Loriquet de Ponapé

Trichoglossus rubiginosus - Pohnpei Lorikeet

Systématique
  • Ordre
    :

    Psittaciformes

  • Famille
    :

    Psittaculidés

  • Genre
    :

    Trichoglossus

  • Espèce
    :

    rubiginosus

Descripteur

Bonaparte, 1850

Biométrie
  • Taille
    : 24 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 70 à 85 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les parties supérieures et la tête sont bordeaux foncé, mais cette dernière paraît légèrement plus sombre. Les scapulaires et les couvertures sont également bordeaux foncé. Les rémiges sont noirâtres sur les filets intérieurs et largement infiltrées de jaune-olive sur les filets extérieurs. Les primaires les plus externes sont nettement jaunes. Le dessous des ailes est noir. Les plumes bordeaux des parties inférieures ont de fines bordures noires, ce qui provoque sur le dessous une vague apparence de barres. Le dessus de la queue affiche une couleur jaune-olive qui est plus brillante à proximité de la pointe. Le dessous de la queue est jaune-olive pâle. Le bec est orange. Les iris sont jaune-orange, les pattes et les pieds sont gris foncé.
Chez la femelle, le bec paraît plus jaunâtre et les iris sont blanc grisâtre. Chez les immatures, les rectrices semblent plus pointues.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Pohnpei Lorikeet,
  • Lori de Ponapé,
  • Kirschlori,
  • meggyszínű lóri,
  • Ponapelori,
  • Lorichetto di Pohnpei,
  • Pohnpeilorikit,
  • Ponapélori,
  • lori kokosový,
  • lori vínorudý,
  • Vinrød Lori,
  • pohnpeinluri,
  • lori de l'illa Ponapé,
  • lorysa wiśniowa,
  • Вишнёво-красный лорикет,
  • エビチャインコ,
  • 紫红鹦鹉,
  • 豐沛吸蜜鸚鵡,

Voix chant et cris

Le loriquet de Ponapé est un oiseau très bruyant et très communicatif. Ses appels sont décrits comme des bavardages aigus et puissants. Des sifflements perçants sont également répertoriés. Après la tombée de la nuit, cet oiseau lance des notes relativement douces et mélodieuses.

Habitat

Comme son nom l'indique, ce loriquet est endémique de l'île de Ponapé, qui est la composante principale et l'île la plus peuplée des Etats Fédérés de Micronésie. On le trouve également sur l'atoll voisin de Anhd. Autrefois, il vivait également sur l'atoll de Namoluk à proximité de l'île de Truk. Il est possible que son aire de distribution ait été plus vaste que celle qu'il possède aujourd'hui. Cette espèce est présente sur toute la superficie de l'île jusqu'à 600 mètres d'altitude. Elle fréquente une grande variété d'habitats comme les plantations de cocotiers et de bananiers, les forêts tropicales denses, les parcelles en cours de régénération, les zones boisées et les mangroves.

Comportement traits de caractère

Le loriquet de Ponapé est un oiseau particulièrement bruyant, il lance ses cris à partir de perchoirs après la tombée de la nuit. Il est assez facile à repérer car il vagabonde en petites bandes de 2 à 12 individus, recherchant sa nourriture dans les arbres en floraison. Cet oiseau vole parfois très haut dans le ciel et il lui arrive de parcourir d'assez longues distances au-dessus de l'océan. Quand il se nourrit dans les forêts de grands arbres, il privilégie généralement l'étage moyen de la végétation. Comme l'île de Ponapé reçoit beaucoup de précipitations (jusqu'à 7600 mm par an dans certains endroits), on dit que cet oiseau se protège de la pluie en cherchant un abri sous de larges feuilles.
Le vol : Le loriquet de Ponapé a un vol rapide et direct.

Alimentation mode et régime

Comme l'ensemble des espèces de la sous-famille des lorinés, le loriquet de Ponapé possède un régime à dominante végétale. Il consomme du nectar, du pollen et des fruits. Cet oiseau a l'habitude de se tenir la tête en bas pour prélever sa nourriture dans les fleurs de cocotier et de bananier. Le nectar des érythrines et des manguiers est particulièrement apprécié.

Reproduction nidification

Le loriquet de Ponapé bâtit son nid tout au sommet d'un cocotier ou dans la cavité d'un grand arbre forestier. La ponte ne comprend habituellement qu'un seul oeuf. Des oiseaux en état de se reproduire ont été recueillis en novembre, mais la saison de nidification se déroule généralement du mois de décembre au mois de mai. Néanmoins, on a pu observer de jeunes oisillons réclamant leur nourriture au mois de septembre en poussant des forts sifflements et en agitant leurs ailes.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Malgré son territoire très restreint, c'est un oiseau relativement abondant, sa population globale étant estimée à plus de 10 000 individus. Comme cette espèce sert d'emblème à l'état de Ponapé, elle est grandement protégée. Pas question de la piéger ni de l'exporter dans un but commercial.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 21/05/2009 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net