Huîtrier fuligineux

Haematopus fuliginosus - Sooty Oystercatcher

Systématique
  • Ordre
    :

    Charadriiformes

  • Famille
    :

    Haematopodidés

  • Genre
    :

    Haematopus

  • Espèce
    :

    fuliginosus

Descripteur

Gould, 1845

Biométrie
  • Taille
    : 49 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 550 à 774 g
Distribution

Distribution

Description identification

Cet oiseau au plumage entièrement noir fuligineux possède des iris, un anneau orbital et un bec rouges. Les longues pattes sont rosées. Sa queue est généralement plus allongée que celles des autres huîtriers de couleur noire. Ses ailes déployées n'arrivent pas à atteindre l'extrémité de la queue comme c'est le cas pour la forme noire de l'Huîtrier variable (H. univolor). A part ce détail, les 2 espèces sont semblables.
L'huîtrier fuligineux diffère des autres huîtriers noirs du nouveau monde par la coloration noire de leur dos et la teinte rouge de leur œil. Leurs ailes et leur bec sont plus longs que chez l'huîtrier de Moquin, l'anneau orbital et le bec sont plus rouge écarlate.
La femelle est en moyenne beaucoup plus grande que son partenaire, mais ces ailes sont plus courtes et son bec plus large.
Les juvéniles sont plus ternes et plus bruns, avec des pointes blanches ou chamois sur la plupart des plumes. Les parties nues sont plus décolorées.
La race ophtalmicus diffère de la nominale par ses ailes plus brèves, son bec plus court et plus trapu et par une excroissance charnue orange ou jaunâtre sur le pourtour de l'œil. Le bec est nettement plus raccourci que chez la forme noire de l'Huîtrier variable.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Haematopus fuliginosus fuliginosus (s)
  • Haematopus fuliginosus opthalmicus (n)

Noms étrangers

  • Sooty Oystercatcher,
  • Ostrero Negro Australiano,
  • Piru-piru-preto-australiano,
  • Rußausternfischer,
  • füstös csigaforgató,
  • Australische Zwarte Scholekster,
  • Beccaccia di mare fuligginosa,
  • Sotstrandskata,
  • Sottjeld,
  • lastúrničiar tmavý,
  • ústřičník australský,
  • Sodfarvet Strandskade,
  • sysimeriharakka,
  • garsa de mar negra australiana,
  • Sortatjaldur,
  • ostrygojad australijski,
  • Австралийский кулик-сорока,
  • オーストラリアクロミヤコドリ,
  • 澳洲黑蛎鹬,
  • 烏蠣鴴,

Voix chant et cris

Le cri qui est délivré le plus fréquemment est un "peep" ou un "kleep" sifflant et musical que les oiseaux bredouillent encore et encore. On entend aussi des "pi-peeep" doubles et des "wheeeu" qui ont un ton plaintif. Pendant la parade, les 2 partenaires forment un duo : le premier oiseau émet un "peep" simple auquel son interlocuteur réplique par un trille mélodieux qui prend du volume, s'estompe progressivement avant de s'effacer complètement, ce qui peut être retranscrit de la façon suivante : "pipipipi-pi-pi-pi-pee-peee-peee-peee-pi-pi". En groupe, ces huîtriers donnent un concert de notes puissantes et continues.
En dehors du chant de parade, le répertoire semble assez similaire à celui de l'huîtrier à long bec et des autres congénères.

Habitat

Les huîtriers fuligineux de la race nominale nichent sur le sable et sur les plages de galets ainsi que sur les rivages rocailleux. On les trouve principalement dans les îles, En dehors de la saison de nidification, ces échassiers noirs de moyenne taille fréquentent habituellement les vasières situées dans les estuaires et les plages qui ont un substrat sableux.
Les oiseaux de la race ophtalmicus, également connus sous le nom de huîtriers à lunettes, vivent le plus souvent dans les îles qu'on trouve à une bonne distance des côtes et qui sont bordées par des récifs de corail. A cette époque de l'année, ils semblent moins attirés par les côtes du continent principal.

Comportement traits de caractère

Les huîtriers fuligineux attaquent leurs proies en utilisant diverses techniques : le martelage, l'utilisation de leviers, l'exploration et le poignardage sont les stratégies les plus couramment utilisées. Le long bec orange constitue l'outil essentiel.
Dans la région de Hobart (Tasmanie), ces huîtriers sont majoritairement sédentaires. Ils parcourent de courtes distances des îles où ils nichent pour rejoindre l'estuaire de la rivière Derwent où ils vivent en hiver. Certains oiseaux vont jusqu'à Christmas Island, au sud de Java.

Alimentation mode et régime

Le régime alimentaire comporte des patelles, des bulots, des coquillages bivalves, des crustacés, des échinodermes et des asciidiens. Les poissons échoués ainsi que toutes sortes de gastéropodes qu'on trouve dans les eaux peu profondes font également partie de la diète. Les chitons ou oscarborions de la famille des polyplacophores sont également très appréciés. Le menu de la race ophtalmicus n'est pas décrit.

Reproduction nidification

La période de reproduction a lieu du mois d'août au mois de janvier. Le nid est un simple grattage situé sur le sol, souvent au milieu de blocs de pierre. Il est garni plus ou moins variablement avec des débris de coquillages.
La ponte comprend habituellement 2 œufs dont la durée d'incubation est inconnue. On ne possède aucune information sur la longueur du séjour des jeunes au nid.
Comme chez un autre congénère qui habite le Vieux Monde, les poussins ont un capuchon abondamment tacheté de noir. Néanmoins, contrairement à d'autre membres de la famille, l'oisillon peut même être roux et il n'a pas de duvet blanc sur le ventre. On ne possède aucune information sur la reproduction de la race ophtalmicus. Le poussin de cette sous-espèce n'est pas décrit.

Distribution

Les huîtriers fuligineux sont endémiques de l'Australie. Ils sont confinés le long des côtes et ils ne pénètrent jamais à plus de quelques dizaines de kilomètres à l'intérieur des terres. La race ophaltmicus est réputée pour vivre exclusivement à proximité du Cape York et du golfe de Carpentaria. Bien que les caractères discriminants soient simplement limités à la couleur de l'anneau orbital, on reconnaît tout de même officiellement 2 sous-espèces :
H. f. opthalmicus- huîtrier à lunettes - côtes et îles du nord de l'Australie, à partir de Shark Bay (centre-ouest de l'Australie Occidentale) jusqu'à Lady Elliot Island (sud-est du Queensland).
H. f. fuliginosus - race nominale - côtes et îles du sud de l'Australie, à partir de Houtman Abrolhos Island en suivant la côte sud et en remontant la côte est jusqu'aux environs de Brisbane (Queensland) et de la Tasmanie.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook des oiseaux du Monde, cette espèce n'est pas globalement menacée. Les effectifs totaux sont estimés à 45 000 oiseaux. La race nominale fuliginosus est généralement assez rare et ses effectifs sont probablement inférieurs à 3 500 individus. Elle est surtout abondante dans le sud-est et en Tasmanie. 7 localités réunies regroupent à elles seules 1 680 oiseaux, et l'effort de conservation se porte essentiellement sur ces 7 sites. Les effectifs ont décru de 40% à Hobart entre les années 60 et 80 sans qu'on sache exactement pour quelles raisons. Au cours de la même période, les effectifs des huîtriers à long bec vivant dans la même région sont demeurés inchangés.
Les effectifs de la race ophtalmicus sont sans doute inférieurs à 1 000 oiseaux, aucune forte concentration de cette race n'est connue. L'existence de bancs de corail près des îles est absolument requise et cette condition n'est pas très souvent réunie.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 07/05/2015 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net