Garrulaxe à tête rayée

Garrulax poecilorhynchus - Rusty Laughingthrush

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Léiothrichidés

  • Genre
    :

    Garrulax

  • Espèce
    :

    poecilorhynchus

Descripteur

Gould, 1863

Biométrie
  • Taille
    : 29 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Chez les adultes, le capuchon et les parties supérieures sont brun-roux ocré. La capuchon est légèrement plus éclatant et est recouvert de fines barres noires. Les ailes ont une teinte châtain avec une nuance brun plus pâle sur le chamois-olive de l'extérieur des primaires. La queue est gris-brun avec une forte coloration châtain-roux et de vagues terminaisons grisâtres sur les bordures extérieures.
Les plumes des lores pointent vers l'avant et recouvrent les narines. La base de la moustache et le haut des joues affichent une couleur châtain-roux terne, mettant en valeur le brun-roux ocré du bas des joues et des couvertures auriculaires. La partie la plus élevée des oreillons est délimitée par une fine ligne noire. La zone située entre les mandibules et le haut du menton est noirâtre. La région qui va du bas du menton jusqu'aux flancs et à la mi-poitrine, est brun-roux ocré, mais avec une nuance un peu plus claire que les parties supérieures. Le bas de la poitrine, l'abdomen et les cuisses sont gris fumeux terne, contrastant avec la zone anale qui est blanchâtre. Les iris sont gris ou brun avec un anneau orbital bleu. La peau nue postorbitale est également bleue. Le bec est noir à la base, jaune à la pointe. Les pattes sont ardoise verdâtre.
Les garrulaxes à tête rayée se distinguent des très semblables garrulaxes de Berthemy par le roux-brun de l'ensemble du dessus et du haut du dessous. Ses ailes, sa queue et le bas de ses parties inférieures sont plus sombres. Les terminaisons pâles des rectrices externes sont bien plus petites. Les couvertures auriculaires ne sont pas tachetées. Le bec est plus grand et les ailes sont plus brèves. Le mâle et la femelle sont identiques. Les juvéniles ont des couleurs plus fades que les adultes.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Rusty Laughingthrush,
  • Charlatán rojizo de Formosa,
  • Rothalshäherling,
  • Rosse Lijstergaai,
  • Garrulo sghignazzante rugginoso,
  • Rostfnittertrast,
  • Gråbuklattertrost,
  • timáliovec hnedkavý,
  • sojkovec rezavý,
  • Brunhalset Skadedrossel,
  • taiwaninnaurutimali,
  • xerraire de coure,
  • sójkowiec rdzawy,
  • Рыжешейная кустарница,
  • タケドリ,
  • *棕噪鹛,
  • 竹鳥〔臺灣棕噪鶥〕,

Voix chant et cris

Le chant est une sorte de sifflement mélodieux "úwhieer whí'uh whí'uh...". Un "úwhieer" assez rude et presque miaulant est parfois émis par un seul oiseau, auquel un autre oiseau répond par un "whí'uh" fin et perçant. Les cris sont constitués de notes calmes et basses et servent surtout à garder le contact.

Habitat

Les garrulaxes à tête rayée occupent les forêts à larges feuilles permanentes ou à feuilles caduques. On les trouve également dans les zones de conifères et dans les massifs de bambous qui peuplent les forêts. Ces oiseaux vivent souvent le long des cours d'eau à des altitudes qui varient de 1 200 à 2 100 mètres. Dans le nord de l'île de Taïwan, leur habitat s'échelonne de 340 à 1 975 mètres.

Comportement traits de caractère

Les garrulaxes à tête rayée recherchent leur nourriture en petits groupes pouvant compter jusqu'à 6 individus. Ils prospectent dans le sous-bois ou dans l'étage inférieur, évitant la canopée des arbres. On peut les observer généralement entre 6 et 15 mètres au-dessus du sol, parfois plus bas.
Les garrulaxes à tête rayée sont des oiseaux sédentaires.

Alimentationmode et régime

Les garrulaxes à tête rayée ont un régime très varié qui comprend des insectes et des graines. Du grès et des fragments de bois ont également été trouvé dans l'estomac de ces oiseaux.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule du mois de mai au mois de juin. Il y a probablement 2 couvées par saison. Le nid est un coupe volumineuse, de profondeur variable, construite avec des feuilles de bambou ou d'autres feuilles. Des jeunes pousses, des cosses, des enveloppes, des tiges, des rotins et des lanières d'écorce sont également utilisés. Tous ces matérieux d'origine végétale sont liés entre eux par des vrilles, des radicelles, des petites brindilles et des aiguilles de pin. Le nid est placé sur une fourche de buisson ou de bambou, à une faible hauteur au-dessus du sol (environ 1,50 mètres). La ponte comprend 2 ou 3 œufs de couleur bleue, bleu-vert immaculé ou vert-bleu-turquoise. Il n'y a pas d'autres informations.

Distribution

Les garrulaxes à tête rayée sont endémiques de Taïwan, aux larges des côtes orientales de la Chine. On ne le trouve nulle part ailleurs. Comme la plupart des espèces insulaires, ils sont considérés comme monotypique, c'est à dire qu'ils ne sont pas subdivisés en sous-espèces.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook, le statut de cette espèce n'est pas évalué. Ses effectifs sont variables, de rare à commun localement. Son aire de distribution est plutôt réduite. D'après Birdlife, cet oiseau est classé comme de préoccupation mineure mais ses effectifs semblent en déclin.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Garrulaxe à tête rayéeFiche créée le 27/10/2013 par
publiée le - modifiée le 2013-11-13 22:01:13 © 1996-2019 Oiseaux.net