Paon spicifère

Pavo muticus - Green Peafowl

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Phasianidés

  • Genre
    :

    Pavo

  • Espèce
    :

    muticus

Descripteur

Linnaeus, 1766

Biométrie
  • Taille
    : 100 à 250 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 100 à 5000 g
Distribution

Distribution

Description identification

Ce paon possède une tête relativement petite, surmontée par une crête en forme de pointe. Le bec est mince. Chez le mâle, les plumes qui recouvrent les couvertures caudales sont très allongées et forme une traîne. La queue en elle-même, relativement courte, graduée et aplatie, formée de 20 rectrices chez le mâle et de 18 chez la femelle, constitue un support pour la longue traîne. Les primaires sont bien développées mais la structure de l'aile ne possède pas de signe remarquable. Les sexes diffèrent mais dans une proportion moindre que chez le paon indien. Les pattes relativement longues et minces sont de couleur brun noirâtre. Le mâle possèdent des éperons. Le bec est gris sombre, la zone de peau nue orbitale est bleue pâle. Celle qui recouvre la face des couvertures auriculaires jusqu'à la base du nez est jaune-chrome, plus terne chez la femelle. Les iris sont bruns.
Chez l'adulte mâle, la couronne, le cou et la poitrine présentent une teinte métallique bleu-vert, devenant plus bleue sur le devant du cou et sur la poitrine, et plus verte sur la couronne. Les plumes ont une base bleue avec des reflets verts et sont écaillées de cuivre doré sur les franges et de noir sur les extrémités. Excepté une fine bande lorale noir bleuâtre, les côtés de la tête sont nus. La partie inférieure de la poitrine, les flancs et l'abdomen sont brun foncé et vert, virant au gris sombre sur la région anale. Le manteau est noir, le croupion or cuivré, chaque plume ayant une bordure noire, ce qui lui donne un aspect écaillé. La traîne, extrêmement allongée et s'effritant sur les bords et à la pointe, présente une couleur d'ensemble vert-bronze sur laquelle vient se superposer une multitude d'ocelles tricolores. Les tertiaires sont brun-noir, mouchetées de chamois et bordées de bleu. Les secondaires sont bleues et vertes, les primaires rousses. Enfin, la queue est brune.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Pavo muticus spicifer (ne India and Bangladesh to w Myanmar)
  • Pavo muticus imperator (e Myanmar to Thailand, Indochina and s China)
  • Pavo muticus muticus (w Malaysia, Java)

Noms étrangers

  • Green Peafowl,
  • Pavo-real Cuelliverde,
  • Pavão-verde,
  • Ìhrenträgerpfau,
  • zöld páva,
  • Groene Pauw,
  • Pavone verde,
  • Grön påfågel,
  • Smaragdpåfugl,
  • páv chochlatý,
  • páv zelený,
  • Grøn Påfugl,
  • viherriikinkukko,
  • paó verd,
  • paw złoty,
  • Зелёный павлин,
  • Merak hijau,
  • マクジャク,
  • 绿孔雀,
  • นกยูง,
  • 綠孔雀,

Voix chant et cris

Habitat

Dans la majeure partie de son aire, il fréquente les forêts riveraines, les zones ouvertes contiguës, débordant même sur les zones cultivées pour rechercher sa nourriture. Son habitat est surtout constitué d'aires assez faiblement boisées, telles que les lisières de forêts, les peuplements clairsemés, les plantations de teck à Java, les forêts mixtes d'arbres à feuilles caduques ou les savanes rocailleuses pourvu qu'elles soient pourvues, comme au Laos, de petits parcelles d'arbres à feuilles persistantes, dans des régions où les ressources en eau sont parfois limitées.
Le paon spicifère est endémique du sud-est de l'Asie. Autrefois, son aire était compacte depuis le nord de l'Inde et le Bangladesh jusqu'au Viet-Nam, en passant par le Myanmar et le sud de la Chine (où ses populations étaient bien représentées dans le sud-ouest du Yunnan, le sud-est du Tibet et de nombreuses autres provinces). Cette aire se prolongeait en direction du sud, vers la Malaisie et Java. De nos jours, cette aire est devenue très morcelée et l'ensemble de la population est répartie en zones éparses et bien souvent de petite taille.

Comportement traits de caractère

Bien qu'il soit plus timide et plus réservé, le paon spicifère possède un comportement assez largement semblable à celui du Paon bleu. A cause de son caractère mais aussi en raison des nombreuses persécutions dont il fait l'objet sur toute la superficie de son aire, il est assez difficilement observables dans la plupart des régions. Sa présence est souvent révélée par les appels qu'il émet du haut de son perchoir. Le mâle délivre une puissante sonnerie de trompette qui porte loin et qu'il répète à plusieurs reprises 'ki-wao' ou 'yee-ow'. Comparé au cri du paon indien, il est moins rauque et moins perçant. La femelle émet également un cri lourd dont elle amplifie la première syllabe 'AOW-aa' et qu'elle répète rapidement. Le paon spicifère est apparemment très dépendant des miliieux aquatiques si bien qu'on le rencontre majoritairement à proximité des sources et des points d'eau, des torrents et des rivières.

Reproduction nidification

Les paons spicifères sont polygames, les mâles possédant des harems pouvant contenir jusqu'à cinq femelles. Les nids sont construits à terre, généralement dans des endroits qui permettent un bon niveau de protection et une bonne visibilité. La ponte comprend de 3 à 6 oeufs d'une couleur qui varie de crème pâle ou de café à chamois foncé, assez semblables à ceux du Paon bleu, mais légèrement plus grand en taille. Dans le nord-est de l'Inde et le Bangladesh, la période de nidification intervient de janvier à mai, bien que la période de juillet à septembre ait également été rapportée. A java, la saison est plus tardive et se déroule généralement d'août à octobre. L'incubation dure entre 26 et 28 jours et est assurée par la femelle seule.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 25/10/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net