Jardinier à bec denté

Scenopoeetes dentirostris - Tooth-billed Bowerbird

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Ptilonorhynchidés

  • Genre
    :

    Scenopoeetes

  • Espèce
    :

    dentirostris

Descripteur

Ramsay, EP, 1876

Biométrie
  • Taille
    : 27 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 157 à 199 g
Distribution

Distribution

Description identification

Jardinier à bec denté
♂ adulte

Les sexes sont identiques. Les adultes possèdent un dessus brun-olive foncé, avec une tache blanchâtre ou chamoisée sur le côté de la partie inférieure de la gorge. Les parties inférieures sont chamois-blanc largement striées de gris-brun foncé. La mandibule supérieure, courte et puissante, est fortement incurvée et porte une entaille ou une dent près de son extrémité.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Tooth-billed Bowerbird,
  • Pergolero dentado,
  • Zahnlaubenvogel,
  • fogascsőrű nyávogómadár,
  • Bruine Katvogel,
  • Uccello gatto dentato,
  • Tandnäbbad kattfågel,
  • Tannkattefugl,
  • šiatorník zúbkozobý,
  • lemčík zejkozobý,
  • Tandnæbbet Kattefugl,
  • matkijanaukuja,
  • arquer dentat,
  • zębatek,
  • Пёстрая кошачья птица,
  • ハバシニワシドリ,
  • 齿嘴园丁鸟,
  • 鋸嘴貓鳥,

Habitat

Le jardinier à bec denté est endémique de l'Australie où il occupe une faible superficie dans la région de Cairns, dans l'extrême Nord-Est, le long du rivage du Queensland. Cette espèce est pratiquement absente en plaine. Elle est typique des monts Atherton, à une altitude qui varie entre 600 et 1200, voire 1400 mètres. En raison de son mode de nidification et de son alimentation majoritairement végétarienne pendant une grande partie de l'année, le jardinier à bec denté fréquente les forêts et les zones boisées

Comportement traits de caractère

Pendant l'hiver austral, le jardinier à bec denté marque une pause dans son activité. Il profite du calme de la canopée, interrompt ses vocalises et il est alors plus difficile à entendre et à observer. Son plumage ne porte pas de marques distinctives et il se camoufle ou se confond assez facilement avec le feuillage. Jusqu'à récemment, en raison de ses particularités en matière de reproduction , l'espèce était classée dans un genre à part 'scenopoeetes'. Depuis peu, il est considéré, au même titre que le Jardinier vert ou le Jardinier tacheté comme un membre à part entière du genre ailuroedus, bien que ces derniers soient en principe monogames

Alimentation mode et régime

Les jardiniers à bec denté possèdent un régime mixte : ils se nourrissent de fruits, de feuilles, de tiges, de bourgeons ainsi que d'insectes et de leurs larves.

Reproduction nidification

Contrairement aux autres jardiniers, cette espèce ne construit pas de berceau. Elle aménage une piste de danse d'une dimension de 4 mètres sur 2 mètres, ce qui lui vaut le surnom de 'stagemaker' (constructeur ou batisseur de scène, en anglais). Les mâles utilisent habituellement le même endroit que l'année précédente. La construction de la piste commence dès le début de la saison de nidification et s'étale d'octobre à janvier. Ils décorent cette zone en la tapissant de feuilles fraîches dont ils exposent la face claire vers le haut afin de produire un plus grand contraste avec la litière de feuilles qui jonche ordinairement le sol de la forêt. Plusieurs centaines de feuilles sont utilisées pour l'ornementation. Lorsqu'elles commencent à sècher, ou si elles deviennent détrempées à cause des précipitations, les mâles les poussent hors de la piste et les entassent sur un côté. Afin d'attirer une femelle, le mâle utilise la plus grande variété de cris que l'on puisse entendre dans la forêt pluviale. Il imite régulièrement les appels d'autres espèces et il est capable de reproduire certains bruits qu'il entend sous le couvert. S'il n'entend pas les appels de son plus proche voisin, il opère une incursion sur son territoire afin de lui dérober quelques feuilles. Un mâle passe près de 95% de son temps sur un perchoir qui surplombe la piste d'une hauteur de deux ou trois mètres. Il forme avec ses congénères ce qu'il est convenu d'appeler un lek éclaté : chaque oiseau possède en effet une place qui lui est attribuée d'où il peut entendre les performances vocales et visualiser les prestations gestuelles des rivaux avec lesquels il est en compétition afin de s'attribuer les faveurs d'une femelle. Le jardinier à bec denté est polygame et pendant la saison de nidification qui s'étend d'octobre à mars, il peut s'accoupler avec de nombreuses partenaires. Dès qu'elles ont été fertlisées, ses dernières se rendent à l'écart pour construire un nid en forme de soucoupe et constitué principalement de brindilles. Ce dernier est placé dans le feuillage épais, à une distance assez respectueuse du sol. La ponte comprend un ou deux oeufs de couleur brun-crème. Elles élèvent leurs petits seules.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Jardinier à bec dentéFiche créée le 04/02/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net