Jardinier maculé

Chlamydera maculata - Spotted Bowerbird

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Ptilonorhynchidés

  • Genre
    :

    Chlamydera

  • Espèce
    :

    maculata

Descripteur

Gould, 1837

Biométrie
  • Taille
    : 29 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 124 à 162 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les deux partenaires sont identiques, le mâle étant légèrement plus grand que la femelle. Les ailes et la queue sont brunes ou noires avec des points chamois à leur extrémité, donnant au dessus un aspect tacheté. Le dessous est brun-gris clair, moucheté de chamois-crème sur les flancs, devenant entièrement crème au niveau du ventre. La tête affiche une teinte chamois strié de brun sombre ou de brun-noir. Les mâles ont une nuque brunâtre avec une huppe érectile constituée de plumes rose-lilas vif. Les femelles ne possèdent pas ces plumes érectiles et affichent simplement quelques plumes éparses roses.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Spotted Bowerbird,
  • Pergolero moteado oriental,
  • Pássaro-caramancheiro-pintalgado,
  • Fleckenlaubenvogel,
  • pártás lugasépítő,
  • Grijsnekprieelvogel,
  • Uccello giardiniere macchiato,
  • Fläckig lövsalsfågel,
  • Flekkgartner,
  • šiatorník škvrnitý,
  • lemčík skvrnitý,
  • Plettet Løvhyttefugl,
  • kultahelmilavastaja,
  • arquer maculat oriental,
  • jedwabnica plamista,
  • Пятнистая беседковая птица,
  • マダラニワシドリ,
  • 斑大亭鸟,
  • 點斑大園丁鳥,

Voix chant et cris

Habitat

Le jardinier maculé est endémique d'Australie ou il occupe un vaste territoire scindé en deux parties bien distinctes. Dans la zone située à l'est du continent ( la plus vaste), il occupe les zones arides de l'intérieur où il niche et se reproduit dans les forêts et dans les sous-bois qui s'y rattachent, non loin des points d'eau. Son aire de distribution s'étend du nord du Queensland en passant par l'ouest des Nouvelles-Galles du Sud jusqu'au nord-ouest de l'état de Victoria et l'Australie Méridionale voisine. Dans cette dernière contrée, on la trouve dans les plaines inondables qui occupent les vallées des rivières Murray et Darling. Bien qu'il soit assez commun sur l'ensemble de son aire, cet oiseau a décliné ou a pratiquement disparu dans l'extrême sud, c'est à dire en Australie Méridionale, dans le sud de Victoria et le sud des Nouvelles-Galles. La zone située à l'ouest du continent forme une longue et large bande longitudinale qui part de la côte ouest (entre Onslow et Geraldton) et se poursuit en direction du centre jusqu'au désert de Simpson.

Comportement traits de caractère

Les jardiniers maculés sont des oiseaux assez insaisissables qui vivent dans des paysages semi-ouverts avec des arbres clairsemés et des broussailles. Il est considéré comme un grand imitateur capable de restituer le cri de nombreuses autres espèces ainsi que des sons qu'il entend chaque jour. Mais il possède également un appel perçant, grinçant et prolongé qu'il utilise pour garder le contact ou pour donner l'alarme

Alimentationmode et régime

Les jardiniers maculés consomment des fruits, des baies, des graines, des insectes et leurs larves. Ils recherchent leur nourriture en compagnie d'autres espèces frugivores dans les vergers et les zones horticoles

Reproduction nidification

Les jardiniers maculés construisent leurs berceaux en groupes. Par la suite, chacun assure la maintenance et l'entretien de sa propre construction. Ils sont généralement orientés nord-sud, à l'abri des arbustes et à proximité d'un cours d'eau. Le berceau est une sorte d'avenue longue de deux mètres encadrée par des murs constitués de branches savamment entremèlées et hautes d'environ 25 à 50 cm. Lorsqu'il choisit les éléments de décoration, le mâle sélectionne en priorité des objets blancs, gris, verts clairs, ambres ou mauves. Apparemment, il délaisse les objets rouges, bleus et jaunes. Les objets collectés réprésentent un assemblage aussi invraisemblable qu'original : peaux de lapins décolorées, os de moutons, galets blancs et gris, coquilles d'escargots mais aussi baies, cônes de pins et petits morceaux de verre. Comme quelques-uns de ses congénères, Le Jardinier tacheté 'peint' son berceau. Il produit un mixture brun rougeâtre à base de salive et d'herbes qu'il mastique dans son bec et il en barbouille les murs intérieurs de son berceau.
Les jardiniers maculés entretiennent, surveillent leur lieu de parade pendant presque tous les mois de l'année. Leurs chants sont également audibles pendant d'aussi longues périodes mais l'activité est plus importante juste avant la saison de reproduction qui intervient de juillet à décembre. L'accouplement a lieu à l'intérieur du berceau ou le mâle attire la femelle grâce à une parade élaborée. Ce dernier essaie de séduire le plus grand nombre possible de partenaires. Une fois fécondée, la femelle se rend dans une zone boisée voisine où elle construit un nid fragile constitué de branchettes et et de brindilles qu'elle garnit de quelques feuilles. Elle y pond deux (rarement trois) oeufs de couleur jaune verdâtre pâle avec des lignes, des gribouillages et des chevelures sombres.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Jardinier maculéFiche créée le 13/02/2006 par
publiée le - modifiée le 2006-03-04 21:09:00 © 1996-2019 Oiseaux.net