Ithagine ensanglantée

Ithaginis cruentus - Blood Pheasant

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Phasianidés

  • Genre
    :

    Ithaginis

  • Espèce
    :

    cruentus

Descripteur

Hardwicke, 1821

Biométrie
  • Taille
    : 48 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 550 à 650 g
Distribution

Distribution

Description identification

Sous-espèces : selon Johnsgard, il existe onze sous-espèces : ithagine ensanglantée , race type (Ithaginis cruentus cruentus), ithagine du Tibet (I. c. tibetanus), ithagine de Kuser (I. c. kuseri), ithagine de Mrs. Vernay (I. c. marionae), ithagine des rochers (I. c. rocki), ithagine de Clarke (I. c. clarkei), ithagine de Geoffroy (I. c. geoffroyi), ithagine de Berezowski (I. c. berezowskii), ithagine de Beick (I. c. beicki), ithagine de Bianchi (I. c. michaelis), ithagine de David (I. c. sinensis).

Contrairement aux autres espèces de phasianidés, son aspect général ressemble beaucoup à celui d'une perdrix, aussi bien en ce qui concerne la taille que la forme. S'agissant de la race type, elle porte une huppe blanc grisâtre. Une ligne noire marque le dessus et le dessous de l'oeil. Une peau nue rouge recouvre une grande partie de la gorge et la zone orbitale. La partie supérieure de la poitrine est chamois foncé avec des stries rouges, la partie inférieure chamois clair mais avec des stries plus marquées. La nuque et le dos sont gris avec des plumes striées de blanc. La queue est rouge mèlée de gris et de chamois. La femelle possède un visage, un front et une gorge roux clair. Le dessus de la tête, du dos et du cou sont gris. Le reste du corps est globalement brun clair vermiculé de brun plus foncé.

Indications subspécifiques 12 Sous-espèces

  • Ithaginis cruentus cruentus (n Nepal, nw Bhutan, s Tibet)
  • Ithaginis cruentus affinis (Sikkim. ne India.)
  • Ithaginis cruentus tibetanus (e Bhutan, se Tibet)
  • Ithaginis cruentus kuseri (n and e Assam. ne India. , se Tibet)
  • Ithaginis cruentus marionae (w Yunnan. sw China. , ne Myanmar)
  • Ithaginis cruentus rocki (w Yunnan. sw China.)
  • Ithaginis cruentus clarkei (Lichiang Mountains in nw Yunnan. sw China.)
  • Ithaginis cruentus geoffroyi (e Tibet and sw Sichuan. w China. , se Tibet)
  • Ithaginis cruentus berezowskii (w and n Sichuan to s Gansu. c China.)
  • Ithaginis cruentus beicki (ne Qinghai. nc China.)
  • Ithaginis cruentus michaelis (n Qinghai, Gansu. nc China.)
  • Ithaginis cruentus sinensis (Shensi. c China.)

Noms étrangers

  • Blood Pheasant,
  • Faisán Ensangrentado,
  • Faisão-ensanguentado,
  • Blutfasan,
  • vérfácán,
  • Bloedfazant,
  • Fagiano insanguinato,
  • Blodfasan,
  • Blodfasan,
  • vrchár krvavý,
  • bažant krvavý,
  • Blodfasan,
  • verifasaani,
  • faisà sagnant,
  • kuropatnik,
  • asins fazāns,
  • Итагин,
  • ベニキジ,
  • 血雉,
  • 血雉,

Voix chant et cris

Habitat

C'est une espèce montagnarde. Elle fréquente les altitudes élevées : de 3000 à 4 500 mètres pendant la saison de reproduction, aux alentours de 2000 mètres pendant la saison d'hivernage. Elle préfère les forêts de conifères, à proximité de la limite supérieure des neiges. Elle passe souvent la nuit dans les bosquets d'azalées, descend des arbres avec l'aube et mène une existence errante sur les pelouses à la lisières des massifs arbustiers ou dans les forêts mixtes de pins, de sapins et de hêtres.
Répartition : réside exclusivement en Chine dans les provinces du nord-ouest : Qinghai, Gansu, Shaanxi, Yunnan, Tibet, Shanxi, Henan and Sichuan. Peut être également présent dans le nord de la Birmanie.

Comportement traits de caractère

Il vit en groupe dont les effectifs varie entre 4 et 20 individus pendant la saison de reproduction, jusqu'à 40 en période d'hivernage. C'est un bon coureur mais c'est un piètre volant. En cas de danger, il dévale jusqu'aux ravins et aux collines basses et il se dissimule sous les rochers. A terre, il capture la nourriture avec son bec et creuse rarement le sol avec ses griffes. Il lui arrive cependant de sauter dans les arbres afin de s'alimenter.

Alimentation mode et régime

Elle est omnivore. Elle se nourrit principalement de végétaux qu'elle prélève dans l'environnement local : clématites, mauvaises herbes, renoncules, fougères, primevères de siebold, absinthe, fraises, fruits roses, pommes de pins. Cependant, une part non négligeable de son alimentation est constituée par les mollusques (escargots) et les insectes (lépidoptères, coléoptères, diptères).

Reproduction nidification

Entre fin avril et début mai, la femelle construit un nid à terre sous un amas de paille entouré de pins, de sapins ou de saules. Ce dernier peut également se trouver dans des endroits aussi divers que des arbustes, sous de roches, dans un arbre tombé ou dans un trou d'arbre situé à faible hauteur. Il est construit principalement de brindilles sèches, de racines et de mousses. Absinthe, aiguilles de pins et plumes entrent par ailleurs dans la liste des matériaux qui servent à la composition et à la finalisation de l'architecture. La ponte a lieu en mai. Elle peut comprendre de 5 à 14 oeufs, plus fréquemment 6 à 7, de taille variable, rosés ou blanc jaunâtre avec des taches brunes ou roux foncé. L'incubation qui dure entre 29 et 33 jours est assurée par la seule femelle mais le mâle monte une garde vigilante. Le nid est recouvert d'herbes sèches ou de plumes lorsque la femelle s'absente. En cas de danger, la femelle déplace les oeufs ou abandonne le nid. Les poussins naissent à la mi-juin et sont aptes à suivre leur mère dès le deuxième jour pour rechercher leur nourriture.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 22/06/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net