Jardinier prince-régent

Sericulus chrysocephalus - Regent Bowerbird

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Ptilonorhynchidés

  • Genre
    :

    Sericulus

  • Espèce
    :

    chrysocephalus

Descripteur

Lewin, 1808

Biométrie
  • Taille
    : 24 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 76 à 138 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez le mâle adulte, le capuchon, la nuque et le manteau sont jaune-orange brillant ainsi qu'une grande partie des plumes de vol. Le reste du plumage est noir avec des reflets violacés. Le front affiche parfois une teinte cramoisie, les iris sont jaune éclatant. Le mâle n'acquiert ses resplendissantes couleurs que vers l'âge de quatre ans. Avant cela, il ressemble beaucoup à la femelle. Cette dernière est totalement différente de son partenaire. Elle présente une face et un cou brun-roux, un capuchon noir. La nuque, le centre de la gorge, le dos et la partie supérieure de la poitrine sont brun noirâtre mouchetés de blanc. La partie basse de la poitrine et le ventre affichent une couleur blanchâtre avec des marques écailleuses brun sombre. Les ailes et la queue sont brunes.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Regent Bowerbird,
  • Pergolero regente,
  • Jardineiro-governador,
  • Gelbnacken-Laubenvogel,
  • bársonyos aranymadár,
  • Geelnekprieelvogel,
  • Uccello giardiniere del reggente,
  • Regentlövsalsfågel,
  • Regentgartner,
  • šiatorník zlatohlavý,
  • lemčík královský,
  • Regentløvhyttefugl,
  • australianhuntulavastaja,
  • arquer regent,
  • altannik królewski,
  • Австралийский золотой шалашник,
  • フウチョウモドキ,
  • 黄头辉亭鸟,
  • 紫背別墅鳥,

Habitat

Le Jardinier prince-régent vit dans l'est de l'Australie, au Queensland et dans les Nouvelles-Galles du Sud où il fréquente les forêts côtières de plaine. Son aire de distribution s'étend du Parc National Eungella, à proximité de MacKay, dans le Queensland jusqu'à l'escarpement Illwara, près de Wollogong, au sud de Sydney.

Comportement traits de caractère

Cet oiseau commun et plutôt furtif fréquente principalement les forêts pluviales situées en bordure du littoral, cependant il s'aventure parfois dans les vergers ouverts et les jardins pour sa quête de nourriture. Il passe la plupart de son temps dans les arbres et ne descend à terre que lorsqu'il construit son berceau ou se livre aux rituels de la parade. Au cours de cette dernière, les Jardiniers prince-régent déploient leur queue en éventail et écartent leurs ailes pour dévoiler leurs brillantes couleurs. En même temps, ils jasent et produisent une respiration sifflante. La destruction partielle du berceau ou le chapardage d'éléments de la décoration par des intrus interviennent très rarement chez cette espèce de jardinier. Cependant, en cas de dégâts occasionnés à la construction par des compétiteurs indélicats, le propriétaire abandonne son lieu de parade et bâtit un nouveau berceau à un autre endroit.

Alimentation mode et régime

Les Jardiniers prince-régent recherchent leur nourriture dans la partie supérieure des arbres. Leur régime est principalement frugivore mais ils consomment également des insectes.

Reproduction nidification

Les berceaux sont souvent dissimulés dans un enchevêtrement de fougères si bien qu'ils sont très discrets et passent facilement inaperçus. Ce sont des avenues longues de 36 cm environ, larges de 25, encadrées par deux lignes parallèles de bâtonnets dressés dont la hauteur atteint généralement 30 cm. A chaque extrémité de l'avenue, les entrées sont plus étroites et ne dépassent pas 10 cm. Les murs intérieurs du berceau sont barbouillés ou enduits d'une peinture jaune constituée d'un mélange de salive et de feuilles écrasées. La technique de revêtement est assez originale : le mâle saisit une petite feuille ou un morceau de végétation dans son bec, le broie, en fait une purée qui, mixée avec de la salive, est répandue sur la paroi par une pression du bec, ce qui laisse des marques bien distinctes. Les éléments de décoration du berceau sont rouge noirâtre ou jaune-brun. La piste est jonchée de coquilles d'escargots, de baies, de galets et de feuilles. Bien que le berceau soit construit par un mâle dominant, d'autres mâles non reproducteurs peuvent lui rendre visite et contribuer à son entretien.
Le Jardinier prince-régent est probablement polygame. Une fois fécondée, la femelle construit un nid en forme de coupe constitué de brindilles qu'elle dissimule dans un fouillis de verdure. La ponte comprend deux œufs blanchâtres ou jaune grisâtre mouchetés et tachés de brun rougeâtre ou de noir violacé.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Jardinier prince-régentFiche créée le 14/02/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net