Malcoha frisé

Dasylophus cumingi - Scale-feathered Malkoha

Systématique
  • Ordre
    :

    Cuculiformes

  • Famille
    :

    Cuculidés

  • Genre
    :

    Dasylophus

  • Espèce
    :

    cumingi

Descripteur

Fraser, 1839

Biométrie
  • Taille
    : 42 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Le mâle et la femelle sont identiques. Chez les adultes, la tête est gris clair et le front blanchâtre. Le capuchon et la gorge sont recouverts de plumes en forme d'écailles bleu-noir luisant constituées grâce à une disposition particulière des barbes. Le manteau est brun-roux. Le dos est noir. Les couvertures alaires, le croupion et la queue sont noirs avec des reflets qui varient du bleu au vert. Les très longues rectrices ont des terminaisons blanches.
En ce qui concerne les parties inférieures, la gorge est blanchâtre, le haut de la poitrine est brun doré virant au roux sur le bas de la poitrine et devenant encore plus sombre sur le ventre. La zone anale, les sous-caudales et le dessous de la queue sont noir terne. Le dessous des ailes est noir. La peau nue orbitale est rouge, le bec varie du jaune au chamois-crème et au brun. Les pattes et les pieds sont bleu-ardoise ou gris.
Chez les juvéniles, la moitié supérieure de la tête, le cou, les ailes et le corps sont brun rougeâtre foncé. Les ailes sont noires. La queue est noire avec une pointe blanche comme chez les adultes. Les rectrices sont toutefois plus étroites que chez les parents. Les plumes écaillées de la gorge et du capuchon poussent alors que les oisillons ne possèdent encore qu'une courte queue. Les iris et le bec sont brun sombre.
Les jeunes qui viennent de naître ont un duvet roux et un bec foncé. Ils n'affichent pas encore les plumes ornementales écaillées de la gorge et de la calotte.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Scale-feathered Malkoha,
  • Malcoha Frisado,
  • Schuppenhalskuckuck,
  • pikkelyesfarkú kakukk,
  • Schubhalsmalkoha,
  • Malcoa squamata,
  • Luzonmalkoha,
  • Sølvhodemalkoha,
  • malkoha ozdobná,
  • kukačka šupinková,
  • Hvidkindet Malkoha,
  • suomukäki,
  • malcoa frisat,
  • kukuła białolica,
  • Чешуйчатошейная кустарниковая кукушка,
  • ウロコバンケンモドキ,
  • 鳞纹地鹃,
  • 鱗羽地鵑,

Voix chant et cris

Les malcohas frisés émettent des "quizzzzz-kid" ou des "whizzzzz-kid" haut perchés et explosifs. La première note est montante, la seconde conserve la même hauteur et se termine par un claquement. Ces cris durent environ une seconde. Ces oiseaux possèdent un répertoire étendu de cris aigus et métalliques : on peut également entendre des "bläää", des "raab" un "prt" faible, un "krrt" qui fait généralement suite à un "krii-ää-äää" plus élevé en ton.

Habitat

Les malcohas frisés fréquentent habituellement les forêts primaires et les zones boisées secondaires parvenues à un bon stade de développement. Ils apprécient particulièrement les boisements qui sont pourvus de plantes grimpantes et de lianes dans les zones qui ont été replantées ou à la lisière des forêts entre le niveau de la mer et 2 000 mètres d'altitude. Sur le mont Isarog, dans le sud de Luzon, on les trouve principalement de 300 à 900 mètres. Les malcohas frisés sont presque exclusivement arboricoles, ils vivent dans les plantes grimpantes à une hauteur aussi importante que 12 mètres au-dessus du sol.

Comportement traits de caractère

Les malcohas frisés vivent en solitaire ou en petits groupes . La plupart du temps, ils aiment se dissimuler dans l'épais feuillage des sous-bois ou dans celui de la canopée. Ces coucous y entrent et en sortent furtivement en pratiquant un vol bref et rapide.

Alimentation mode et régime

Les malcohas frisés sont principalement insectivores : ils attrapent des insectes, en particulier des chenilles pouvant mesurer jusqu'à 11 cm de long. Ils ingurgitent également des mille-pattes, des vers de terres et de petits lézards ainsi que des matières végétales. Il leur arrive occasionnellement de capturer des petits oiseaux.

Reproduction nidification

La période de reproduction se déroule de mars à mai. Elle a pu être estimée grâce à l'envol des jeunes et aux ovaires des femelles reproductrices. Bien que le nid ne soit pas décrit par les biologistes dans son milieu naturel, on sait par l'intermédiaire des indigènes qu'il s'agit d'une structure plate un peu semblable à celle des pigeons. Il est construit avec des brindilles, des herbes et des feuilles et il est placé dans un buisson ou plus souvent à une grande hauteur dans les arbres. La ponte comprend 2 œufs qui ne sont pas décrits. Dans le milieu naturel, la durée d'incubation n'est pas connue. En captivité, le mâle construit le nid et relaie la femelle pendant 22 jours pour couver les œufs.

Distribution

Ces oiseaux sont endémiques du nord des Philippines, ils résident dans les îles de Luzon, Marinduque et Catanduanes. Ils sont considérés comme monotypiques, c'est à dire qu'ils ne sont pas divisés en sous-espèces.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Cette espèce n'est pas globalement menacée. Il semble même qu'elle soit assez commune, même si la destruction continuelle de son habitat forestier constitue à présent un danger important. Elle est apparemment moins courante que le malcoha à sourcils rouges. Les malcohas frisés sont présents au nord de Manille et dans le Quezon National Park. La population globale n'est pas quantifiée et une opération de recensement serait souhaitable.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Malcoha friséFiche créée le 19/02/2012 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net