvre calmement et à des intervalles réguliers. Dans la nature, cette parade intervient durant le mois de mai, ce qui correspond à la période des nids.

Reproduction nidification

Le nid est une structure fragile construite avec des brindilles et des tiges de bambous. Il est garni avec des feuilles et il est placé à environ 1 mètre 50 au-dessus du sol dans la forêt ou sur une crête. Dans l'île de Samar, il ne contient qu'un oeuf unique. En captivité, la femelle dépose également un seul oeuf de couleur blanc-crème, bien que les autres membres du genre Gallicolumba en pondent généralement deux. L'incubation dure 15 à 17 jours. Les jeunes prennent leur envol 16 jours après l'éclosion.

Distribution

Les gallicolombes de Bartlett sont endémiques du sud des Philippines. Elles vivent dans les îles de Basilan, Bohol, Dinagan, Leyte, Mindanao et Samar. Leur présence, quoique douteuse, est possible dans l'archipel des Sulu. Partout, excepté à Basilan, c'est une espèce relativement rare.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Gallicolombe de BartlettFiche créée le 11/08/2007 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net