Géospize des cactus

Geospiza scandens - Common Cactus Finch

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Thraupidés

  • Genre
    :

    Geospiza

  • Espèce
    :

    scandens

Descripteur

Gould, 1837

Biométrie
  • Taille
    : 14 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 20 à 24 g
Distribution

Distribution

Description identification

Géospize des cactus
♂ adulte
Géospize des cactus
♀ adulte

Cet oiseau terrestre de moyenne taille possède un long bec en pointe relativement robuste à la base. Cet appendice est presque 2 fois plus long que large et son culmen est courbé vers le bas. La queue est assez brève et paraît peu fournie. Chez le mâle de la race nominale, le plumage est presque entièrement noir excepté les ailes et la queue qui ont une coloration plus brune. La zone anale est blanche. Les sous-caudales ont des centres noirs.
Les iris sont sombres. Durant la période nuptiale, le bec est noir, mais à la période de transition, il devient brun avec une teinte orange à la base et une tache jaune sur la pointe. En dehors de la saison de nidification, il prend une couleur jaune-orange. A toutes les périodes de l'année, les pattes sont noirâtres.
Le géospize des cactus se distingue du très semblable géospize à bec moyen (Geospiza fortis) par la taille et la forme de son bec qui est long et recourbé vers le bas. C'est à peu près le seul caractère discriminant.
Chez la femelle, la tête, la gorge et les parties supérieures sont gris foncé avec des écailles qui varient du brun olivâtre au gris. Les côtés de la face sont identiques mais il y a des légères bandes chamoisées sur les joues et l'anneau orbital est chamois. Les ailes et la queue varient du brun-olive foncé au noirâtre, avec des liserés brun-chamois qui sont moins proéminents sur les primaires et les rectrices. Les parties inférieures sont blanchâtres avec d'abondantes stries brun foncé. Ces dernières sont plus floues sur le haut des flancs et plus petites sur le centre du ventre et la zone anale. Le bec est semblable à celui du mâle de la période intermédiaire ou entièrement jaune-orange selon la période de l'année.
Les immatures ont un plumage intermédiaire entre le plumage strié de la femelle et celui entièrement noir du mâle adulte. Ils affichent généralement une tête et une poitrine noires, combinées avec un dos et un ventre modérément striés. Les différentes sous-espèces se distinguent par leur taille générale et la forme du bec. Intermedia, abingdoni et rothschilidi se classent dans cet ordre pour ce qui concerne la taille, du plus petit au plus grand. L'ordre est identique en ce qui concerne l'épaisseur et la courbure du bec.

Indications subspécifiques 4 sous-espèces

  • Geospiza scandens scandens (Santiago and Rábida. c Galápagos Is..)
  • Geospiza scandens intermedia (w, c and s Galápagos Is.)
  • Geospiza scandens abingdoni (Pinta. n Galápagos I..)
  • Geospiza scandens rothschildi (Marchena. n Galápagos I..)

Noms étrangers

  • Common Cactus Finch,
  • Pinzón Cactero Chico,
  • Tentilhão-dos-cactus,
  • Kaktusgrundfink,
  • földi kaktuszpinty,
  • Cactusgrondvink,
  • Fringuello dei cactus comune,
  • Kaktusfink,
  • Småkaktusspurv,
  • ostrovčan kaktusový,
  • pěnkavka kaktusová,
  • Kaktusfinke,
  • kaktussirkku,
  • pinsà de Darwin dels cactus,
  • darwinka kaktusowa,
  • Кактусовый земляной вьюрок,
  • サボテンフィンチ,
  • 仙人掌地雀,
  • 仙人掌地雀,

Voix chant et cris

Géospize des cactus
♂ adulte

Le cri le plus commun est un "teu-lee, teu-lee" sonnant. On peut aussi entendre un assez large éventail de "teur-teur-teur" suivi d'un "twee" rapide. Le chant est émis plus souvent en vol que chez les autres espèces de pinsons de Darwin. D'après le Handbook, il s'agit en genéral d'une double note "zhhwe zhhwe" ou d'une version plus complexe "zhh-wah-wah, zhh-wah-wah".

Habitat

Géospize des cactus
♀ adulte

Comme leur nom l"indique bien, ces géospizes fréquentent les plaines arides qui sont pourvues de cactus du genre Opuntia. Toutefois, il leur arrive occasionnellement de s'aventurer à des altitudes plus élevées, dans des régions plus humides.

Comportement traits de caractère

Les couples sont généralement monogames, ils entretiennent un petit territoire au centre duquel ils établissent leur nid. La forme de leur bec leur permet de s'adapter à différentes niches écologiques. Si bien qu'à la période reproductive, la compétition pour les ressources alimentaires est parfois très vive entre les différentes espèces pinsons de Darwin. Comme la plupart des espèces insulaires, le géospize des cactus est considéré come sédentaire.

Alimentationmode et régime

Géospize des cactus

Le menu est variable selon les saisons. Ces géospizes se nourrissent principalement des cactus opuntia dont ils ingurgitent toutes les parties. Au printemps, leur bec spécialisé les autorise à recueillir le nectar et le pollen des fleurs. A d'autres moments de l'année, ils consomment de la pulpe, des fruits auxquels ils rajoutent des insectes. Mais ce sont avant tout, des spécialistes des graines de cactus qui représentent parfois plus d'un tiers du régime. Le reste de la diète est formé d'arthropodes et de petites graines de tribule. Les géospizes sont très opportunistes, ils profitent aussi des jeunes pousses de plantes, de baies, de chenilles et de vers.

Reproduction nidification

Les géospizes des cactus peuvent nicher à n'importe quelle moment de l'année mais l'activité de reproduction et les pontes sont généralement plus importantes pendant la saison humide. Au cours des années où les précipitations sont abondantes, il peut y avoir plus d'une nichée. Le nid est habituellement construit à une hauteur qui ne dépasse pas 3 mètres au-dessus du sol. Il est presque toujours placé dans un masssif dense de cactus opuntia. Parfois cependant, on le trouve dans des broussailles épaisses.
L'édifice est bâti par le mâle avec des herbes sèches et d'autres matériaux végétaux, il a une forme sphérique avec une entrée latérale proche du sommet.
La ponte comporte 3 ou 4 œufs, de couleur blanche avec des taches brunes et roses. Ces derniers sont couvés pendant une douzaine de de jours par la femelle seule. Les jeunes prennent leur envol au bout de 11 à 14 jours.

Distribution

Les géopspizes des cactus sont endémiques de l'archipel des Galapagos, au large de l'Equateur. Ils sont présents dans toutes les grandes îles, excepté San Cristobal, Culpepper et Hood. Ils sont éteints à Floreana. Il y a officiellement 4 sous-espèces : G. s. abingdoni (Pinta (Abington), dans le nord des îles Galapagos). - G. s. rothschildi (Marchena (Bindloe), dans le nord de l'archipel des Galapagos). - G. s. intermedia (Isabela (Albemarle), Pinzón (Duncan), Baltra (Seymour), Santa Cruz (Indefatigable), Santa Fe (Barrington) et Floreana (Charles), dans l'ouest, le centre et le sud des Galapagos). - G. s. scandens, la race nominale (Santiago et Rábida (Jervis), dans le centre des Galapagos).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook des oiseaux du Monde, cette espèce n'est pas globalement menacée, elle est même considérée comme commune et répandue. Selon la même source, le récent accroissement de la population pourrait être remis en cause par la peste aviaire qui sévit dans les zones agricoles de Santa Cruz. D'après Arkive, les effectifs sont stables mais l'espèce pourrait être menacée par la destruction de l'habitat, les maladies introduites et les espèces invasives de prédateurs tels que les chats et les rats.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Géospize des cactusFiche créée le 08/05/2014 par
publiée le - modifiée le 2014-05-09 19:32:07 © 1996-2019 Oiseaux.net