Ganga bibande

Pterocles bicinctus - Double-banded Sandgrouse

Systématique
  • Ordre
    :

    Pterocliformes

  • Famille
    :

    Pteroclidés

  • Genre
    :

    Pterocles

  • Espèce
    :

    bicinctus

Descripteur

Temminck, 1815

Biométrie
  • Taille
    : 25 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 210 à 280 g
Distribution

Distribution

Description identification

Queue circulaire composée de 14 (ou peut-être 16) rectrices, iris brun avec un anneau oculaire jaunâtre, bec jaunâtre ou rougâtre avec une pointe noire, pattes chamois blanchâtre : telles sont les parties communes. En ce qui concerne tout le reste, le dimorphisme sexuel est flagrant.
Chez le mâle adulte, le front blanc est barré d'une large bande transversale noire. Le capuchon et la nuque sont chamois-roux foncé barré de noir, devenant chamois-olive sur l'arrière de la tête. Les lores sont noires et le reste de la face, le menton et la gorge affichent une couleur chamois-crème virant au chamois-roux sur la partie inférieure de la gorge. La poitrine est chamois-rosé soulignée par une double bande blanche et noire. Le ventre est étroitement barré de blanc et brun noirâtre. Le dessous de la queue chamois foncé est barré de brun sombre. Le manteau, les scapulaires et les tertiaires sont brun noirâtres, barrés de roux pâle et bordés de blanc. Le dos et le croupion sont barrés de brun grisâtre et de roux. Les couvertures sus-caudales et la queue affiche une coloration d'un brun profond barré de brun grisâtre ou de brun noirâtre avec des pointes chamois sur l'ensemble des extrémités hormis les rectrices centrales. Les plumes de vol sont brun noirâtre , avec des bordures blanchâtres aux primaires. Les couvertures alaires chamois-roux sont bordées de chamois-olive. Les plumes brun grisâtre du dessous des ailes ont des franges pâles, les axillaires sont gris .
Chez la femelle adulte, la calotte et la nuque sont chamois-roux, devenant chamois pâle sur les côtés et l'arrière de la tête, toutes ces parties étant striées de noir. La face, le menton et la gorge sont chamois-crème, virant au chamois rosé sur la partie inférieure de la gorge et sur la partie supérieure de la poitrine qui est barrée de noir. Le reste du dessous affiche une teinte blanchâtre finement barré de noir . Le manteau, le dos, les scapulaires, le croupion et le dessus de la queue ainsi que les tertiaires sont chamois-roux barrés de brun noirâtre et bordés de blanc. La queue possède une bande terminale noire ondulée. Les jeunes ressemblent à la femelle, avec toutefois un ensemble moins densément marqué et des terminaisons chamois sur la plupart des plumes.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Pterocles bicinctus ansorgei (sw Angola)
  • Pterocles bicinctus bicinctus (Namibia, Botswana, nw South Africa)
  • Pterocles bicinctus multicolor (Zambia and Malawi to w Mozambique and ne South Africa)

Noms étrangers

  • Double-banded Sandgrouse,
  • Ganga Bicinta,
  • Corticol-de-duas-golas,
  • Nachtflughuhn,
  • kétöves pusztaityúk,
  • Dubbelbandzandhoen,
  • Grandule doppiabanda,
  • Dubbelbandad flyghöna,
  • Tobeltesandhøne,
  • stepiar nočný,
  • stepokur dvoupruhý,
  • Tobåndet Sandhøne,
  • kirjohietakyyhky,
  • Dubbelbandsandpatrys,
  • ganga de dues bandes,
  • stepówka dwuwstęgowa,
  • Ночной рябок,
  • フタオビサケイ,
  • 二斑沙鸡,
  • 雙紋沙雞,

Habitat

Les gangas à double bande préfèrent les savanes avec couverture clairsemée, les zones boisées dominées par les mopanes, les massifs d'épineux ou les régions similaires pourvu qu'elles soient proches des approvisionnements en eau. Ils fréquentent plutôt les surfaces rocailleuses que les substrats sableux, mais ils s'adaptent à des climats assez différents, de modérément humide à très aride. Toutefois, ils sont moins nombreux dans les environnements situés à la lisière des déserts et dans les forêts claires à Brachystegia, où ils sont simplement errants.
Les gangas à double bande sont endémiques du sud de l'Afrique, de l'ouest de l'Angola jusqu'à la province du Cap. Ils sont présents dans l'ouest de la Zambie, au sud du Malawi, l'ouest et le sud du Mozambique, en Namibie, Botswana et Zimbabwe ainsi qu'en Afrique du Sud dans les provinces du Nord-Ouest, du Nord, au Gauteng et au Mpumalanga

Comportement traits de caractère

C'est un oiseau sédentaire qui ne s'éloigne jamais à plus de 100 kilomètres du coeur de son aire, même s'il peut subir quelques mouvements dûs à la recherche de l'eau pendant la saison sèche. S'il développe une activité crépusculaire, c'est sans doute pour essayer de contrarier l'activité des prédateurs diurnes, tels que les rapaces, mais aussi vraisemblablement pour économiser leur énergie et réduire la déshydratation importante qui peut intervenir en période de grande canicule. De petits groupes volant à basse altitude partent visiter les mares alors qu'il fait encore jour, arrivent aux alentours du coucher du soleil, et y prolongent leur station bien après la tombée de la nuit. Des études effectuées en Namibie révélent que pour se désaltérer ces oiseaux ont mis au point un dispositif très synchronisé : ils restent en moyenne dans l'eau pendant vingt-huit minutes, principalement juste après le crépuscule, mais aussi, dans une moins grande mesure, pendant la nuit et juste avant l'aube. Leur présence au bord des mares artificielles varie proportionnellement en fonction de l'importance des précipitations. Les dortoirs nocturnes sont formés de groupes compacts d'oiseaux blottis les uns contre les autres.

Alimentation mode et régime

C'est un végétarien qui s'alimente de graines qu'il prélève sur différentes variétés d'herbes, de végéteaux, de roseaux. La recherche de nourriture s'effectue sur une aire assez restreinte et aux heures les plus fraîches de la journée, soit très tôt le matin ou en fin d'après-midi. Le reste de la journée, les gangas à double-bande sont inactifs, demeurant à l'ombre au sein de petits groupes lâches.

Reproduction nidification

En régions plates ou accidentées, cet oiseau gratte au sol une petite dépression qu'il garnit peu abondamment et qu'il dissimule parmi des touffes d'herbes éparses ou sous un arbre. Les couples nichent solitairement. La femelle dépose 2 à 4 oeufs chamois-rose marqués de violet ardoisé ou de brun rougeâtre. Les deux partenaires se relaient à tour de rôle pendant l'incubation qui dure entre 23 et 24 jours. Le mâle couve pendant la nuit et en début de matinée, la femelle, le reste de la matinée et pendant toute l'après-midi. Les deux adultes approvisionnent les jeunes, cependant seul le mâle se charge du ravitaillement en eau qu'il emmagasine dans ses plumes abdominales. L'envol des jeunes s'effectue au bout de 4 semaines, mais ces derniers sont en fait capables de prendre l'air dès qu'ils ont atteint la taille adulte. La saison de nidification intervient pendant la période hivernale sèche, c'est à dire d'avril à octobre. Les variations ne sont pas très importantes selon les régions : juillet-octobre en Angola, avril-août en Zambie, mai- octobre en Namibie, mai-août au Botswana , avril-octobre au Transvaal et au Zimbabwe avec un pic en août.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 14/10/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net