Guêpier à gorge bleue

Merops viridis - Blue-throated Bee-eater

Systématique
  • Ordre
    :

    Coraciiformes

  • Famille
    :

    Méropidés

  • Genre
    :

    Merops

  • Espèce
    :

    viridis

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 21 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 34 à 41 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le guêpier à gorge bleue possède un dessus marron-roux du front jusqu'au manteau. Le dos, les scapulaires et les ailes présentent une teinte vert-pré. Les tertiaires sont bleuissantes chez les oiseaux âgés, les primaires et les secondaires sont bordées de sombre. Le croupion et les sus-caudales sont bleu-azur clair, la queue est bleu grisâtre avec l'extrémité des filets noirâtre. Le masque est noir. Le menton et la gorge sont bleu vif, plus clairs à proximité du masque et tranchant nettement avec le vert de la poitrine. Le ventre affiche une teinte verte, palissant vers les flancs et la zone anale. Les sous-caudales sont bleu très pâle, les sous-alaires sont roussâtres. Le dessous de la queue est gris métallique. Le bec est noir, l'iris rouge, les pattes grises.
Les juvéniles ont des parties supérieures vert foncé. Ils présentent des sous-alaires et des tertiaires bordées de bleuâtre. L'ensemble des couleurs est plus terne : menton chamois pâle, gorge bleu pâle, poitrine vert clair. Les sous-caudales sont chamois bleuâtre. Les filets n'apparaissent que lorsque l'oiseau a atteint l'âge d'environ 3 mois.
Il existe deux variations géographiques : Merops viridis viridis, la race type, possède une calotte et un manteau marron foncé, un menton et une gorge bleus. Merops viridis americanus, qui vit aux Philippines, présente une calotte et un manteau roux. Le menton et la gorge sont vert pâle. De plus, cette race est environ 7% plus grande que la première.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Merops viridis viridis (s China to Indochina and the Greater Sundas)
  • Merops viridis americanus (Philippines)

Noms étrangers

  • Blue-throated Bee-eater,
  • Abejaruco Gorgiazul,
  • Abelharuco-de-garganta-azul,
  • Malaienspint,
  • kéktorkú gyurgyalag,
  • Maleise Bijeneter,
  • Gruccione golazzurra,
  • Blåstrupig biätare,
  • Jadebieter,
  • včelárik modrohrdlý,
  • vlha malajská,
  • Brunnakket Biæder,
  • indonesianmehiläissyöjä,
  • abellerol golablau,
  • żołna modrogardła,
  • Малайская щурка,
  • Kirik-kirik biru,
  • ルリノドハチクイ,
  • 蓝喉蜂虎,
  • นกจาบคาคอสีฟ้า,
  • 藍喉栗頭蜂虎,

Voix chant et cris

La voix est un trille rapide et bref 'brk brk' , répété calmement à une ou deux reprises. En vol, l'oiseau émet un 'prrp' fort. Le cri d'alarme est un 'tchip' perçant.

Habitat

Les guêpiers à gorge bleue chassent surtout au-dessus de la cime des arbres dans les forêts de plaine, mais ils fréquentent également les fourrés, les dunes du littoral, les pâturages, les clairières sablonneuses, les marécages, les prés et les mangroves. On les trouve aussi dans les parcs et jardins à la périphérie des villes, dans les champs et même dans les friches industrielles. Espèce de plaine, ils ne vivent jamais au-dessus de 800 mètres d'altitude, excepté en migration. Les guêpiers à gorge bleue nichent en Chine, au Viet-Nam, au Cambodge, et en Thaïlande. Des colonies sont présentes dans toutes les régions de la Malaisie ainsi qu'à Singapour, Sumatra, Bornéo, Java et aux Philippines.

Comportement traits de caractère

Le guêpier à gorge bleue chasse à l'affût. Il se place sur une position dominante, sur un grand arbre, une ligne électrique ou téléphonique, à une hauteur pouvant atteindre plus de sept mètres. Certains groupes chassent également à grande altitude, happant des insectes mous qu'ils semblent avaler directement. Lorsque les fourmis et les termites essaiment, ou lorsqu'un incendie fait fuir un grand nombre d'insectes, ces guêpiers se regroupent pour chasser collectivement. La recherche de nourriture entraîne parfois de longs déplacements et certains oiseaux n'hésitent pas à parcourir plus de 20 kilomètres en dehors de la colonie pour chasser. Lissage de plumes, lieux de perchoirs collectifs et moeurs reproductives sont assez similaires à ceux du guêpier à queue azurée (Merops philipinus). En période de forte chaleur, lorsqu'il n'y a pas de vent, ces oiseaux laissent pendre leurs pattes, exposant leurs cuisses peu emplumées pour tenter de faire baisser leur température corporelle.
Les populations des philippines ( Merops viridis americanus) sont probablement sédentaires ainsi que celles de Sumatra et de Java. Les populations du continent asiatique migrent. En Malaisie péninsulaire, les oiseaux regroupés en colonie désertent le littoral au mois de septembre et franchissent le détroit de Malacca au cap Rachado en direction de Sumatra. Ils empruntent le chemin du retour en février-avril.

Alimentation mode et régime

Le régime du guêpier à gorge bleue est semblable à celui des autres méropidés. Il consomme surtout des hyménoptères ainsi que des libellules, des punaises, des mouches, et des coléoptères qu'il capture tous en plein vol. Il attrape également des lézards et des petits poissons. Les jeunes sont nourris exclusivement de grandes libellules alors que les adultes ingurgitent surtout des abeilles, des guêpes et autre insectes.

Reproduction nidification

La saison de reproduction intervient à des dates différentes selon les régions : février-avril à Bornéo, mai-juin en Malaisie péninsulaire, janvier, mai et septembre-octobre à Java, juin aux Philippines et à Hainan. Une faible proportion de couples nichent isolément mais la plupart constituent des colonies dont la taille varie habituellement de 5 à 20 nids. Cependant, en Malaisie notamment, le guêpier à gorge bleue forme souvent de vastes colonies dont le territoire occupe plus d'un hectare de dunes côtières ou de sol sablonneux et nu. Ces dernières regroupent plus d'un millier de nids. Les galeries, creusées en terrain plat, mesurent 1 mètre à 1 mètre 50 de profondeur, sont en faible déclivité et distantes d'un mètre les unes des autres. Le trou d'entrée mesure environ 7cm de diamètre. La chambre de ponte atteint 20 cm sur 45 et ne possède pas de garniture. Le couple peut creuser plusieurs tunnels avant de faire son choix définitif. Les averses torrentielles obligent parfois les colonies à abandonner un site et à s'installer à un autre endroit. Dans les talus, les galeries sont groupées et horizontales. A Bornéo, certaines atteignent entre 3 et 4 mètre 50 de profondeur.
La ponte est constituée de 3 à 6 oeufs blancs (généralement 4). Les deux parents couvent. L'incubation commence dès le dépôt du premier oeuf, si bien que les naissances sont échelonnées. Si la nourriture n'est pas suffisante, les aînés tuent les plus jeunes avec leur bec aiguisé et crochu. Habituellement, seuls un ou deux oisillons survivent et parviennent jusqu'à l'envol qui a lieu quelques 30 jours après l'éclosion. Pendant quelques semaines, le ou les survivants restent à l'intérieur du tunnel où leurs parents les nourrissent de libellules plutôt que d'insectes venimeux. Contrairement à son voisin, le guêpier australien, le guêpier à gorge bleue ne bénéficie pas d'assistants pendant la période reproductive.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Guêpier à gorge bleueFiche créée le 08/04/2007 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net