Garrulaxe à joues blanches

Garrulax chinensis - Black-throated Laughingthrush

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Léiothrichidés

  • Genre
    :

    Garrulax

  • Espèce
    :

    chinensis

Descripteur

Scopoli, 1786

Biométrie
  • Taille
    : 30 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 64 à 113 g
Distribution

Distribution

Description identification

Ce garrulaxe sombre et de taille moyenne affiche du noir sur la face et sur la gorge, ce qui lui vaut son nom anglais. Chez la race nominale, le front, les lores et la partie haute de la moustache sont noirs, ce noir se poursuivant en arrière de l'œil où il forme une sorte de sourcil. Des taches inégales blanches ornent le front en composant une étroite ligne. Le capuchon et le haut de la nuque sont gris-ardoise avec une légère teinte bleuâtre, se fondant dans le gris moyen du manteau et le brun-olive du reste des parties supérieures qu'ils mettent en valeur. Les ailes et la queue sont plus brunes, ce dernière avec des terminaisons noires. Les couvertures auriculaires et les côtés du cou sont blanc pur. Le menton, la mi-gorge et le haut de la poitrine forment un ensemble noir. Les côtés du cou en arrière des oreillons sont gris-olive, parfois teintés de rose pâle. Le bas de la poitrine et le ventre sont majoritairement sombres mais nuancés de gris-olive. Le bas des flancs et la zone anale ont la même couleur que le bas des parties supérieures.
Les iris sont écarlates ou brun rougeâtre. Le bec est noir, les pattes noir grisâtre à chair brunâtre. Les sexes sont similaires. Dans la forme sombre (appelée parfois lugens) les oreillons et la gorge varient du gris au noirâtre. De nombreux intermédiaires existent avec la forme typique. Les juvéniles ont un plumage plus nuancé d'olive que les adultes. Le capuchon est plus terne, la gorge gris plus sombre. Chez la race lochmius, le capuchon est plus pâle, le dessous moins olive, les flancs et la zone anale plus roussâtre. La race propinquus est assez semblable à la précédente mais le capuchon est plus gris-bleu. La race monachus est plus petite que toutes les autres, avec le manteau, le cou et la poitrine plus olive.

Indications subspécifiques 5 Sous-espèces

  • Garrulax chinensis chinensis (se China, n Indochina. except nw Laos.)
  • Garrulax chinensis lochmius (sw Yunnan. sw China. and e Myanmar to n Thailand and nw Laos)
  • Garrulax chinensis propinquus (se Myanmar and w Thailand)
  • Garrulax chinensis germaini (se Cambodia and s Vietnam)
  • Garrulax chinensis monachus (Hainan I.. off se China.)

Noms étrangers

  • Black-throated Laughingthrush,
  • Charlatán golinegro,
  • Weißohrhäherling,
  • Zwartkeellijstergaai,
  • Garrulo sghignazzante golanera,
  • Kinesisk fnittertrast,
  • Svartstrupelattertrost,
  • timáliovec bielolíci,
  • sojkovec černohrdlý,
  • Kinesisk Skadedrossel,
  • valkoposkitimali,
  • xerraire arlequí,
  • sójkowiec czarnogardły,
  • Китайская кустарница,
  • タイカンチョウ,
  • 黑喉噪鹛,
  • นกกะรางคอดำ, นกซอฮู้,
  • 黑喉噪鶥,

Voix chant et cris

Cet oiseau a un chant plutôt répétitif et puissant composé de notes mélodieuses mais lugubres. Ses vocalises incorporent des "wraah" assez grossiers et des sifflements rudes et grinçants qui ressemblent à ceux des grives du genre Turdus. Dans le répertoire des cris, on peut entendre un "how" bas et rauque qui est répété à de multiples reprises.

Habitat

Les garrulaxes à joues blanches fréquentent les forêts à larges feuilles permanentes ainsi que les forêts mixtes à feuilles caduques. On les trouve aussi dans les parcelles secondaires en cours de régénération, dans les herbes et dans les broussailles, y compris dans celles qui sont composées de lantanas. Ces oiseaux peuvent grimper jusqu'à des altitudes équivalentes à 1 525 mètres.
Les garrulaxes à joues blanches sont originaires de provinces méridionales et sud-est de la Chine, mais leur aire déborde assez largement sur l'Indochine (Vietnam, Laos, Cambodge) et sur la Thaïlande, y compris la partie péninsulaire de ce pays.
Il existe officiellement 5 sous-espèces : D. c. lochmius - sud de la Chine (sud-ouest duYunnan), centre-est est du Myanmar (du sud à l'extrême nord du Tenasserim), nord-ouest nord-est de la Thaïlande et nord-ouest du Laos. - D. c. propinquus (sud du Myanmar (Tenasserim) et ouest de la Thaïlande. - D. c. chinensis (sud-est de la Chine (sud-est du Yunnan, en direction de l'est jusqu'au Guangxi et au centre du Guangdong), nord-est, centre, sud du Laos et du Vietnam (sud et centre de l'Annam). - D. c. monachus (île de Hainan) - D. c. germaini (sud du Vietnam (Sud-Annam, Cochinchine et est du Cambodge voisin). L'appellation D. c. lugens n'est pas repértoriée comme un race, c'est en fait une forme sombre de la race nominale chinensis

Comportement traits de caractère

Ces oiseaux vivent habituellement en couples ou en petits groupes. A Hainan, les bandes rassemblent une douzaine d'individus ou parfois plus. Ils s'associent souvent avec d'autres espèces de garrulaxes. Ils recherchent leur nourriture à l'étage inférieur des arbres et des buissons. Ils sont extrêmement discrets et ils aiment se dissimuler dans les feuillages, si bien qu'ils sont plus souvent entendus que vus. Les couples mixtes, constitués par l'association d'un élément de forme typique et d'un élément de forme sombre, sont assez courants.
Les garrulaxes à joues blanches sont sédentaires.

Alimentation mode et régime

On possède vraiment peu de renseignements : les garrulaxes à joues blanches consomment surtout des insectes mais leur régime est constitué également de quelques végétaux et de quelques graines.

Reproduction nidification

Les garrulaxes à joues blanches nichent du mois de mars au mois d'août. Compte-tenu de la longueur de la saison, il y a plusieurs couvées. Le nid est une coupe désordonnée, construite avec des morceaux de rotins, des feuilles de bambous ou d'autres feuilles, et des petites radicelles. Tous ces matériaux sont reliés entre eux par des racines plus grossières. La structure est placée dans un buisson épais ou dans un massif de bambous, généralement près du sol, guère à plus de 2 mètres au-dessus du plancher.
La ponte comprend 3 à 5 œufs, de couleur bleu laiteux très pâle ou blanc bleuâtre. A Hainan, la nichée comporte habituellemeent 4 œufs. En captivité, l'incubation est de 13 jours, la durée de séjour des jeunes au nid est également de 13 jours. On ne possède pas d'autres informations.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook des oiseaux du Monde, cette espèce n'est pas glogalement menacée. Elle est assez commune en Chine Méridionale où elle e a été répertoriée dans 18 sites parmi les 54 sites surveillés, la plupart étant des réserves naturelles. Le garrulaxe à joues blanches est commun ou assez commun à Hong Kong où la plupart des populations proviennent de groupes échappés de captivité. Cet oiseau a en effet été fréquemment commercialisé dans les années passées.
Il est commun ou localement commun en Asie du Sud-Est , notamment dans les parcs nationaux de Thaïlande, d'Annam ou de Cochinchine où il bénéficie d'une excellente protection. On le trouve souvent en captivité, c'est un des oiseaux de cage les plus populaires au Vietnam.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Garrulaxe à joues blanchesFiche créée le 28/10/2013 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net