Tocro de Ballivian

Odontophorus balliviani - Stripe-faced Wood Quail

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Odontophoridés

  • Genre
    :

    Odontophorus

  • Espèce
    :

    balliviani

Descripteur

Gould, 1846

Biométrie
  • Taille
    : 28 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 324 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les plumes du capuchon sont relativement longues et forment probablement une huppe ébouriffée en arrière de la tête. Le bec vigoureux est noirâtre, l'iris brun sombre. La peau nue orbitale est orange rougâtre, les pattes gris terne. Les deux sexes sont fondamentalement identiques. Le mâle adulte possède une calotte chamois-roux, des joues et des parotiques noires, un sourcil et une partie inférieure de la face roux-canelle. Le reste des parties inférieures est châtain foncé, virant au noirâtre sur la gorge, chaque plume possédant une tache subterminale blanche en forme de diamant et une bordure noire. Le dessus affiche une teinte brun rougeâtre vermiculé de noir, avec des taches noires sur le manteau et les scapulaires. La femelle adulte est un peu plus terne, plus rousse dessous et plus brun pâle dessus. Pour l'instant, on n'a pu procéder à la description des juvéniles.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Stripe-faced Wood Quail,
  • Corcovado Enmascarado,
  • Corcovado-mascarado,
  • Streifengesichtwachtel,
  • csíkosarcú fogasfürj,
  • Vlekbuiktandkwartel,
  • Quaglia boschereccia facciastriata,
  • Strimhuvad marmorvaktel,
  • Diamanttannvaktel,
  • prepelka horská,
  • křepel pruholící,
  • Boliviatandvagtel,
  • viirunaamaviiriäinen,
  • tocro de Ballivian,
  • przepiór andyjski,
  • Пестролицый лесной перепел,
  • シロボシウズラ,
  • 纹颊林鹑,
  • 紋頰林鶉,

Voix chant et cris

Habitat

Il fréquente à la fois les forêts humides et les zones boisées de montagne périodiquement sèches, pourvues en sous-bois de fougères, de bambous ou de plantes épiphytes à des altitudes variant entre 1000 et 3500 mètres. Il semble capable de s'adapter aux peuplements secondaires nouvellement régénérés. C'est le seul odontophoridé qui possède une aire de distribution aussi restreinte, isolé des autres espèces sur le versant andin du bassin de l'Amazone, dans l'extrême sud-est du Pérou et dans l'ouest de la Bolivie voisine. Il est remplacé au nord du Pérou par le Tocro étoilé, qui possède un dessous moins ponctué et une crête plus évidente. Son aire chevauche celle du tocro à poitrine rousse dont la vocalisation est assez similaire mais qui semble vivre à de plus basses altitudes et seulement en Bolivie.

Comportement traits de caractère

On a peu d'information sur le terrain. En effet, il est difficilement observable, car il fréquente en priorité les sous-bois denses dans les petits ravins escarpés. De plus, on le trouve en petits groupes craintifs qui prennent leur envol dès qu'on tente une approche. Le seul moment où il est possible de bien les apercevoir, c'est lorsqu'ils traversent les routes en courant. Les tocros de Ballivian émettent leurs cris à l'aube et au crépuscule. Leur cri d'alarme peut être décrit comme un glougloutage répétitif 'ouailledlyi-i -ouailledlyi-i', qui est assez semblable à celui du tocro à poitrine rousse, mais en plus rapide.

Reproduction nidification

On ne possède aucun renseignement ni sur la taille de la ponte ni sur la durée d'incubation. Les moeurs reproductives, l'éducation et le nourrissage des couvées sont aussi inconnus. Seule information disponible : les chants, vraisemblablement liés à la nidification, sont réguliers en mai en Bolivie.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 06/12/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net