Garrulaxe de Blyth

Trochalopteron melanostigma - Silver-eared Laughingthrush

Garrulaxe de Blyth
adulte
Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Léiothrichidés

  • Genre
    :

    Trochalopteron

  • Espèce
    :

    melanostigma

Descripteur

Blyth, 1855

Biométrie
  • Taille
    : 26 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 67 à 75 g
Distribution

Distribution

Description identification

Garrulaxe de Blyth
adulte
Garrulaxe de Blyth
adulte

Ce garrulaxe plus ou moins sombre est remarquable par les liserés argentés de ses couvertures auriculaires, ce qui lui vaut son nom anglais. Chez les oiseaux de la race nominale, le capuchon et la nuque sont châtain comme chez le garrulaxe à tête rouse. Les parties supérieures sont olive foncé avec une nuance gris-brun qui est plus pâle sur le manteau et le côté du cou. Les grandes couvertures sont châtain lavé de brun. Les couvertures primaires sont noirâtres, les bordures des rémiges et la queue affichent une teinte olive jaune grisâtre.
Les lores, le front, le sourcil, les joues, la région malaire et le menton forment un ensemble noirâtre. L'arrière des sourcils et les couvertures auriculaires sont d'une couleur argent terne avec des stries bordeaux. Le bas de la gorge et le haut de la poitrine sont bordeaux sans éclat, le reste des parties inférieures est olive-ocre sale, devenant plus foncé sur le bas-ventre et plus gris sur les flancs. Les iris varient du gris au brun-gris, le bec est brun sombre. Les pattes changent du brun-chair au gris violacé foncé et sont parfois nuancés de jaunâtre.
Les garrulaxes de Blyth diffèrent des très semblables garrulaxes à tête rousse (T.erythrocephelum) et garrulaxes d'Assam (T. chrysopterum) par leurs couvertures primaires noires sans taches, par les plus larges liserés argentés des oreillons et par le sourcil gris qui se développe jusqu'au côté du cou. Ils ont un menton et une zone malaire noire, ainsi qu'un bas-ventre taché d'olive.
Les sexes sont identiques. Les jeunes ne sont pas décrits.
La race ramsayi est comme la nominale mais la bordure de son aile est plus vert brillant. La race schistaceum a un dessus et un ventre d'un gris plus pur, sa poitrine est écaillée. La race subconnectens a des oreillons brun sombre avec des liserés argentés. La race connectens ressemble à la précédente mais l'effet écaillé du dessous est plus marqué et on peut voir une bordure jaune-olive sur l'aile.

Indications subspécifiques 5 sous-espèces

  • Trochalopteron melanostigma melanostigma (se Myanmar and w Thailand)
  • Trochalopteron melanostigma ramsayi (s Myanmar and s Thailand)
  • Trochalopteron melanostigma schistaceum (extreme e Myanmar and nw Thailand)
  • Trochalopteron melanostigma subconnectens (n Thailand and nw Laos)
  • Trochalopteron melanostigma connectans (c Yunnan. s China. to c Laos and n Vietnam)

Noms étrangers

  • Silver-eared Laughingthrush,
  • Charlatán orejiplateado,
  • Silberohrhäherling,
  • Zilveroorlijstergaai,
  • silverkindad fnittertrast,
  • Sølvørelattertrost,
  • timáliovec platinosluchý,
  • Sølvøret Skadedrossel,
  • xerraire galtagrís,
  • krasnosójkowiec birmański,
  • Серебряноухая кустарница,
  • ハイミミガビチョウ,
  • 银耳噪鹛,
  • นกกะรางหัวแดง,
  • 銀耳噪鶥,

Voix chant et cris

Dans le nord-ouest de la Thaïlande, ce garrulaxe émet un "wi-wiwioo", un "wu-weeoo" ou un "tu-tweeoo" calme et puissant, avec une première syllabe accentuée. Ce chant est répété toutes les 2 à 10 secondes. On peut aussi entendre des "u-wip-weeoo", des "wweeoo-wiwip" avec une cadence plus ou moins rapide et des premières notes plus ou moins accentuées et montantes. Occasionnellement, il peut y avoir des "wiu-wip" ou des "wipu-wip" très rapides. En réponse aux chants des mâles, les femelles produisent des gémissements légèrement rauques ou des miaulements clairs que l'on peut retranscrire de la façon suivante "weeaa-ao", "waaaow-ow", "wayaaa" ou "aoaaaa".

Habitat

Les garrulaxes de Blyth fréquentent les forêts à larges feuilles permanentes ou les boisements mixtes composés de pins et d'arbres latifoliés. On peut aussi les observer dans les parcelles en cours de régénération, dans les broussailles, les zones herbeuses et les massifs épais de bambous. Ces oiseaux vivent entre 1 065 et 2 565 mètres d'altitude, mais dans le sud du Myanmar, ils peuvent descendre jusqu'à environ 600 mètres.

Comportement traits de caractère

Les garrulaxes de Blyth recherchent leur nourriture en solitaire, en couples ou en petits groupes. La plupart du temps, ils prospectent à terre ou à faible hauteur au-dessus du sol. Néanmoins, ils ne détestent pas rechercher sur les branches qui sont tapissées de mousses ou recouvertes de lichens. Les garrulaxes sont sédentaires, cependant certaines races effectuent des déplacements altitudinaux de faible amplitude.

Alimentationmode et régime

Le détail du menu n'est pas très connu. Les garrulaxes de Blyth consomment probablement des invertébrés, ils complètent leur alimentation avec des matières végétales.

Reproduction nidification

La saison de reproduction se déroule du mois de mars au mois d'août. Le nid est construit par les 2 parents sur la fourche d'une jeune arbrisseau, sur la branche d'un arbre, dans un enchevêtrement de plantes grimpantes, dans une fougère arborescente ou un massif de bambou. C'est une structure très soignée en forme de coupe bien profonde, il est bâti avec des mousses et des feuilles mortes. L'intérieur est garni avec des champignons noirâtres en forme de crins.
Dans le centre du Tenasserim, la ponte comprend 2 œufs, de couleur bleu-ciel avec des mouchetures et des taches sépia. La durée d'incubation, le séjour au nid et le soin parental ne sont pas connus.

Distribution

Les garrulaxes de Blyth sont originaires du sud-est du continent asiatique. Leur aire de distribution couvre partiellement le Myanmar, la Thaïlande et le Laos. Elle déborde légèrement sur le nord du Vietnam et le sud de la Chine. 5 sous-espèces sont officiellement reconnues : T. m. melanostigma (sud-est du Myanmar (y compris le nord-est Tenasserim), nord-ouest et ouest de la Thaïlande, possible également dans le nord-est du Myanmar) - T. m. ramsayi (sud du Myanmar (Centre-Tenasserim) et sud de la Thaïlande voisine) - T. m. schistaceum (extrême est du Myanmar et nord-ouest de la Thaïlande) - T. m. subconnectens (nord de la Thaïlande et nord-ouest du Laos). - T. m. connectens (sud de la Chine (sud-est du Yunnan), nord-est et centre du Laos et nord du Vietnam (Nord Tonkin)).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook, le statut de l'espèce n'est pas estimé. Bien que généralement commun, elle est rare au Yunnan, dans le sud de le Chine. En Thaïlande, au Laos et au Vietnam, elle est présente dans de nombreux parcs et réserves protégées.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Garrulaxe de BlythFiche créée le 10/11/2013 par
publiée le - modifiée le 2013-12-04 13:09:11 © 1996-2019 Oiseaux.net