Jacamar à joues bleues

Galbula cyanicollis - Blue-necked Jacamar

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Galbulidés

  • Genre
    :

    Galbula

  • Espèce
    :

    cyanicollis

Descripteur

Cassin, 1851

Biométrie
  • Taille
    : 22 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 21 à 26 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez le mâle, le capuchon est souvent bleuâtre. Les populations de l'est de l'aire de distribution ont des joues et une région malaire bleu métallique alors que chez les populations de l'ouest, ces parties ont plutôt une teinte verte avec seulement quelques traces de bleu. Les parties supérieures sont vert brillant. La queue, qui est relativement courte et modérément arrondie, présente des paires de rectrices intérieures vert brillant. Les rectrices extérieures sont vert teinté de roux.
Les parties inférieures sont entièrement châtain. La bec mesure entre 4 et 5 centimètres. La mandibule supérieure est habituellement noire, mais elle peut subir des variations individuelles et passer parfois du tout noir au tout jaune. La mandibule inférieure est jaune. Les iris sont brun sombre. La peau nue des orbites et de la région lorale sont jaunes. Les pattes et les pieds affichent le même coloration.
Les jacamars à joues bleues diffèrent des jacamars à bec jaune (Galbula albirostris) par leur taille légèrement plus grande, par leur tête plus bleue et par leur gorge châtain. La femelle a un dessous plus terne. Les immatures ne sont pas décrits.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Blue-necked Jacamar,
  • Jacamará Cariazul,
  • Ariramba-da-mata,
  • Blauhals-Glanzvogel,
  • Purperhalsglansvogel,
  • Jacamar guanceblu,
  • Blåhalsad jakamar,
  • Blånakkejakamar,
  • jagavec modrohlavý,
  • leskovec rezavoprsý,
  • Blåhalset Jacamar,
  • sininiskajakamari,
  • jacamar carablau,
  • złotopiór niebieskoszyi,
  • ホオアオキリハシ,
  • 蓝颈鹟鴷,
  • 藍頰鶲鴷,

Voix chant et cris

On ne possède aucune information disponible. Il semblerait toutefois que l'ensemble de son répertoire soit assez identique à celui du Jacamar à gorge blanche (Brachygalba albogularis).

Habitat

Les jacamars à joues bleues occupent les étages inférieurs dans les forêts de plaines pourvues d'arbres à feuilles permanentes. On les trouve occasionnellement aux lisières, souvent dans les boisements qui sont envahis par les crues saisonnières. Dans les parcelles qui sont sévèrement inondées, ils semblent occuper l'intérieur des forêts uniquement pendant les périodes de crue. Les jacamars à joues bleues peuvent aussi être localement observés dans les forêts-galeries des régions de cerrado au Brésil. Ces oiseaux vivent du niveau de la mer jusqu'à 900 mètres d'altitude.
Les jacamars à joues bleues sont originaires du continent sud-américain. Sur plusieurs centaines de kilomètres, ils sont séparés des jacamars à bec jaune avec lesquels ils ont un fort lien de parenté par le fleuve Amazone. Les jacamars à joues bleues vivent sur la rive sud tandis que les jacamars à bec jaune sur la rive nord. Leur aire de distribution couvre l'est du Pérou (aussi au sud que le cours inférieur du Rio Ucayali), le Brésil au sud de l'Amazone (vers l'est jusqu'au Maranhão, vers le sud jusqu'au Rondonia et vers l'est jusqu'au nord du Mato Grosso). Cette espèce est considérée comme mnotypique, c'est à dire qu'elle n'est pas subdivisée en races.

Comportement traits de caractère

Tout comme les autres membres de la famille, les jacamars à joues bleues chassent à l'affût à partir d'un perchoir. Leurs sorties brèves leur permettent de rapporter des insectes volants qu'ils capturent en vol. Ces oiseaux sont considérés comme sédentaires. Pas d'autres informations.

Alimentation mode et régime

Les jacamars à joues bleues sont insectivores : il se nourrissent de coléoptères et d'hyménoptères (c'est à dire d'ichneumonidés de 15 millimètres de long, de fourmis et d'abeilles). Ils consomment aussi une quantité non négligeable de diptères (surtout des brachycères qui sont des mouches muscoïdes aux antennes courtes). Les papillons (lépidoptères) et les libellules (odonates) font également partie du menu.

Reproduction nidification

Les jacamars à joues bleues ont les organes reproducteurs dilatés au mois de septembre, signe qu'ils sont prêts pour la nidification. 2 nids en activité ont été découverts au Brésil au mois de juin et au mois d'octobre. Les nids sont creusés dans des termitières arboricoles entre 1 et 2 mètres au-dessus du sol. La ponte comprend généralement 2 œufs dont on ignore la durée d'incubation. La longueur du séjour au nid pour les jeunes oisillons n'est pas connue.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les jacamars à joues bleues sont insectivores : il se nourrissent de coléoptères et d'hyménoptères ( c'est à dire d'ichneumonidés de 15 millimètres de long, de fourmis et d'abeilles). Ils consomment aussi une quantité non négligeable de diptères (surtout des brachycères qui sont des mouches muscoïdes aux antennes courtes). Les papillons (lépidoptères) et les libellules (odonates) font également partie du menu.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Jacamar à joues bleuesFiche créée le 28/06/2013 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net