Spatule royale - Platalea regia - Royal Spoonbill

© www.oiseaux.net



Spatule royale

Spatule royale

Platalea regia

(Gould, 1838)


Ordre : Pélécaniformes

Famille : Threskiornithidés  ;

 

Genre : Platalea

Espèce : regia

Espèce monotypique

Biométrie :

Taille : 81 cm
Envergure : -
Poids : 1400 à 2070 g

Statut de conservation IUCN :

Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué

EX EW CR EN VU NT LC NE

Distribution :
Distribution

Synonymes : kolpík královský (cs), Australsk Skestork (da), Königslöffler (de), Royal Spoonbill (en), Espátula Real (es), australiankapustahaikara (fi), királykanalasgém (hu), Spatola reale (it), オーストラリアヘラサギ (ja), Kongeskjestork (nb), Koningslepelaar (nl), warzęcha królewska (pl), Colhereiro-real (pt), Королевская колпица (ru), lyžičiar kráľovský (sk), Australisk skedstork (sv), 澳洲琵鹭 (zh)

Identification :
Spatule royale La spatule royale est blanche sur la totalité du corps et des couvertures alaires. Parfois, comme pour la spatule blanche, une marque jaune est visible sur la poitrine. Le long bec noir caractéristique, mesurant près de 20 cm, s'élargit dans sa partie terminale en forme de cuillière. La peau nue de la face est également noire et se poursuit juste en arrière de l'oeil. Une petite tache jaune macule juste le dessus de l'iris qui est brun rougeâtre. Une marque rouge occupe la partie centrale du front. Pendant la période de reproduction, une huppe fournie de plumes érectiles pend sur la nuque. Les immatures sont semblables aux adultes, cependant leur bec est plus court.

Chant : Leurs manifestations vocales sont assez discrètes. Leurs appels monosyllabiques Spatule royale sont habituellement 'chou' ou 'cho'. A proximité du nid, il émet des grognements ronronnants.

Habitat : On peut observer la spatule royale sur la quasi totalité du continent australien. Elle est très liée aux milieux aquatiques et pour cette raison, elle est absente de la zone désertique du centre et de la partie sud de l'Australie Occidentale, déficitaire en plans d'eau et en précipitations. Partout ailleurs, elle fréquente les étendues d'eau douce peu profondes ou les marais saumâtres, les prairies inondables et les berges des rivières couvertes de roseaux.

Comportements : Lorsqu'elles nichent, les spatules royales installent toujours une sentinelle qui monte une garde vigilante. Dès qu'un danger est signalé, l'ensemble des oiseaux s'envole et abandonne les nids.

Vol : Les spatules royales possèdent un vol calme et régulier. Au cours de leur performance, le Spatule royale cou est tendu et les pattes traînent en arrière.

Nidification : Les saptules royales nichent en colonies dont l'importance varie. Elles ne comportent parfois que quelques couples mais elles peuvent également contenir de larges effectifs. Les colonies ne sont pas forcément monospécifiques et accueillent souvent d'autres espèces comme les aigrettes. Les nids forment de grandes plates-formes de roseaux et de brindilles situées à une hauteur inférieure à un mètre à l'intérieur de broussailles ou plus haut sur Spatule royale les branches d'un feuillu jusquà 20 mètres au dessus du sol. La période principale de nidification se situe du mois d'octobre au mois d'avril, soit pendant l'été et et le début de l'automne austral. La femelle pond trois ou quatre oeufs blancs crayeux avec des taches et des rayures brunâtres. Les deux parents se relaient pour couver. Les oeufs éclosent un à un, et non pas tous à la fois. Les nouveaux-nés sont aveugles et sont dépendants de leur parents qui les nourissent partiellement par régurgitation. Leurs becs sont courts et étroits et n'acquièrent leur forme caractéristique en forme Spatule royale de spatule que lorsqu'ils ont atteint la maturité. Les parents continuent à nourrir leur progéniture quelques semaines encore après que la famille ait quitté le nid.

Régime : Les spatules royales sont immédiatement reconnaissables à distance à leur façon unique qu'ils ont de se nourrir en marchant dans l'eau tout en balançant leur bec d'un mouvement circulaire d'un côté à l'autre. Leur régime est composé presque exclusivement de petits animaux : grenouilles, mollusques, coquillages et crustacés, petits poissons, vers de terre, yabbies (écrevisses d'Australie), insectes et toutes sortes de créatures fréquentant la vase.

Sources :

  • IOC World Bird List (v3.5), Gill, F and D Donsker (Eds). 2012.

 

Autres liens :
D'après Buffon : LA SPATULE.
Iucn
Birdlife
Avibase
Hbw Alive


Fiche créée le 15/08/2005 par Daniel LE-DANTEC


Mis à jour le 25/08/2014 04:34:44 - © 1996-2014 Oiseaux.net

Print version - 2014/10/01 10:11:06 :