Jardinier de Lauterbach

Chlamydera lauterbachi - Yellow-breasted Bowerbird

Jardinier de Lauterbach
Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Ptilonorhynchidés

  • Genre
    :

    Chlamydera

  • Espèce
    :

    lauterbachi

Descripteur

Reichenow, 1897

Biométrie
  • Taille
    : 27 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 112 à 135 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le jardinier de Lauterbach a un dessus brun ou roussâtre, tacheté de blanchâtre. La gorge et les joues sont striées de brun sur fond jaunâtre. Le bec est assez épais, court et noir. Une zone de peau nue, de couleur grisâtre, est présente en arrière de l'oeil. Les parties inférieures, poitrine, ventre, dessous de la queue, forment une vaste zone jaunâtre. Les pattes sont brunes.

Indications subspécifiques 2 sous-espèces

  • Chlamydera lauterbachi lauterbachi (ne New Guinea)
  • Chlamydera lauterbachi uniformis (wc to ec New Guinea)

Noms étrangers

  • Yellow-breasted Bowerbird,
  • Pergolero de Lauterbach,
  • Dreigang-Laubenvogel,
  • sárgahasú lugasépítő,
  • Lauterbachs Prieelvogel,
  • Uccello giardiniere pettogiallo,
  • Gulbröstad lövsalsfågel,
  • Kastellgartner,
  • šiatorník žltoprsý,
  • lemčík žlutoprsý,
  • Gulbrystet Løvhyttefugl,
  • rusovatsalavastaja,
  • arquer de Lauterbach,
  • jedwabnica rdzawołbista,
  • Желтогрудая беседковая птица,
  • Namdur dada-kuning,
  • キバラニワシドリ,
  • 黄胸大亭鸟,
  • 黃胸大園丁鳥,

Voix chant et cris

Habitat

Il y a plusieurs sortes d'oiseaux à berceau que l'on les trouve principalement dans l'est et le nord de l'Australie. On trouve également une sous-espèce, l'oiseau à berceau tacheté, dans l'ouest du pays. Les oiseaux à berceau vivent dans les forêts tropicales, les forêts d'eucalyptus humides et les régions boisées. Certains vivent dans les bosquets, les fourrés et même les parcs. Ils sont actifs pendant le jour. En ce qui concerne plus particulièrement le jardinier de Lauterbach, on le rencontre en Nouvelle-Guinée, dans les prairies de montagne jusqu'à 1750 mètres d'altitude.

Comportement traits de caractère

Les oiseaux à berceau mâles sont nécéssairement de bons écologistes puisqu'ils recyclent les bouts et parties colorées des fleurs, plumes, rubans, capuchons de bouteilles, morceaux de verre cassé, et même de la vaisselle et des ustensiles en plastique volés dans les campings voisins, pour construire d'extravagants berceaux où ils tentent d'attirer les femelles. Moins les couleurs de l'oiseau sont chatoyantes, plus l'architecture est élaborée. Ils 'peignent' même l'intérieur de leur berceau avec une mixture de baies, d'écorce, de charbon, de salive et de terre. L'ensemble du berceau du Lauterbach mesure environ 75 cm de long , 35 à 55 cm de haut et 50 cm de large. Après le départ de la femelle, le mâle entretient son berceau extravagant et continue son rituel de parade pour attirer la prochaine partenaire.

Alimentationmode et régime

Le jardinier de Lautenbach se nourrit principalement de végétaux (fruits, bourgeons, graines, feuilles) mais également, dans une moindre mesure, d'insectes de diverses tailles tels que les coléoptères et leurs larves.

Reproduction nidification

De récentes études montrent que le processus qui aboutit au choix d'un partenaire par la femelle peut être long et fastidieux. Avant de procéder au choix définitif, la femelle accomplit deux visites au berceau, une première fois en l'absence du mâle, la deuxième fois lorsque le mâle est présent et qu'il accomplit les rituels de la parade. D'après la conclusion des experts, les jeunes femelles, celles qui sont dans leur première ou deuxième année de reproduction, sont influencées surtout par l'apparence du berceau et prennent donc en compte les informations recueillies au cours de la première visite. Les femelles expérimentées, qui sont moins sensibles au caractère menaçant du rituel des mâles, effectuent surtout leur choix en fonction des qualités de la danse du partenaire potentiel. Au cours de sa troisième visite, alors qu'elles ont fait la part des choses et choisi définitivement leur partenaire, les femelles pénètrent à l'intérieur du berceau que le mâle a construit et le regardent exécuter une danse d'accouplement complexe au cours de laquelle il raidit les pattes, ouvre ses ailes, sifflant et ahanant des sons qui peuvent imiter des chevaux au galop, des chiens qui aboient, et d'autres oiseaux de la forêt. Aussitôt que l'accouplement a lieu, elles s'envolent vers un bois voisin et y construisent un simple nid placé dans un arbuste ou entre de grandes herbes et dans lequel elles déposent un ou deux oeufs. Ce dernier a la forme d'une coupe formée de tiges et de brindilles entrelacées. Elle y élèvent les oisillons et elle en assurent la protection toute seule.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Jardinier de LauterbachFiche créée le 25/11/2005 par
publiée le - modifiée le 2005-11-25 17:39:49 © 1996-2019 Oiseaux.net