Grive de Ward - Geokichla wardii - Pied Thrush

© www.oiseaux.net



Grive de Ward

Geokichla wardii

((Blyth, 1843))


Ordre : Passériformes

Famille : Turdidés  ;

 

Genre : Geokichla

Espèce : wardii

Espèce monotypique

Biométrie :

Taille : 20 cm
Envergure : -
Poids : 52 à 72 g

Statut de conservation IUCN :

Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué

EX EW CR EN VU NT LC NE

Distribution :
Distribution

Synonymes : drozd himálajský (cs), Broget Drossel (da), Elsterdrossel (de), Pied Thrush (en), Zorzal de Ward (es), intiankirjorastas (fi), szarka földirigó (hu), Tordo bianconero (it), シロクロジツグミ (ja), Prakttrost (nb), Eksterlijster (nl), drozdaczek srokaty (pl), Пегий земляной дрозд (ru), drozd čierno-biely (sk), Broktrast (sv), 杂色地鸫 (zh)

Identification :
Grive de Ward En raison de la livrée noire et blanche du mâle, on l'appelle également grive pie. Chez le mâle adulte, la tête et les parties supérieures sont entièrement noires, à l'exception d'évidentes taches blanches qui recouvrent le sourcil, les petites, les moyennes et les grandes couvertures (formant des barres alaires successives), l'extrémité des rémiges et le croupion. La queue est brun sombre sauf les filets intérieurs et les pointes des rectrices externes. Le menton, la gorge et la poitrine sont également noirs. Le reste des parties inférieures, du bas de la poitrine jusqu'aux sous-caudales est blanc. Les flancs sont tapissés d'abondantes taches noir brunâtre en forme de chevrons. La femelle est très différente de son partenaire. Elle présente un dessus brun-olive grisâtre avec un sourcil et deux barres alaires ponctués de chamois. La queue est brun-olive mais les rectrices externes sont partiellement blanches. Les couvertures sus-caudales sont tachées de blanc. La gorge est chamois mais les côtés sont mouchetés de brun-olive, esquissant une sorte de moustache. La poitrine est brun-olive foncé avec des taches chamoisées. Le ventre est blanc. Les flancs et la partie inférieure de la poitrine sont largement barrés de brun. Le sourcil proéminent, les ailes tachetées et le blanc sur la queue sont les caractères discriminants principaux de la femelle.
L'iris est brun, le bec jaune (jaune brunâtre chez la femelle). Les pattes et les pieds sont jaune brunâtre pâle.

Chant : La grive de Ward est un oiseau généralement très silencieux. Le chant est une suite peu mélodieuse de phrases longues et rébarbatives qui comprend des sifflements espacés. Chaque phrase est constituée de 2 à 4 notes hautes et douces qui se terminent souvent par un "tsssrrit" ou un "tzrit" bruyant. Le cri d'alarme est un "pzt-pzt-pzt-pzt" baveux.

Habitat : La grive de Ward niche dans les zones humides et ouvertes . Elle fréquente les forêts éparses à larges feuilles situées près des cours d'eau, ainsi que les parcelles secondaires et fragmentées à proximité des rivières, entre 1500 et 2400 mètres d'altitude. Elle hiverne principalement dans les sholas, qui sont des parcelles de forêts isolées séparées par des prairies vallonnées. Pendant cette période, on la trouve également dans les taillis, les ravins recouverts de jungle, les lisières de forêts, les plantations de cafés, les broussailles, les parcs et les jardins bien boisés, entre 750 et 1800 mètres.
La grive de Ward est endémique du sous-continent indien. Elle possède deux habitats bien distincts. Pendant la saison de nidification, d'avril à septembre, on la trouve dans le nord, sur les contreforts de l'Himalaya, de l'Himachal Pradesh jusqu'en Assam. A partir d'octobre, elle traverse toute la péninsule pour installer ses quartiers d'hiver au Sri Lanka, mais également au Kerala et au Timul Nadu.

Comportements : Selon la saison, les grives de Ward vivent en solitaire ou en couples. Pendant, la migration, elles se regroupent parfois en petites bandes. Les grives de Ward se nourrissent à terre, sautillant dans la couche de paille des sous-bois et retournant les feuilles mortes pour tenter de trouver de quoi se substanter. Elles peuvent grimper également dans les arbres pour chercher des baies. Les grives de Ward arrivent sur les lieux de nidification en avril et elles y restent jusqu'à septembre-octobre. Elles arrivent au Sri Lanka en octobre-novembre et entament le voyage du retour vers le nord à partir du mois de mars. Les Eastern Ghats et les collines du sud de l'Inde, entre 1000 et 2100 m d'altitude, sont des lieux de passage obligé en octobre et en mars-avril.

Nidification : La saison de nidification se déroule aux mois de mai et de juin et il n'y a qu'une nichée. Le nid est une coupe profonde et compacte construite avec de la mousse fraîche, des herbes et des feuilles. L'intérieur est tapissé par une couche de racines assez grossières qui sont reliées entre elles par un peu de boue. Le tout est garni avec des radicelles et des fines tiges. Le nid est placé dans un jeune arbre, entre 1 et 5 mètres au-dessus du sol, habituellement sur une fourche ou une branche horizontale proche du tronc. La ponte comprend 3 ou 4 oeufs blancs teintés de vert, légèrement tachés ou marbrés de rouge clair, soit sur toute la surface, soit uniquement sur la partie la plus large. La taille moyenne des oeufs est de 26 mm sur 20. Les deux parents accomplissent en commun l'ensemble des tâches : construction du nid, incubation et alimentation des jeunes. On ne possède pas plus de renseignements.

Régime : La grive de Ward est omnivore. Elle consomme à la fois des insectes et des fruits. Dans la première catégorie, on trouve des coléoptères, des mouches et des mille-pattes. Dans la seconde, on peut répertorier des mûres, mais aussi des goyaves et des figues sauvages. En hiver, elle fouille dans les amoncellements d'excréments animaux.

Protection / Menaces : Elle est sans doute en déclin dans l'est de son aire de nidification (Sikkim, Bhoutan, Arunchal Pradesh et Assam). Ailleurs, elle est locale et peu commune. Cependant son avenir ne semble pas globalement menacé.

Sources :

  • Thrushes, Peter Clement and Ren Hathway
  • Avibase, Lepage Denis
  • Vol. 10 - Handbook of the Birds of the World, Josep del Hoyo-Andrew Elliott-David Christie
  • IOC World Bird List (v3.5), Gill, F and D Donsker (Eds). 2012.

 

Autres liens :
D'après Buffon : La Grive
Iucn
Birdlife
Avibase
Hbw Alive


Fiche créée le 06/08/2008 par Daniel LE-DANTEC


Mis à jour le 20/08/2014 04:34:20 - © 1996-2014 Oiseaux.net

Print version - 2014/08/21 08:18:49 :