Ganga masqué

Pterocles personatus - Madagascan Sandgrouse

Systématique
  • Ordre
    :

    Pterocliformes

  • Famille
    :

    Pteroclidés

  • Genre
    :

    Pterocles

  • Espèce
    :

    personatus

Descripteur

Gould, 1843

Biométrie
  • Taille
    : 35 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Sa queue arrondie est constituée de 14 à 16 rectrices. Son iris est brun avec un anneau orbital jaune particulièrement frappant. Les tarses sont chamois. Les sexes sont différents.
Chez le mâle adulte, la face est recouverte par une large bande frontale noire. La zone qui couvre le capuchon et la partie supérieure du dos est isabelle foncé, devenant jaunâtre sur la nuque. La gorge est blanc chamoisé virant au chamois vineux sur le haut de la poitrine. Les faces latérales de la poitrine sont blanches, le reste des dessous, chamois-roux avec d'étroites barres noires. Les couvertures sous-caudales affichent une teinte chamois. Les scapulaires sont brun vineux, le bas du dos jusqu'aux couvertures sus-caudales forme un ensemble gris noirâtre, fortement moucheté de chamois-blanc. La queue,dont l'extrémité est largement terminée de blanc, présente la même teinte mais avec des motifs en forme de barres irrégulières. Les plumes de vol sont noires. Les couvertures alaires sont jaunâtres, certaines couvertures moyennes possédant une bande terminale brune. Le dessous des ailes est brun foncé avec des axillaires noires.
Chez la femelle adulte, le dessus de la tête est moucheté de brun-noir, la gorge et les côtés de la tête sont chamois-blanc. La poitrine est vineuse, les flancs et l'abdomen sont barrés de noir et de blanc, devenant roux et noir sur la zone anale et le dessous de la queue. La nuque, le haut du dos ainsi que les petites et les moyennes couvertures sont régulièrement barrés de brun noirâtre. Les scapulaires sont anarchiquement barrées de chamois. Les grandes couvertures chamois portent des stries noires irrégulières. La queue brun noirâtre est barrée et bordée de blanc jaunâtre. Les juvéniles ressemblent aux femelles adultes mais en plus terne.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Madagascan Sandgrouse,
  • Ganga Malgache,
  • Cortiçol-malgaxe,
  • Madagaskarflughuhn,
  • álarcos pusztaityúk,
  • Madagaskarzandhoen,
  • Grandule del Madagascar,
  • Madagaskarflyghöna,
  • Madagaskarsandhøne,
  • stepiar maskový,
  • stepokur madagaskarský,
  • Madagaskarsandhøne,
  • madagaskarinhietakyyhky,
  • ganga de Madagascar,
  • stepówka madagaskarska,
  • Мадагаскарский рябок,
  • マダカスカルサケイ,
  • 马岛沙鸡,
  • 馬達加斯加沙雞,

Voix chant et cris

Ganga masqué
adulte

Habitat

Le ganga masqué préfère les forêts légèrement dégradées, les zones ouvertes d'épineux, les savanes formées d'herbes introduites et de plantes xérophytes qui entourent les sols rocailleux. Il fréquente également les rives du lacs et les berges des rivières dotées d'une végétation éparse, du niveau de la mer jusqu'à 1200 mètres d'altitude. Par contre, il évite les zones boisées les plus denses. Le ganga masqué est endémique de Madagascar où il ne fréquente que les plaines littorales de l'ouest et du sud de l'île. Il est totalement absent de la côte est.

Comportement traits de caractère

La taille des groupes varie de 2 à 6 jusqu'à 20 ou 40 individus. Le ganga masqué ou ganga de Madagascar est vraisemblablement sédentaire, en tout cas, on ne possède aucune information de mouvements potentiels qui viennent contredire cette affirmation. Le cri en vol est un rapide 'catch-catcha-catcha' guttural qui peut également être émis parfois lorsque l'oiseau est posé.

Alimentation mode et régime

Les graines doivent probablement constituer la partie la plus importante de son régime mais on a en fait très peu de renseignements sur le sujet. On sait toutefois qu'il consomme quelques insectes dont on ne peut dire exactement quelle proportion ils représentent dans sa diète. Au cours de la saison sèche, les gangas masqués arrivent aux points d'eau la plupart du temps très tôt dans la matinée. Quand on les y observe pendant la journée, cela constitue une exception. Lorsqu'ils se désaltèrent à leur source favorite, les bandes sont parfois constituées de 300 à 400 oiseaux.

Reproduction nidification

Cet oiseau creuse sur le sol une petite dépression qu'il garnit d'un peu d'herbes. Ce nid est habituellement situé en terrain plat, dans de la végétation clairsemée, éventuellement sur les bords d'un lac ou même dans une touffe de varech sur la surface d'une plage. La femelle pond trois oeufs lisses, de couleur chamois vineux, avec quelques petites taches ou marques brunes et grises. Les deux parents couvent mais on n'a pas d'indication précise sur la durée d'incubation ni sur la période d'envol. On trouve la plupart des nids en juin, août et octobre, deux juvéniles étant notés à l'intérieur à la fin mai et à la fin octobre. La période de nidification intervient probablement pendant la saison sèche.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Ganga masquéFiche créée le 26/04/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net